Le phare au corbeau – Rozenn Illiano

LePhareAuCorbeau1

Rozenn Illiano est une autrice bretonne qui a déjà écrit plusieurs romans. Elle a de nombreuses cordes à son arc, également artiste, et consacre les différentes facettes de son art aux mondes imaginaires (voir son site). Le phare au corbeau est son premier roman édité chez Critic. La superbe couverture du roman est signée Xavier Colette, illustrateur de romans, de jeux, et jeux de rôles. Je remercie d’ailleurs Étienne Vincent qui a organisé un concours pour ce roman, ce qui m’a permis de le lire avant sa parution.

Une histoire de fantômes

Les récits avec des fantômes étaient courant au XIX ème siècle, puis sont peu à peu devenus plus rares. Pourtant, c’est bien à une histoire de fantômes que nous convie Rozenn Illiano. Mais une histoire de fantômes moderne, se déroulant à notre époque et en France. Le roman nous plonge directement dans le vif du sujet avec un premier chapitre se déroulant dans une villa de la banlieue parisienne dont les habitants sont confrontés à un esprit. Ils font appel à un duos d’exorcistes pour les aider. Ce duo est formé de Agathe et Isaïah, la jeune femme a un don de médium et le jeune homme pratique le hoodoo, une forme de magie. Après cette affaire résolue, Agathe et Isaïah acceptent d’aller en Bretagne pour une nouvelle mission liée à des fantômes. Ils arrivent dans un tout petit village où se trouve un grand domaine privé constitué d’un manoir et d’un vieux phare. De nombreuses légendes circulent sur le domaine et une malédiction plane sur le phare. Les habitants du village prennent mal l’arrivée des exorcistes et l’affaire ne s’annonce pas sous de bons auspices.

L’autrice tire pleinement partie du cadre où se déroule son roman que ce soit le manoir, le phare ou le petit village typique de la Bretagne. On s’imagine sans mal ce village de la côte bretonne avec ses habitants qui se connaissent tous, ses histoires cachées, ses superstitions. Le manoir et le phare offrent un cadre horrifique de toute beauté. Ils jouxtent la falaise et l’océan. Le décor est très bien choisi et exploité, il participe pleinement à la tension qui monte peu à peu dans le récit. L’ambiance qui se dégage de ce cadre est particulièrement ténébreuse. L’autrice en joue très bien et arrive à nous faire sursauter lors de certains passages, jouant avec nos nerfs comme un chat avec une souris.

Et une histoire humaine

Le récit est raconté à la première personne par Agathe, ce qui permet au lecteur d’être au plus près de ses pensées. Agathe est une jeune femme perdue qui a du mal à s’accepter, à accepter son pouvoir qu’elle juge insuffisant. Elle a du mal à se sentir a sa place et est pleine de doutes. Elle a été rejetée par ses parents à cause de ses différences. Isaïah est bien dans sa peau et dans sa famille. Agathe et lui se complètent à merveille. Cependant, les doutes sont toujours présents, les failles et les blessures mettent du temps à cicatriser.

Rozenn Illiano a créé des personnages modernes et profondément humains, des personnages vivant à la marge de la société pour des tas de raisons. On sent chez l’autrice une volonté de défendre les personnages hors normes. Cela se retrouve dans beaucoup des personnages du roman. En effet, le roman se déroule sur trois temporalités avec des flashbacks du passé du village. Les personnages présents dans ces époques présentent souvent des caractéristiques semblables : des personnes blessées par la vie, par les autres, rejetées pour telle ou telle raison. Ils sont une vraie force dans ce roman. Le village où se déroule l’action a également son importance : la vie dans un bourg est très bien retranscrite, la peur de l’étranger, la médisance. L’autrice nous propose ainsi une histoire pleine de défauts humains, jouant sur tout ce qui entraîne la peur et la cultive. Certains comportements humains causent plus l’effroi que les fantômes eux-mêmes.

Le phare au corbeau est donc un roman parfaitement maîtrisé avec une intrigue bien ficelée et prenante. Les lieux sont parfaitement choisis, la tension monte crescendo. Grace à une tonalité intimiste et des personnages réussis, Rozenn Illiano réussit un très beau récit de fantômes dans la ligne droite des romans gothiques.

Voir aussi: interview de l’autrice sur actusf

Autres avis: fantasy à la carte

pharecorbeau

Autrice : Rozenn Illiano

Édition: Critic

Parution :22/08/2019

Agathe et Isaïah officient comme exorcistes. L’une a les pouvoirs, l’autre les connaissances ; tous deux forment un redoutable duo.
Une annonce sur esoteric.net, le réseau social des sorciers, retient leur attention. Un confrère retraité y affirme qu’un esprit nocturne hante le domaine d’une commune côtière de Bretagne et qu’il faut l’en déloger. Rien que de très banal. Tout laisse donc à penser que l’affaire sera vite expédiée.
Cependant, lorsque les deux exorcistes débarquent sur la côte bretonne, le cas se révèle plus épineux que prévu. Une étrange malédiction, vieille de plusieurs générations, pèse sur le domaine de Ker ar Bran, son phare et son manoir.
Pour comprendre et conjurer les origines du Mal, il leur faudra ébranler le mutisme des locaux et creuser dans un passé que certains aimeraient bien gardés enfoui…

20 commentaires sur “Le phare au corbeau – Rozenn Illiano

Ajouter un commentaire

  1. Ça a l’air très sympas ! Et puis des romans de fantômes en Bretagne, ça va me rappeler mon enfance ❤
    Je ne connaissais pas du tout Rozenn Illiano. J'ai lu avec beaucoup d'attention son interview pour ActuSF (en plus ça m'a donné envie de revoir des films de fantômes :D). Je vais aller faire un tour sur son site parce qu'elle m'intrigue. Merci pour ce retour, je n'aurai certainement pas entendu parler de ce roman sans toi. Je l'ajoute derechef à ma wishlist !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :