Bifrost n°91

bifrost91

Un numéro 91 de Bifrost qui fleure bon l’été, à lire au bord de la mer, les doigts de pieds en éventail dans le sable, ou encore au bord d’une piscine une boisson fraiche à la main, un numéro spécial fiction où l’on peut déguster non pas 3 ni 4 mais 6 nouvelles. Un numéro exceptionnel à la couverture exceptionnelle signée Manchu.

Les nouvelles sont accompagnées des rubriques traditionnelles de Bifrost: à savoir Objectif runes avec le tour des parutions récentes et avis, le coin des revues de Thomas Day, la découverte des éditions de l’Arbre Vengeur grâce à Erwann Perchoc, un article vraiment très intéressant et bien écrit signé Xavier Mauméjean  sur les sorcières aux États-Unis suite à la réédition du livre Brûle, sorcière, brûle! d’Abraham Merritt, et un article de Roland Lehoucq, toujours très bien fait sur le voyage vers la Lune (j’ai beaucoup aimé l’anecdote sur le compte à rebours des fusées)

Place au gros du numéro : les nouvelles

Ex silentio d’Olivier CARUSO: Pour sa troisième nouvelle au sein de Bifrost, Olivier CARUSO choisit comme personnage principal un juriste français spécialisé dans les compensations en cas de décès. Celui-ci est sollicité par les États-unis pour les aider à  trouver une compensation un peu particulière. En effet, une entité extraterrestre vient d’être découverte et l’une d’elle a été tuée. L’arrivée de ces entités a de nombreuses conséquences dont l’apparition de sectes pseudo religieuses. La tache va s’avérer ardue. La nouvelle se lit bien et la thématique de la communication entre espèces est bien traitée. Seul problème, le personnage principal est plutôt détestable et gâche un peu le reste.

La Mort de John Smith de Michel PAGEL:  traducteur et écrivain touche à tout, Michel Pagel nous offre la plus longue nouvelle de ce numéro et celle que j’ai préféré. Son récit se situe dans un univers de space-opera au 31 ème siècle, où les humains qui ne veulent pas mourir peuvent faire le choix de devenir vampire, mais sans boire de sang humain, puisqu’un substitut au sang a été inventé. La magie est aussi présente, elle aide à soigner. L’univers est vraiment très riche et offre un mélange des genres de très belle facture. L’histoire se passe en grande partie dans la cité de MétalCorps 5 menacée par un météore. Le mélange des genres continue avec l’enquête d’un détective sur une secte. Le mélange fonctionne à merveille avec des personnages fouillés, de l’humour et un style fluide et imagé.

Écouter plus fort de Léo HENRY: j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce texte de Léo Henry. L’univers décrit est assez opaque et étrange. Il y est question des nommeurs, du monde et de beaucoup de questionnements. Hormis qu’il faut apprendre à mieux écouter, je n’ai pas retenu grand chose de cette nouvelle.

Souvenirs de ma mère de Ken LIU: un texte très court mais très dense de Ken Liu sur la relation particulière entre une mère et sa fille. Il est question de voyage au travers le temps, de la mort, de la maladie, du lien avec les enfants. Beaucoup de choses dites en peu de mots avec toujours chez Ken Liu, une sensibilité particulière.

Trademark de Jean BARET: cette nouvelle sert à présenter l’univers de la future trilogie de l’auteur dont le premier tome intitulé Bonheur TM doit paraitre le 13 septembre. La nouvelle est assez courte, l’intrigue assez commune mais l’univers a l’air assez prometteur, assez pour donner envie de lire le roman en tout cas. La société présentée est en quelque sorte le reflet de la notre poussée à son paroxysme, où la consommation importe plus que tout et que la culture. Le personnage principal s’appelle ainsi Toshiba. Tous les jours, on vérifie bien que l’on a assez consommé sous peine de sanctions. Consommons, consommons de tout et le monde ira mieux!

Voyage avec l’extraterrestre de Carolyn IVES GILMAN: cette nouvelle a été  finaliste des prix Sturgeon et Hugo. Cette nouvelle traite du thème des extraterrestres arrivant sur Terre, sujet déjà vu à de nombreuses reprises, mais de manière originale et touchante. Des vaisseaux extraterrestres sont apparus sur terre en différents endroits sans que leurs occupants ne se manifestent. Jusqu’à ce que des personnes en sortent en disant avoir été enlevés enfants pour servir de liens et de traducteurs aux extraterrestres. Parallèlement, Avery est embaucher pour convoyer un extraterrestre et son traducteur. La nouvelle prend alors une tournure de road movie story pour développer la relation s’établissant entre les personnages. Le personnage d’Avery est émouvant et le récit très bien maitrisé.

Ce numéro de Bifrost offre ainsi des nouvelles variées, avec beaucoup d’auteurs français au programme, et nous fait voyager, ce qui est parfait pour la saison.

Autres avis: GromovarLorhkan, Le chien critique, Just a word

Sommaire

NOUVELLES

  • Ex silentio d’Olivier CARUSO
  • La Mort de John Smith de Michel PAGEL
  • Écouter plus fort de Léo HENRY
  • Souvenirs de ma mère de Ken LIU
  • Trademark de Jean BARET
  • Voyage avec l’extraterrestre de Carolyn IVES GILMAN

RUBRIQUES ET MAGAZINE

  • Objectif Runes : les bouquins, critiques & dossiers
  • Le coin des revues par Thomas Day
  • Burn in the USA, par Xavier Mauméjean
  • Paroles… d’illustrateur : David Vincent, des éditions de l’Arbre Vengeur par Erwann Perchoc

SCIENTIFICTION

  • En route pour la Lune !, par Roland Lehoucq

Cette chronique fait partie du challenge Summer Star Wars – Épisode VIII grâce à la nouvelle La Mort de John Smith de Michel PAGEL

"

Publicités

14 commentaires sur “Bifrost n°91

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :