La part des ombres, tome 2

Plat1_OK

Gabriel Katz est un auteur que j’aime beaucoup lire et l’idée de spin off de cette série est sympathique, cela permet de retrouver des personnages connus. Seulement, pour diverses raisons, cette suite et fin s’est faite attendre. Beaucoup trop, car je ne me rappelais quasiment rien du premier tome sorti en octobre 2016. J’ai ainsi eu beaucoup de mal à me replonger dans la lecture et à me remettre les différents protagonistes en place.

Ce diptyque reprend des personnages d’autres séries de Gabriel Katz à savoir Kaelyn de La maîtresse de guerre, Desmeon de Aeternia et Olen de la trilogie Le puits des mémoires. Ces trois personnages sont des mercenaires engagés par la rébellion au Royaume de Goranie. La rébellion est surtout dirigée contre les Traceurs, peuples de rudes combattants venus du Nord et contrôlant le pays. Les dissidents sont dirigés par le Fantôme mais le gros des troupes est surtout constitué de paysans. Le travail de Kaelyn est difficile, elle doit former ces hommes au combat, et les rendre capables de résister aux traceurs. Les trois mercenaires ont ainsi du pain sur la planche et doivent rivaliser d’ingéniosité pour arriver à leurs fins.

Dans ce roman, on trouve toutes les qualités de l’auteur: un style fluide et efficace, on tourne les pages sans s’en rendre compte et le livre est terminé en peu de temps, le roman va à 100 à l’heure avec plein de rebondissements, de révélations qui changent la donne et des personnages attachants, bien décrits, le tout avec une pointe d’humour bienvenue.

Tout cela rend la lecture agréable, on passe un bon moment de lecture détente. Cependant, quelques temps après sa lecture, on a le sentiment de ne plus se rappeler grand chose, de ne pas vraiment avoir été marqué par sa lecture et c’est un peu dommage. Je n’avais pas eu cette impression avec mes premières lectures de l’auteur. Il manque également un peu d’explications sur le destin des personnages entre les romans, pourquoi sont ils partis de chez eux? Que leur est il arrivé entre temps? Cela m’a surtout dérangé pour Olen qu’on ne s’attendait pas à retrouver là après la fin du puits des mémoires. Parmi les 3 protagonistes, ma préférence a nettement été à Desmeon, personnage assez cynique et joueur. Il va être amené à mieux connaitre les traceurs et leur pays et devient vite beaucoup plus intéressant à suivre que ces collègues.

Le roman est assez court et certaines choses manquent. La fin est beaucoup trop rapide, sans être mauvaise pour autant mais je me suis un peu dit « tout ça pour ça ». Même les réactions des principaux protagonistes donnent cette impression de « tiens, ah oui c’est fini, OK, on passe à autre chose ».

Autre bémol, mais cette fois, rien à voir avec le contenu mais avec le livre en lui même. Il y a beaucoup de fautes non corrigées, de mots manquants ou de mots en trop, ou encore mal coupés. Un petit effort de relecture ne serait pas de trop. Quant à la couverture, très belle par ailleurs, elle évoque le final et le gâche un peu, pour ne pas dire « divulgache » à fond…

Ce second tome de La part des ombres vient donc clôturer la série de manière plaisante mais somme toute assez pâlichonne. La lecture est agréable, on passe un bon moment en compagnie de personnages attachants et d’une intrigue haletante mais sans plus.

Voir : La part des Ombres

Autres avis: Phooka, Aelinel, L’ours inculte, Allisonline,

cofAuteur: Gabriel Katz

Éditeur : Scrineo

Parution: 22/03/2018

Dans le royaume de Goranie déchiré par l’occupation, la nasse se resserre autour de la rébellion naissante. Sous la poigne du redoutable chef de guerre Akhen Mekhnet, les Traceurs sont en chasse, et la fragile résistance menée par celui qu’on appelle le Fantôme semble vivre ses dernières heures.
Mais rien n’est encore joué. La lutte se poursuit sur tous les fronts, par le sang, la diplomatie ou la trahison, de forêts en marécages, de chaumières en palais… Pourquoi la princesse Miljena, après avoir échappé à un mariage forcé, est-elle retournée d’elle-même épouser une brute sanguinaire ? Où se trouve le dernier témoin du massacre qui a donné naissance à la révolte ? Dans un jeu de miroirs et de faux semblants, le roi, le gouverneur et les grandes figures de cette guerre civile s’affrontent pour le contrôle du pays.Ce deuxième et dernier volet de La Part des ombres mènera Olen, Kaelyn et Desmeon jusqu’aux montagnes interdites de la Trace, ce royaume inconnu, tribal et sauvage, où les villes culminent au-dessus des nuages. C’est là que se jouera la dernière manche de ce vaste jeu de dupes…

Cette chronique fait partie du challenge Challenge Summer Short Stories of SFFF – saison4

S4F3 saison 4

Publicités

10 commentaires sur “La part des ombres, tome 2

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :