Le Bâtard de Kosigan, le fou prend le roi

Poster un commentaire

22 mai 2016 par aupaysdescavetrolls

1340, au cœur du comté de Flandre. Alors que les premiers feux de la guerre de Cent Ans s’allument, le Bâtard de Kosigan et ses Loups se voient confier, par le sénéchal d’Angleterre, la délicate mission de découvrir les tenants et aboutissants d’un complot qui se trame… autour du roi de France.

Une enquête surprenante et extrêmement dangereuse, mêlant trahisons et forces obscures, dans laquelle l’ascendance surnaturelle du Bâtard, habituellement son plus grand atout, pourrait bien se muer en talon d’Achille.

Cinq siècles et demi plus tard, à la fin de l’année 1899, l’enquête engagée par le lointain descendant du chevalier tente de faire la lumière sur l’inexplicable disparition des puissances magiques. Entre Bruges et Lens, peut-être mettra-t-elle à jour la nature des ombres qui se dissimulent derrière les échos cachés de l’Histoire.

Editions Mnémos avril 2015           Auteur Fabien Cerutti              Genre: Fantasy historique

Mon avis:

J’ai eu un vrai coup de cœur pour le premier tome des aventures du Bâtard de Kosigan, l’ombre du pouvoir. J’ai connu ce roman en allant aux Imaginales en 2015 et je l’ai dévoré et adoré. Par conséquent, j’ai voulu lire le second tome et je l’ai également adoré au point de le relire récemment. J’y ai d’ailleurs pris encore autant de plaisir, comme si je l’avais découvert une nouvelle fois.

Ce roman est le tome 2 des aventures du Bâtard de Kosigan et c’est une histoire indépendante du premier tome mais on y retrouve beaucoup de personnages et le récit se passant en 1899, prend la suite directe du tome précédent.Le procédé narratif est le même. On suit toujours les aventures des personnages du premier tome à 2 époques différentes: 1340 avec les aventures de Pierre Cordwain de Kosigan et 1899 avec son lointain descendant Kergaël. Les 2 fils narratifs sont racontés sur des modes différents: l’histoire de 1340 est racontée principalement par le personnage principal à la première personne et celle de 1899 sous le mode épistolaire entre les différents protagonistes qui enquêtent sur le passé et sur le bâtard de Kosigan. Cependant, deux nouveaux narrateurs s’immiscent dans le récit de 1340: Edric, l’écuyer de Kosigan et Dun. Les différences de style entre ces 3 narrateurs sont bien marquées et c’est très bien fait. Le fait d’avoir donné de l’ importance à ces personnages secondaires est un point très positif.

L’écriture est très fluide et on ne voit pas passer les 400 pages. Le rythme est effréné tout au long du récit et il n’y a pas un instant de pause pour les personnages et on ressent bien l’urgence de la situation. L’écriture est très belle avec un vocabulaire riche et des scènes d’action très bien écrites qu’on vit vraiment.

L’histoire se complexifie par rapport au premier tome et on doit parfois avoir recours à l’arbre généalogique fourni au début du livre. Il n’y a aucun temps morts et les 2 histoires sont passionnantes même si j’ai une préférence pour la période de 1340 qui est constituée principalement d’une enquête. L’histoire se passe au début de la guerre de 100 ans avec un climat très tendu entre la France et l’Angleterre. Le thème de la religion catholique en conflit avec les anciens mythes est aussi abordé dans ce tome. L’histoire est différente de la notre et on ne sait toujours pas pourquoi mais on apprend pas mal de nouveaux éléments dans ce roman autant dans une période que dans l’autre. Le personnage du bâtard apparait différent du premier livre où il apparaissait souvent fanfaron et plus aventurier, là il a des faiblesses et se trouve à plusieurs reprises en mauvaise posture et en difficulté.

Je trouve que le fait de mélanger des éléments de fantasy à notre histoire est une excellente idée et qu’elle est vraiment très bien traitée par Fabien Cerutti. Le scenario se complexifie et devient plus sombre aussi mais tout se tient. Les personnages sont toujours aussi bien construits et attachants. L’histoire de 1899 se densifie aussi avec l’introduction de complots. De nouvelles perspectives apparaissent et il me tarde de lire la suite.

C’est donc un excellent second tome assez différent du premier et qui apporte de la complexité et de nouvelles perspectives pour la suite. Ces 2 romans de Fabien Cerutti sont vraiment d’un très haut niveau en Fantasy et un gros coup de cœur pour moi. Je les conseille plus que vivement! Il me tarde les Imaginales pour faire dédicacer le tome 2 et discuter avec l’auteur et aussi de le lire dans l’anthologie des Imaginales avec d’autres personnages. Et vivement le tome 3!

Note: Coup de cœur

Célindanaé

Avis de Lhotseshar : Après un premier tome tout à fait génial d’écriture et d’immersion, ce deuxième tome est plus noir, plus historique aussi (malgré le fait que l’histoire soit différente de l’ « officielle », de nombreux éléments historiques jalonnent le récit). Un roman dévoré et adoré.

A noter : un article dans le dernier Casus Belli n°18 propose des pistes d’adaptations pour la scénarisation dans une aventure de jeu de rôle. Retour aux sources…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
lesfantasydamanda.wordpress.com/

Blog de critiques littéraires en fantasy

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :