Nouvelles gratuites en avril ActuSF

24

20 avril 2017 par aupaysdescavetrolls

Durant le mois d’avril, ActuSf lance une opération spéciale avec des nouvelles gratuites en numérique. Elles sont au nombre de 4:

Les 3 premières nouvelles ne sont pas inédites. Lance de Jeanne-A Debats et Pourquoi dans les grands bois, aimé-je à m’égarer de Karim Berrouka sont parues dans le recueil Lancelot édité en avril 2014. Le vert est éternel de Jean-Laurent Del Socorro est parue dans l’anthologie Utopiales 2015. Elle a été finaliste du Prix rosny aîné 2016 dans la catégorie nouvelle.

Le vert est éternel de Jean-Laurent Del Socorro:

JLDSACSFLe capitaine N’a-qu’un-œil est le chef d’une bande de mercenaires appelée « la compagnie du Chariot » qui fait partie de l’armée du roi Henri IV. Comme les Espagnols occupent la ville d’Amiens, il s’agit de l’assiéger. Un jour, Fatima, une espagnole d’origine maure vient les rejoindre sur leur camp. Elle est astronome et chroniqueuse du roi. Très vite le capitaine tombe amoureux d’elle.

Cette nouvelle se situe dans l’univers de Royaume de Vent et de colère du même auteur. Elle reprend la compagnie du Chariot dont faisait partie Axelle, un des personnages du roman. C’est une compagnie de mercenaires dont N’a-qu’un-œil est devenu le chef. La compagnie travaille pour le roi Henri IV et commence en 1598. Cependant, l’action principale se déroule un an avant. Elle relate la rencontre de la compagnie avec Fatima, une espagnole d’origine maure dont N’a-qu’un-œil va s’éprendre lors du siège d’Amiens. La nouvelle est la plus courte des 4 mais aussi ma préféré. On y retrouve l’écriture ciselée et fluide de l’auteur ainsi que beaucoup d’émotions. L’auteur prône toujours la tolérance et le respect, et c’est vraiment une très belle nouvelle. Le cadre de fantasy historique est toujours très bien fait. L’aspect fantasy est léger avec la magie de l’art bon. Cette nouvelle permet de  connaître un peu l’univers du roman et vaut largement le détour!

Les cambrioleurs rêvent-ils de dinosaures mécaniques? de Damien Snyers:

DSACSF Les voleurs faisant les meilleurs gardiens, James se retrouve engagé par l’un des plus redoutables d’entre eux pour garder un tableau dans le musée des Beaux-Arts de Nowy-Krakow. Mais peut-on faire vraiment confiance à une équipe uniquement composée de cambrioleurs ?

Cette nouvelle se déroule dans l’univers de La Stratégie des as du même auteur. Ce roman est d’ailleurs nominée au prix Imaginales cette année. C’est un univers mêlant de la magie, des créatures liées à la fantasy et du steampunk. Il est d’ailleurs chroniqué ici. Le personnage principal est le même que dans le roman James, un elfe vivant d’arnaques. Il a des capacités surnaturelles liées à sa race qui l’aide bien dans son métier. Il est engagé pour surveiller un tableau dans un musée avec d’autres cambrioleurs. Au début tout se passe bien pendant plusieurs jours mais bien entendu un problème surgit. La nouvelle est très rythmée et a beaucoup d’humour. On pense un peu au film La nuit au musée avec le dinosaure prenant vie la nuit. La nouvelle se lit très bien et vite. Elle permet de découvrir un peu l’univers et surtout le personnage de James. Mention particulière pour le titre qui rend hommage à Philip K Dick et aux moutons électriques. C’est une très bonne nouvelle qui fait passer un bon moment et dépayse totalement. Elle donne envie de lire d’autres écrits dans cet univers.

  Pourquoi dans les grands bois, aimé-je à m’égarer de Karim Berrouka:

Pourquoi dans les grands bois, aimé-je à m'égarer de Karim BERROUKA Marc-Aurèle Abdaloff et Premier de la Classe sont sur une nouvelle affaire : envoyés dans les monts d’Arrée, ils doivent enquêter sur de curieux meurtres perpétrés à l’épée par un homme accompagné d’une armée d’écureuils sanguinaires.

