Les Sœurs Carmines, Dolorine à l’école-Ariel Holzl

Carmines-3-732x1024

Ce tome est le troisième et dernier de la série Les sœurs Carmines d’Ariel Holzl. Le premier tome était consacré à Merry, la sœur du milieu, voleuse et acrobate mais aussi la plus normale des 3 sœurs. Le second était raconté du point de vue de Tristabelle, l’ainée, belle, égocentrique, égoïste et frivole. Le troisième se concentre sur la dernière sœur, Dolorine, âgée de 8 ans.

Dans les deux premiers tomes, Dolorine apparaissait comme un personnage très attachant, à la fois naïve et drôle, ayant plusieurs particularités: elle voit les fantômes et se promène toujours avec sa peluche Monsieur Nyx. Une peluche un peu particulière d’ailleurs avec qui elle parle souvent et qui lui murmure des choses étranges et semble avoir d’étranges origines. Ce tome n’est pas raconté à la première personne comme le second mais avec une alternance entre le récit et des extraits du journal intime de Dolorine. Cette alternance fonctionne très bien, les passages du journal intime apportant pas mal d’humour et de second degré.

Dans ce tome, Dolorine quitte le domicile familial pour aller faire ses études au pensionnat où ses deux grandes sœurs avaient également étudié. Ainsi exit Grisaille pour laisser place à ce pensionnat situé en campagne, un peu loin de tout où Dolorine se retrouve avec d’autres enfants des 8 familles importantes de Grisaille. L’ambiance au pensionnat est assez différente de celle de Grisaille et même si cela change un peu, c’est un peu dommage de ne plus retrouver l’atmosphère si particulière de la ville. Cependant, quelques scènes se passent à Grisaille et sont les bienvenues.

Le fait que Dolorine soit l’héroïne principale du roman donne un côté plus jeunesse au récit que les deux premiers. Le début fait un peu Dolorine à l’école des sorciers des enfants de famille de Grisaille. Puis l’histoire se met en place et le roman prend son rythme propre, différent des deux premiers tomes mais avec toujours le même humour noir et décalé.

Les thématiques sont assez distinctes des deux précédents, surtout du second, Dolorine étant très différente de ses deux sœurs et de sa mère. Chaque sœur a vraisemblablement un père différent et Dolorine a des origines Sépulcre qui lui donne sa sensibilité auprès des fantômes. On trouve ainsi les thèmes de la lutte contre la mort, de la lutte contre le pouvoir alors que l’héroïne n’a que 8 ans. Cependant, par certains côtés, Dolorine apparait comme plus mure que son âge, elle aime prendre soin des autres, surtout des fantômes, écrire et lire. Elle aura certainement de bonnes histoires à raconter à son journal étant donné sa famille.

Dolorine à l’école offre une très bonne fin à cette saga des sœurs Carmines. La personnalité hors norme et attachante de Dolorine apporte un vent de fraicheur sur Grisaille qui en a bien besoin.

Voir aussi: Les sœurs Carmines tome1, Les Sœurs Carmines, Belle de gris T2

Autres avis: Les chroniques du chroniqueur

cofL’école de la vie n’a point de vacances. Même quand on y meurt. Pour Dolorine Carmine, la rentrée des classes est une bonne occasion de se faire de nouveaux ennemis. Cependant, la fillette n’a pas trop l’habitude de parler avec les vivants. Les fantômes, en revanche…Dans le pensionnat bizarre où elle a atterri, les spectres manquent pourtant à l’appel. Ont-ils été chassés par les horreurs des environs ? À moins qu’ils ne travaillent au laboratoire de Miss Elizabeth, la nouvelle institutrice ? Personne ne semble avoir la réponse.Monsieur Nyx veut tout brûler. Mais Dolorine reste optimiste : en fouinant partout, elle finira bien par les retrouver !Un peu de curiosité n’a jamais tué personne… si ?

 

13 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s