Le Village

3

8 octobre 2016 par aupaysdescavetrolls

Une jeune fille se réveille un matin dans une demeure inconnue.
Livrée à elle-même au cœur d’un village aussi étrange que désert, privée de ses souvenirs, elle va bien vite se rendre compte que les secrets de son passé sont liés à ceux des anciens habitants des lieux.
Pour se défaire de ces liens invisibles et espérer quitter ce village aux allures de prison hors du temps, elle va devoir raviver les cendres d’un bûcher centenaire…

Auteur: Emmanuel Chastellière (Alias Gillossen sur Elbakin)

Éditeur : Les Éditions de l’instant 2016       Genre: fantasy/fantastique

Mon avis:

Ce livre m’a fait de l’œil dès sa sortie. Sa très belle couverture m’intriguait beaucoup et j’ai eu envie de le lire. Cependant, je n’ai jamais vu ce livre dans les librairies où je vais habituellement. Après avoir été en contact avec son auteur pour la lecture de nouvelles ( que j’ai beaucoup aimées) j’ai décidé de commander le roman sur le site de l’éditeur. Après de nombreuses péripéties et semaines d’attentes (dues à des problèmes à la poste en Belgique, l’éditeur étant belge) j’ai enfin pu lire ce premier roman d’Emmanuel Chastellière. L’auteur est un des fondateurs du site Elbakin (l’une des principales références en matière de fantasy), il est également traducteur ( voici son  site  si ça vous intéresse).

La couverture du roman situe très bien l’ambiance qui ressort du roman. Le roman ne se réfère pas au film  de Night Shyamalan qui porte le même titre même si on y retrouve un peu le climat angoissant. Estelle Faye dit à propos de ce roman : « Un premier roman qui avance en équilibriste, à la frontière ténue entre le livre pour adolescent et le livre sur l’adolescence. Qui parvient à saisir l’esprit de cet âge insaisissable, avec des références revendiquées à Peter Pan et des échos lointains de Sa Majesté des Mouches. Une histoire qui, comme ses héros, devient adulte dans l’épreuve, dans la douleur, avec une sensibilité et une magie à fleur de peau. Les premiers pas d’un auteur qui a déjà son univers, et qui donne envie de le suivre. » Cette citation reflète tout à fait le roman qui n’est pas « young adult » même si les personnages sont des jeunes adultes.

Ce qui frappe dans ce roman c’est surtout son atmosphère si particulière à la fois oppressante et mystérieuse. Le village est quasiment un personnage à part qui se livre peu à peu et dont on veut connaître les secrets. Le huis clos créé dans le village est parfaitement angoissant et est un gros point fort du roman. On est tout de suite plongé dans cette ambiance si particulière par un village, unique décor à la fois terrifiant et ordinaire.

Le roman se lit très bien, le style de l’auteur est fluide et très imagé, vraiment très agréable à lire. Le rythme est également intense même si on note une réelle accélération à la fin, peut être un peu trop intense. On tourne les pages sans s’en apercevoir, tellement on est pris par le mystères de cette histoire hors du commun. Le roman est structuré par des chapitres assez courts et des interludes dans la première partie. Les interludes apportent des informations sur le village et nous présentent d’autres personnages que les principaux. J’ai beaucoup aimé ces interludes et cette composition du roman, au point même d’être déçue quand ceux ci ne sont plus présents dans le roman.

Les personnages sont assez nombreux mais le roman se focalise sur trois d’entre eux. On n’échappe pas au triangle amoureux mais celui-ci est traité de manière plus originale. Les relations entre les enfants perdus et surtout ces trois personnages sont traitées avec intelligence et on peut se retrouver dans chacun d’eux. Ils sont confrontés à de terribles épreuves et doivent apprendre à devenir adulte très vite. Ils sont obligés de faire des choix pour leur survie dans un monde angoissant et incertain. Cela représente bien ce que l’on peut ressentir à cet âge si particulier, même si l’univers du roman est très particulier.

La fin du roman apporte quelques informations mais reste dans le même climat étrange que le reste du roman. Même si j’avoue avoir été un peu frustrée par le fait que l’on n’apprend pas tout, je trouve que cela contribue à rendre ce roman à part. Le lecteur peut se faire ses propres réponses, même si elles ne sont pas forcément les bonnes, après tout, cela fait aussi partie du charme de l’imaginaire. J’ai donc passé un très bon moment de lecture au sein du Village, qui est à la fois étrange, angoissant et reflète une partie de ce que l’on peut ressentir à certaines périodes de sa vie. L’écriture d’Emmanuel Chastellière est vraiment parfaite pour le genre. Même si quelques points sont perfectibles (c’est un premier roman après tout), le livre a beaucoup d’atouts pour lui, et qui sait l’auteur reviendra peut être dans cet univers si particulier, pour nous apporter des réponses ou un nouveaux lots de mystères. En tout cas, c’est un auteur très prometteur dont je lirais sans souci d’autres écrits.

Note: 8/10

Célindanaé

Autres avis : BlackWolfLorhkan, Andrée la papivore, DupPhooka, Amarüel

 Challenge Francofou4

challenge-francofou-300x300

Publicités

3 réflexions sur “Le Village

  1. […] dont le premier roman est paru cette année aux éditions de l’instant ( dont voici la chronique.) Fin août, les éditions de l’instant ont lancé un financement participatif pour éditer […]

    J'aime

  2. […] Lire aussi les avis de Lune, Julien, Blackwolf, Andrée la papivore, Dup, Licorne, Amaruel, Au pays des cavetrolls. […]

    J'aime

  3. […] Lune, Cédric, Julien, Mariejuliet, Lorhkan, aupaysdescavetrolls, […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
lesfantasydamanda.wordpress.com/

Blog de critiques littéraires en fantasy

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :