Fleurs au creux des ruines

Fleurs au creux des ruines par Chevalier

Près des forêts anciennes où chassent les premiers hommes, dans le roc des montagnes, on creuse les fondations des royaumes à venir. On y rêve de concorde, d’arts et d’amour, on y bâtit palais, ponts et destinées. Les siècles passent. Ores vient la fin des temps, le sol tremble, la mer bout, et s’écroulent les cités qu’on croyait éternelles, en une pluie de poussière plus sombre que le jour. Mais des cendres renaît l’espoir, et s’amorce un nouveau cycle. Fleurs au creux des ruines nous conte l’histoire du Demi-Loup.

Auteure: Chloé Chevalier

Les Moutons électriques (Hélios) novembre 2016

¤ Mon avis:

Après deux très bons romans dans l’univers du Demi-loup, Chloé chevalier nous offre 4 nouvelles se situant dans le même univers mais longtemps avant. On retrouve la très belle plume de l’auteure avec grand plaisir dans ces nouvelles empreintes de poésie. Son univers s’enrichit ainsi et elle nous démontre à nouveau ses talents de conteuse. Le livre est très court (120 pages) et pourtant on s’attache très vite aux personnages.

La première nouvelle s’intitule Notre première graine et nous narre l’histoire d’une migration d’un peuple peu nombreux qui va mal tourner. Ce récit raconté sous la forme d’un journal par le roi de ce peuple est triste et plein de poésie. Après avoir créée une forteresse et s’être installés sur leur nouvelle terre, ce peuple voit les armées de Véridienne venir les attaquer et nouer de nouvelles alliances. J’ai beaucoup aimé cette nouvelle qui permet de voir comment des peuples peuvent réagir à l’invasion et qui en peu de temps arrive à nous émouvoir.

La seconde nouvelle L’art ou la viande est le récit épistolaire de deux amoureux: Pana une artiste et Hôbret un militaire. C’est la plus longue des nouvelles du recueil et la plus aboutie. Elle à la fois poignante et très bien écrite et la fin parviendrait à émouvoir n’importe qui. Les personnages sont marqués par le destin et leurs choix qui auraient du les réunir vont pourtant les séparer. Cette nouvelle permet également de connaitre certaines coutumes du royaume et de mieux comprendre son fonctionnement. Elle est de loin ma préférée des 4.

La troisième nouvelle est celle que j’ai le moins aimé même si elle est d’un bon niveau. Lors chantèrent les bêtes est un récit sous la forme d’un journal d’un noble et gros personnage. Elle raconte une catastrophe qui a ravagé le royaume. Elle s’attache surtout au parcours du personnage qui veut quitter son lieu de vie mais on en sait peu sur ce qui se passe vraiment et sur la nature de la catastrophe.

La dernière nouvelle intitulée La tour sous le Gris se déroule plusieurs années après les événements narrés dans la nouvelle précédente. Le ciel est perpétuellement gris à cause des cendres de l’éruption et on ne voit plus le soleil. Les gens sont regroupés en petits villages isolés et la vie est très dure. Les deux personnages principaux sont jeunes et vont être confrontés aux caprices du destin. Malgré tout l’espoir est présent même si les personnages vivent des moments difficiles.

Les nouvelles peuvent être lues indépendamment mais on retrouve un petit clin d’œil aux autres dans chacune. Chloé Chevalier nous montre à travers ce recueil qu’elle est aussi à l’aise dans le domaine des nouvelles qu’avec les romans. Sa très belle plume et son talent pour croquer des personnages en peu de mots nous offre un très beau recueil plein de mélancolie et de poésie. Il me tarde encore plus de lire le tome 3 des récits du demi-loup.

note:8.5/10

Célindanaé

Autres avis :BlackWolfPhooka, Boudicca

challenge-francofou-300x300 Cette chronique participe au challenge Francofou  et au Challenge littérature de l’imaginaire.

c2_orig

Publicités

8 réflexions au sujet de « Fleurs au creux des ruines »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s