Le Bâtard de Kosigan T1, l’Ombre du pouvoir

C1-batard-de-Kosigan

Titre du livre : Le bâtard de Kosigan, l’ombre du pouvoir
Auteur : Fabien Cerutti
Genre(s) du roman : fantasy historique
Présentation du livre / résumé :

Le chevalier assassin, Pierre Cordwain de Kosigan, dirige une compagnie de mercenaires d’élite triés sur le volet. Surnommé le « Bâtard », exilé d’une puissante lignée bourguignonne et pourchassé par les siens, il met ses hommes, ses pouvoirs et son art de la manipulation au service des plus grandes maisons d’Europe.
En ce mois de novembre 1339, sa présence en Champagne, dernier fief des princesses elfiques d’Aëlenwil, en inquiète plus d’un. De tournois officiels en actions diplomatiques, de la boue des bas-fonds jusqu’au lit des princesses, chacun de ses actes semble servir un but précis.
À l’évidence, un plan de grande envergure se dissimule derrière ces manigances. Mais bien malin qui pourra déterminer lequel…

Mon avis :
J’ai découvert ce livre un peu par hasard lors des Imaginales 2015 où il a obtenu le prix des lycéens. En arrivant le vendredi soir aux Imaginales et en flânant dans la bulle du livre, nous avons eu l’occasion de discuter avec Fabien Cerutti qui nous a si bien parlé de son livre que nous sommes revenus le lendemain pour l’acheter et le faire dédicacer. Je n’ai absolument pas regretté mon achat bien au contraire puisque depuis j’ai acheté et lu le second tome et attend le troisième avec impatience. C’est le premier tome d’une série de 7 prévus.
On suit deux histoires en parallèle : celle de Pierre Cordwain de Kosigan qui donne son titre au livre en 1339 et celle de son descendant Kergael en 1899. Le monde de 1899 ressemble à celui que nous connaissons. Celui de 1339 conserve un certain nombre de caractéristiques historiques bien connues (on est au début de la Guerre de 100 ans), mais aussi quelques éléments plus troublant qui font tout le sel de l’histoire : les comtés habituels luttant pour les luttes de pouvoir (Bourgogne, France, Angleterre) se retrouvent à côtoyer le royaume des Elfes, il y a de nombreuses races tenant de la fantasy…. On est donc dans de la fantasy historique dans tout ce qu’elle a de plus cohérent.
Les 2 histoires évoluent en parallèle. Celle de 1899 est racontée sous le mode épistolaire. Alors que celle de 1339 es racontée comme un journal à la première personne. Ce point de vue correspond très bien au personnage.
L’histoire est très bien ficelée avec de nombreux rebondissements et beaucoup d’actions. Les scènes d’action sont très bien décrites, on les vit vraiment. C’est également très bien écrit avec un vocabulaire riche. Il y a de nombreuses pistes pour la suite et les futures intrigues possibles.
Le gros point fort du roman est pour moi le personnage du bâtard de Kosigan qui est attachant, intelligent, mystérieux et courageux. C’est un personnage haut en couleur comme on les aime.
L’histoire de son descendant met un peu plus de temps à se mettre en place mais on la suit avec intérêt. La découverte des éléments liés à son ancêtre le plonge un peu plus dans la perplexité, puisque ce monde semble complètement imaginaire pour quelqu’un de 1899.
C’est donc un gros coup de cœur pour moi. Je le recommande chaudement !

coeur

Célindanaé

Autres avis: Boudicca, DionysosLunePetitetrolle, BlackWolf, L’ours inculte,

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le Bâtard de Kosigan T1, l’Ombre du pouvoir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s