Cette nouvelle se déroule dans l’univers de Fées,weed et guillotines et en reprend plusieurs personnages. Elle donne un bon aperçu de l’univers de fantasy urbaine du livre. Le détective Marc-Aurèle Abdaloff est amené à enquêter sur une sordide affaire de meurtres en forêt avec des écureuils assez inhabituels. La nouvelle est plus longue que les deux précédentes et comporte quelques longueurs. On y retrouve également Lancelot et Gauvain, les chevaliers de la table ronde. L’écriture de l’auteur est agréable et pleine de second degré et d’humour. On y retrouve des références aux jeux de rôle et à la culture geek. La nouvelle est sympathique et permet de découvrir le style de l’auteur, mais c’est celle que j’ai le moins appréciée des 4.

  Lance de Jeanne-A Debats:

Lance de Jeanne-A  DEBATS

  1936. Le vampire Navarre est contraint de faire équipe avec un Lancelot vieux de mille ans pour sauver une princesse des griffes d’un dragon invoqué par les nazis.

 « Lance » se déroule dans l’univers de Métaphysique du vampire. On y retrouve le même personnage principal le vampire Navarre qui travaille pour le Vatican. Navarre est un assassin redoutable, très beau, bisexuel et âgé de plusieurs siècles. L’action se déroule en 1936 après l’avènement du nazisme en Allemagne. Navarre doit faire équipe avec Lancelot lui-même qu’il a été cherché à Kaamelott (ça ne s’écrit pas pareil mais c’est pas grave :)).  Lancelot est un chevalier pur qui va devoir aider Navarre dans sa mission et surtout le seul à pouvoir manier la lance sacrée qui a mis fin aux jours du Christ. Cette nouvelle est assez longue (temps de lecture sur liseuse de 2 heures environ) mais elle se lit très bien. Elle est racontée à la première personne par Navarre, ce qui permet d’avoir toutes ses pensées et également pas mal de second degré. Je n’ai pas lu Métaphysique du vampire mais j’ai lu L’héritière où l’auteure reprend le personnage de Navarre et de Géraud que l’on peut croiser aussi dans cette nouvelle. Cette nouvelle permet de cerner l’univers et le style de l’auteure. J’ai passé un très bon moment en compagnie de Navarre et de Lancelot dans un climat d’avant guerre bien rendu.

C’est le moment de profiter de cette offre exceptionnelle (elle se termine à la fin du mois) qui permet de connaitre ces auteurs et les univers qu’ils ont créés. Il y en a pour tous les goûts avec de la fantasy historique, du steampunk, ou de l’urban fantasy.

Célindanaé

Publicités

24 réflexions sur “Nouvelles gratuites en avril ActuSF

  1. Dionysos dit :

    Dis donc tu t’es creusée la tête pour trouver des visuels décoratifs. Bien joué 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Boudicca dit :

    Je n’ai pas eu l’occasion de découvrir celle de Snyers mais je partage ton avis sur les trois autres nouvelles 🙂 (et les photos sont très sympas !)

    Aimé par 1 personne

  3. Apophis dit :

    En passant par les Indés de l’imaginaire (dont ActuSf est membre), tu as droit à ces quatre nouvelles plus une de Jaworski 😉

    Merci pour ton article ! Parmi ces quatre là, il y en a deux qui ne sont pas du tout ma came, mais vu que c’est gratuit, pourquoi pas les deux autres, en effet.

    Aimé par 1 personne

  4. stelphique dit :

    Je me suis laissée tenter par celles avec les fées pour mon Challenge Printemps Elfique. J’ai hâte de les découvrir!!!;) Sympa les photos….

    Aimé par 1 personne

  5. Elhyandra dit :

    Je voulais faire ma sérieuse et pas les prendre sur Emaginaire quand je les ai vu, pff tu me compliques la tâche vilaine 😲

    Aimé par 1 personne

  6. llhyn dit :

    Merci pour ce bon plan! J’aime bien les nouvelles. Cela permet de découvrir de nouvelles plumes. Cela m’arrive régulièrement de prendre des anthologies dans des maisons d’éditions que j’aimerais découvrir.

    Aimé par 1 personne

  7. Xapur dit :

    J’avais bien aimé la nouvelle de Del Socorro dans l’anthologie des Utos, par contre pas lu les autres.

    Aimé par 1 personne

  8. Je connais trois auteurs sur les quatre. J’ai beaucoup aimé Snyers et Del Soccoro. Je suis bien contente que Snyers ait été sélectionné d’ailleurs aux Imaginales. Il me semble que Del Soccoro aussi a obtenu une récompense mais je ne sais plus laquelle. Quant à Debat, j’avais bien aimé son style littéraire mais pas du tout l’intrigue de ses romans/novelas.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
Les Bergers électriques

Le monde de l'Imaginaire

lesfantasydamanda.wordpress.com/

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits...

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :