Bifrost n° 73 Spécial Lovecraft

MeP 1er+dos+4e Bifrost 72

Ceux qui lisent ce blog connaissent mon fort intérêt pour Lovecraft et ses textes. Pourtant, je n’avais pas encore lu ce numéro de Bifrost consacré à l’auteur de Providence, le gardant bien au chaud dans une des bibliothèques, en attendant le moment opportun pour le lire. Le mois de mars, généralement consacré à Lovecraft dans les milieux de l’Imaginaire (date de la mort de l’écrivain le 15 mars 1937), je me suis dit que c’était le moment, le signe des étoiles, le signe des anciens, d’entamer ce numéro spécial.

Quatre nouvelles sont au sommaire de ce numéro: deux dans le style de Lovecraft, celle de Thomas Day et celle de China Miéville et deux pas du tout. Il se trouve que les 2 d’inspiration lovecraftienne sont mes préférées, on ne se demandera pas pourquoi.

J’avais déjà lu Forbach de Thomas Day dans l’excellent Gotland où la nouvelle était magnifiée par les illustrations de Nicolas Fructus, qui signe d’ailleurs la couverture de ce numéro de Bifrost et  dont on reconnait d’emblée le style inimitable. Je l’ai tout de même relue, quand on aime on ne compte pas. Le récit se déroule dans la ville de Forbach en Moselle à notre époque. La narration se fait avec une  chronologie inversée. Cette narration à rebours fonctionne vraiment très bien et fait prendre aux mystères qui entourent le manoir de Forbach une ampleur cosmique. Tout commence par le décès d’un homme habitant un étrange manoir à Forbach dont son petit fils hérite. Le manoir Wallenberg ayant une mauvaise réputation, le petit fils et sa fiancée pensent le vendre. Le récit va alors nous faire voyager dans le temps pour dévoiler peu à peu la provenance de ce qui se niche dans le manoir et sa région. Un excellent texte mis en valeur par son ambiance et la plume de l’auteur.

Une épouvantable odeur de lavande de Claude Ecken est une nouvelle subtile et tout en nuance qui parle du pouvoir des odeurs. Un homme se réveille amnésique dans un hôpital suite à une blessure à la tête. Il va être aidé par une olfactothérapeute pour retrouver la mémoire, les odeurs pouvant aider à se remémorer des faits. L’intérêt du texte se maintient tout au long du récit même si on devine assez vite la fin.

Géomorpho de Céline Zufferey propose un texte cyberpunk sans grand intérêt. Le texte est court et peine à développer une histoire originale de vengeance. Se rajoute à cela un aspect un peu tape à l’œil pour le cyberpunk utilisé. Heureusement que la nouvelle est courte!

Les Détails de China Miéville est le premier texte que je lis de l’auteur mais il m’a clairement donné envie d’en lire d’autres. L’ambiance oppressante du récit est très bien amenée montant peu à peu vers l’étrange. L’écriture est subtile et entraînante. Le récit fait suivre un jeune garçon qui va amener à manger tous les mercredis à une femme qui vit totalement recluse dans son appartement. Cependant, le garçon ne franchit jamais la porte de la chambre et parle avec la femme au travers de celle-ci. Jusqu’à ce qu’un jour, elle lui parle plus longuement et lui explique pourquoi elle vit ainsi. Un texte jouant sur plusieurs registres, la quête de la vérité, la folie, l’horreur avec une ambiance particulièrement bien réussie.

Le dossier sur Lovecraft contient 7 articles. Certains m’étaient familiers car j’avais pu les lire dans Lovecraft : Au cœur du cauchemar où des articles de ce numéro ont été repris. Le dossier est mené par Bertrand Bonnet spécialiste de l’œuvre de Lovecraft et blogueur également. Au sommaire de ce numéro, un premier article sous forme de biographie de Lovecraft, cet article est intéressant et parle de l’essentiel de la vie de l’écrivain. Le dossier parle aussi des nombreuses légendes liées à Lovecraft, des diverses influences qu’il a eu sur de nombreux écrivains. L’article sur les influences de Lovecraft est également particulièrement intéressant surtout quand on pense que les écrivains qui l’ont influencé sont devenus célèbres à posteriori grâce à Lovecraft. J’ai particulièrement apprécié également l’aspect mythologique qui s’est développé autour de Lovecraft que ce soit de sa part ou d’autres écrivains comme le fameux Hastur tiré de l’œuvre de Chambers.

Un autre article vient faire le point sur le succès de Lovecraft en France au départ chez les surréalistes puis qui s’est peu à peu étendu. Le rôle de Derleth par rapport à l’œuvre de Lovecraft est abordé, rôle complexe s’il en est. L’article sur les livres maudits est aussi très agréable à lire et ne concerne pas que le fameux Necronomicon. Enfin, le guide de lecture termine cet excellent dossier et donne envie de se replonger dans les textes de Lovecraft pas encore lu (il m’en reste quelques uns).

L’article Scientific Rim, par Roland Lehoucq et Jean-Sébastien Steyer vient clôturer à merveille ce numéro. Quoi de mieux qu’un film avec des gros monstres venant des abysses pour coller aux écrits du maitre de Providence. Un excellent article qui vient éclairer les prouesses des jaegers et des kaijus, sur leurs poids, leurs mouvements et toujours de manière didactique et non dénuée d’humour. L’article a été repris dans le livre La Science fait son cinéma aux éditions du Bélial.

Un excellent numéro de Bifrost, sans doute un des plus réussis, avec 3 très bonnes nouvelles dont 2 excellentes, et un dossier complet, bien écrit et très riche qui permet d’apprendre pas mal de choses sur Lovecraft.

Autres avis: Blackwolf, Xapur, Yozone, Nebal

cof

Sommaire

NOUVELLES INÉDITES

  • Forbach de Thomas DAY
  • Une épouvantable odeur de lavande de Claude ECKEN
  • Géomorpho de Céline ZUFFEREY
  • Les Détails de China MIÉVILLE

RUBRIQUES ET MAGAZINE

  • Objectif Runes : les bouquins, critiques & dossiers
  • Le coin des revues, par Thomas Day
  • À la chandelle de Maître Doc’Stolze : le chemin des dames, par Pierre Stolze
  • Paroles de Libraire : de Scylla en Charybde, par Hervé Le Roux et Erwann Perchoc

AU TRAVERS DU PRISME : HOWARD PHILLIPS LOVECRAFT

  • H.P. Lovecraft : une vie, par Bertrand Bonnet
  • Précuseurs et influences : les racines littéraires d’H.P. Lovecraft, par Bertrand Bonnet
  • Lovecraft et son Mythe, par Raphaël Granier de Cassagnac
  • L’Appel de Cthulhu : une analyse subjective de la terreur cosmique, par Laurent Kloetzer
  • Lovecraft en France : petite histoire d’une réception critique, par Bertrand Bonnet
  • Le bon commerce des livres maudits, par Bertrand Bonnet
  • Peinture de l’indicible, un guide de lecture lovecraftien

SCIENTIFICTION

  • Scientific Rim, par Roland Lehoucq & Jean-Sébastien Steyer

INFODÉFONCE ET VRACANEWS

  • Paroles de Nornes : pour quelques news de plus, par Org
  • Prix des lecteurs 2013
  • Dans les poches, par Pierre-Paul Durastanti

 

Publicités

15 commentaires sur “Bifrost n° 73 Spécial Lovecraft

Ajouter un commentaire

  1. Si tu n’as pas lu Miéville, je ne peux que te conseiller de te pencher sur le cycle du Bas-Lag (Perdido Street Station, Les Scarifiés, Le Concile de Fer), ou sur son roman Kraken, qui est un genre de Fantasy urbaine assez particulier. Je ne las ai pas tous lus (seulement Kraken et Perdido Street Station), mais j’adore cet auteur.
    Sinon, super chronique qui me rappelle que je devrais lire ce numéro ! ^^

    Aimé par 1 personne

  2. Waw, rien que la couverture est complètement miaouw! Tu me donnes une idée, tiens… Je créerais bien le « mois Lovecraft » sur le blog, ce serait sympa, si ce n’est déjà fait ailleurs. Mais bon, ce serait pour l’année prochaine, du coup 😉 Merci pour la review !

    Aimé par 1 personne

  3. J’adore la couverture (tu l’auras compris).
    Et j’adore Lovecraft. J’aime un peu moins Miéville (je n’ai lu que Perdido Street Station, ceci dit, donc mon avis n’est pas définitif).
    Je vais peut-être céder à la tentation. Je ne te félicite pas.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :