La Fleur de Dieu – Jean-Michel Ré

fleur-de-dieu-couverture

J’avais un peu hésité à lire ce roman et j’attendais la parution du second volume pour me faire une idée plus complète. Puis les promos du mois de l’imaginaire sont venues et j’ai craqué. La Fleur de Dieu est un trilogie de space-opera. Le second tome, Les portes Célestes paraitra le 30 octobre et le troisième, Cosmos Incarné, en février 2020. C’est le premier roman de l’auteur Jean-Michel Ré.

D’un premier abord ce premier tome fait clairement penser à Dune. On y trouve plusieurs points communs: un personnage vu comme un Messie, une denrée très recherchée, la Fleur de Dieu rappelant fortement l’Épice, un Empereur. Il y en a certainement d’autres. Cependant, l’auteur développe tellement son univers qu’on arrive à oublier le modèle une fois qu’on est immergé dedans. Le problème est qu’il n’est pas facile au départ d’entrer dans le roman pour plusieurs raisons: la présence d’un glossaire de plus de quarante pages en fin de roman et les nombreux personnages et pôles présents dans l’histoire. Le glossaire a certes son utilité et quand on prend le temps de le parcourir, on s’aperçoit de l’énorme travail fait par l’auteur pour créer son univers, pour élaborer l’histoire de ce monde, l’évolution politique et sociétale, le vocabulaire spécifique, la mythologie. Le seul problème, c’est qu’en numérique naviguer d’une page à une autre toutes les 2 minutes est un peu laborieux. Alors du coup, j’ai poursuivi ma lecture sans glossaire, je l’ai parcouru par moments seulement. Je vous rassure on comprend tout à fait et on arrive à se plonger dans l’histoire au bout d’un certain temps certes, mais on y arrive très bien. La lecture devient alors fluide et l’intrigue prend forme.

Nous sommes en l’An 10996 et dix-huit mille mondes sont connus. Sur la planète Sor’Ivanyia pousse une plante appelée La Fleur de Dieu. Elle est au cœur de l’univers et du roman. Elle attise la convoitise de tous et plusieurs factions cherchent à s’accaparer le secret de cette fleur. Mais l’apparition d’un mystérieux enfant va changer la donne. Ce premier tome est un tome d’introduction qui sert à présenter les différents protagonistes et l’univers. Il faut dire que les protagonistes sont très nombreux et l’univers est très vaste. Un dramatis personae est présent en début d’ouvrage, c’est bien pratique même si les noms sont difficiles à retenir.

Chaque chapitre change de factions et dans chaque pôle il y a plusieurs personnages. On a d’un côté L’empereur Chayin X qui contrôle tous les mondes connus. Le seigneur de guerre, Latroce (qui porte très bien son nom et pourrait être habillé tout de noir en respirant fort) cherche à prendre la place de l’empereur. Il y a également l’Ordo (nom inspiré du jeu Dune 2 et de sa faction des Ordos ?) dont le rôle est de faire le lien entre les différentes religions existantes. Les activistes anarchistes de Fawdha’Anarchia ont dérobé la formule chimique de la Fleur de Dieu afin de mettre à mal le monopole autour de celle-ci. Puis, le fameux enfant sorti de nulle part qui apparait sur Sor’Ivanyia, doué de pouvoirs phénoménaux. Cet enfant déclenche ainsi l’intrigue du roman avec les différentes factions qui découvrent sa présence. Le roman est assez court mais dense. Les chapitres alternent entre le récit et des chapitres donnant des informations sur l’histoire de l’univers. Ces chapitres sur l’histoire apportent de nombreux éléments essentiels à la compréhension de l’univers. Étant donné le nombre de personnages présents et la complexité de l’univers, la caractérisation des personnages est assez simple. On voit bien qui sont les méchants.

La Fleur de Dieu est ainsi un premier tome prometteur au niveau de l’univers, des différentes factions en présence et des enjeux présents. Il est un peu difficile de rentrer dans le roman au début mais on s’y fait au bout de quelques chapitres. La fin arrive un peu rapidement et heureusement que la suite parait bientôt.

Autres avis: Dionysos, Le Chien critiqueYogoLes pipelettesLe post-itAcaniel, Chroniques du chroniqueur, Lutin 82 , C’est pour ma culture

mde

Auteur : Jean-Michel Ré

Éditeur : Albin Michel Imaginaire

Parution :03/06/2019

An 10996.
L’Empire s’étend sur dix-huit mille mondes habités. Au-delà de ses frontières, vit une diaspora humaine dont on ignore tout. Dans les déserts suspendus de la planète sacrée, Sor’Ivanya, pousse la Fleur de Dieu. Ce remède à de nombreux maux est aussi un vecteur privilégié pour accéder au divin. Grâce à la Fleur de Dieu, l’Homme sait désormais ce qui advient de la mémoire après la mort.
Alors qu’un impitoyable seigneur de la guerre fomente un coup d’état, la formule chimique de la Fleur de Dieu est dérobée par une organisation anarchiste paradoxalement très organisée. Au même moment, l’apparition sur Sor’Ivanyia d’un enfant aux pouvoirs extraordinaires bouleverse toutes les certitudes scientifiques et religieuses de l’Empire. Qui est cet enfant ? Est-il seulement humain ? Est-il ce Messie que certaines religions ont cessé d’attendre ?

21 commentaires sur “La Fleur de Dieu – Jean-Michel Ré

Ajouter un commentaire

  1. Effectivement, c’est un roman dans lequel il est assez difficile de rentrer. Je n’ai pas su complètement m’immerger dans cet univers peut-être trop fouillé. Ce glossaire… Impressionnant mais un rien rébarbatif. J’ai eu, si je me rappelle bien, une impression de « compliquer pour le plaisir de compliquer ». Enfin bref, je sais qu’il rencontrera un large public mais je passerai sur les suites.

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense que le glossaire, il faut y picorer des infos si on veut ou lire juste l’essentiel si on préfère. Sinon ça alourdit trop la lecture. Pour la suite, j’ai commencé le second et pas regardé le glossaire encore.

      J'aime

  2. Je dois être l’un des seuls à ne pas avoir trouver ce livre complexe, j’y suis rentré très rapidement. Il y a certes de nombreux personnages, mais ce n’est pas non plus la mer à boire.
    Concernant l’édition numérique, des hyperliens directs auraient été un vrai plus. (le tome 2 a le même défaut), mais le glossaire n’est pas indispensable de suite, à part pour quelques mots.

    Je viens de finir le tome 2 avec autant de plaisir, j’ai hâte de lire le 3, même si j’espère que cela ne se terminera pas par un « Tout ça pour ça »

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :