La stratégie des As

Afficher l'image d'originePour vivre, certains choisissent la facilité. Un boulot peinard, un quotidien pépère. Humains, elfes, demis… Tous les mêmes. Mais très peu pour moi. Alors quand on m’a proposé ce contrat juteux, je n’avais aucune raison de refuser. Même si je me doutais que ce n’était pas qu’une simple pierre précieuse à dérober. Même si le montant de la récompense était plus que louche. Même si le bracelet qu’on m’a gentiment offert de force risque bien de m’éparpiller dans toute la ville. Comme un bleu, j’ai sauté à pieds joints dans le piège. L’amour du risque, je vous dis. Enfin… c’est pas tout ça, mais j’ai une vie à sauver. La mienne.

Auteur: Damien Snyers                 ActuSF février 2016             Genre: fantasy, steampunk

Mon avis:

J’ai gagné ce roman en version numérique grâce à un concours organisé par Acheron Webzine. C’était la première fois que je lisais un livre sur une liseuse et je dois avouer que même si la liseuse a beaucoup de bons côtés, elle ne remplace pas un livre papier. Le plaisir de tourner les pages et de sentir un livre dans ses mains n’est pas comparable. C’est pour cela que lorsque Babelio a lancé son opération masse critique avec des romans sur le thème de l’imaginaire, j’ai sélectionné la stratégie des As en me disant que j’aimerais bien avoir le livre en version papier ne serait ce que pour la très belle couverture. J’ai été sélectionnée par Babelio pour ce roman et je tenais à les remercier. En plus, Lhotseshar pourra lire ce roman, lui qui est allergique à la liseuse. Je voudrais encore remercier Acheron Magazine et Babelio pour m’avoir fait découvrir ce roman qui m’a permis de continuer mes lectures de livres avec des trolls.

L’histoire est racontée à la première personne par James, un elfe qui est le personnage principal. L’écriture est assez nerveuse et il n’y a aucun temps mort. On suit avec plaisir les aventures de ce personnage. James est un malfaiteur vivant d’arnaques, c’est un baratineur et un charmeur. C’est un personnage plaisant avec ses côtés attachants et ses défauts. Il est aidé de Jorg un troll et de Élise une demi-elfe ou demi humaine selon de là où on se place. On sait peu de choses sur Jorg, un peu plus sur Élise mais pas beaucoup non plus, juste ce que nous en dit James. Ils sont engagés pour aller voler une pierre précieuse ayant des pouvoirs magiques à un couple de personnes riches.

L’action se déroule dans la ville de Nowy Krakow en Pologne. C’est une grande ville où les classes sociales sont très visibles. Il y a de la magie, des calèches mécaniques qui donnent un côté steampunk au roman. Cependant, l’univers aurait mérité d’être un peu plus développé, l’action aurait pu se passer dans n’importe quelle grande ville, il y a peu d’éléments pour faire la différence. La magie intervient surtout à la fin du roman.

Un autre personnage a une grande importance dans le récit, il s’agit de Milla, une humaine, arnaqueuse elle aussi et concurrente de nos héros. Elle fait l’objet d’une nouvelle à la fin du roman. Cette nouvelle permet de mieux connaitre Milla qui est un personnage assez mystérieux.

Le thème des différences est souvent abordé dans le roman, différences liées à la race, au sexe et de classe. Mais le thème au centre du roman est celui de la maladie, de la vieillesse et de la mort. L’histoire du casse fait un peu penser au film Ocean Eleven mais il n’y a que 4 personnages dans le récit et si la planification est beaucoup moins poussée.

Au départ, l’histoire aurait dû être une nouvelle puis l’auteur en a fait un roman. Cela se sent dans la mesure où le monde n’est pas beaucoup développé et l’histoire plutôt rapide et courte. Cependant, j’ai passé un bon moment en compagnie de James et ses amis. Le livre est très divertissant, l’histoire et les personnages sont sympathiques bien que j’aurais aimé en savoir un peu plus sur Jorg et Elise. Il y aurait matière à poursuivre les aventures de James et en même temps à développer plus l’univers. En résumé, c’est un livre que j’ai bien aimé, qui se lit vite et bien, où l’action est présente tout le long et où les personnages sont attachants. J’aurais juste voulu en savoir un peu plus sur l’univers.

Célindanaé.

Publicités

2 réflexions au sujet de « La stratégie des As »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s