24 vues du mont Fuji, par Hokusai

Couve 24 vuesSon époux est mort. Ou disons qu’en tout cas, il n’est plus en vie… Pour Mari, le temps du deuil est venu. Un double deuil… Armée d’un livre, Les Vues du mont Fuji, par Hokusai, elle se met dans les traces du célèbre peintre japonais afin de retrouver vingt-quatre des emplacements depuis lesquels l’artiste a représenté le volcan emblématique — autant de tableaux reproduits dans l’ouvrage. Un pèlerinage immersif, contemplatif, au cœur des ressorts symboliques de cette culture si particulière, un retour sur soi et son passé. Car il lui faut comprendre… et se préparer. Comprendre comment tout cela est arrivé. Se préparer à l’ultime confrontation. Car si son époux n’est plus en vie, il n’en est pourtant pas moins présent… Là. Quelque part. Dans un ailleurs digital. Omnipotent. Infrangible. Divin, pour ainsi dire…

Auteur: Roger Zelazny

Éditeur : Le Bélial’ collection une heure lumière

Parution: 31/08/2017

Traducteur : Laurent QUEYSSI

Ce livre a obtenu le Prix Hugo 1986  catégorie « Novella ».

L’auteur:  Roger Zelazny (  ) est un auteur de romans fantastiques et de science-fiction. Il a obtenu durant sa carrière six prix Hugo (pour quatorze nominations) et trois prix Nebula (pour quatorze nominations également). Il est l’auteur du cycle des princes d’ambre. (source Wikipédia)

≡≡≡≡≡≡≡≡≡

Ce court roman m’intriguait par son thème lié à la peinture et au voyage. J’aime beaucoup dessiner et faire des croquis de paysages sur le vif quand j’en ai le temps. Les paysages de montagne font partie de ceux que je préfère dessiner et peindre. Par conséquent, cette novella a attisé ma curiosité. J’ai  lu très peu d’ouvrages de l’auteur mais j’ai beaucoup apprécié celui-ci.

Hokusai est un peintre japonais né en 1760 et décédé en 1849. Il a énormément peint le mont Fuji. Un aperçu de ses œuvres peut être utile à la lecture du roman pour mieux s’imprégner de l’atmosphère des lieux. Les peintures de Hokusai ont une grande importance dans le récit, elles conditionnent le voyage qu’entreprend Mari, le personnage principal, et les différentes étapes qu’elle fait. Mari décide d’entreprendre son voyage après la mort de son mari mais on va s’apercevoir par la suite que d’autres raisons existent également. Pour son voyage, elle amène un livre Les Vues du mont Fuji, par Hokusai et décide de se mettre sur ses traces.

On peut se demander au premier abord en quoi cette novella est classée dans les littératures de l’imaginaire, cependant, certains éléments étranges apparaissent peu à peu. Le passé de l’héroïne est expliqué par petites touches et quelques éléments surnaturels sont disséminés au fil du voyage de Mari. Le récit est assez surprenant, on se demande ce qui est arrivé à cette femme, ce qui la motive réellement.

C’est aussi un récit intimiste raconté à la première personne avec l’unique point de vue de Mari. Le thème du voyage est prédominant dans le livre : le voyage de Mari qui ressemble à un pèlerinage sur les traces d’un auteur mais aussi un voyage intérieur pour atteindre le but qu’elle s’est fixé. Ce thème double du voyage m’a un peu fait penser à Into the wild. On sent que les motivations de Mari sont plus complexes que ce qu’il parait au départ mais sa quête a des aspects similaires à celui du personnage de Into the wild. Dans les deux œuvres, la nature, les paysages sont à l’honneur.

Le rythme du récit est plutôt lent mais en même temps beaucoup de thèmes sont abordés: le deuil, la transmission, le voyage, la conscience, la maladie, l’art. L’auteur prend le temps de poser son histoire, de présenter par petites touches son personnage pour nous permettre de mieux nous imprégner de la culture japonaise et de l’aspect contemplatif du voyage de l’héroïne.

Cette novella est une réussite, elle offre une histoire originale, dense, bien construite et écrite. L’aspect artistique apporte beaucoup au récit, et au  voyage accompli par le personnage principal. Enfin, mention spéciale à la couverture du livre signée Aurélien Police qui offre une superbe illustration du mont Fuji avec une touche spéciale correspondant très bien à l’histoire.

Célindanaé

Autres avis: Lutin 82, Yogo, Lorhkan, lecture 42, Apophis, Xapur, l’ours inculte, Nebal.

montfuji

Cette chronique fait partie du

challenge littérature de l’imaginaire

d2_orig

 

 

 

 

Publicités

12 réflexions au sujet de « 24 vues du mont Fuji, par Hokusai »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s