Bifrost n° 95 – La lune

bifrostlune

De tous temps, la lune a fasciné les hommes qui en l’observant dans le ciel se sont imaginés de nombreuses histoires sur la lune. Elle a fait l’objet de légendes, de suppositions, de contes, de rêves pendant des années et des années. Puis la technologie aidant, l’humanité a appris de nombreuses choses concernant notre satellite. L’homme a vu ses rêves devenir réalité, quand un beau jour de juillet 1969, une mission a décollé pour emmener des astronautes vers la lune. Puis les années ont passé, les rêves se sont peu à peu effacés. La lune est restée présente dans notre ciel changeant régulièrement de forme, essayant toujours d’attirer les regards, les espoirs. Mais plus personne ne semble s’intéresser à elle, les yeux des hommes se tournant vers d’autres astres. Cependant, la lune a su garder des atouts pour elle, elle est à nouveau sous le feu des projecteurs. Car les hommes aiment fêter des anniversaires: 50 ans qu’elle a accueilli des hommes à sa surface, ça se fête et ça redonne des idées à certains, des rêves de bases lunaires envahissent les esprits. Une chose est certaine, la lune n’a pas dit son dernier mot. La voilà aujourd’hui au sommaire de ce numéro spécial de Bifrost. Le pont arc-en-ciel nous amène ainsi dans un fabuleux voyage dans notre histoire vers cet astre unique.

Au sommaire de ce numéro, on trouve 4 nouvelles où la lune a un rôle de premier plan. À noter que jusqu’à fin août, le Bélial offre la possibilité de télécharger gratuitement une nouvelle de Léo Henry, Pour toujours l’humanité (ici). C’est une nouvelle uchronique où on retrouve Michael Collins comme personnage. Le texte est très agréable à lire, ne ratez pas l’occasion de le connaitre.

Les Hommes-Fourmis du Tibet de Stephen Baxter:

Cette nouvelle se veut un hommage au roman Les Premiers hommes dans la Lune d’Herbert George Wells publié en 1901. Dans ce roman, un scientifique appelé Cavor invente un métal révolutionnaire, la cavorite. Ce métal lui permet de construire un astronef pour aller sur la lune et découvrir les Sélénites vivant sous terre. La nouvelle de Stephen Baxter se situe en Angleterre en 1900 et met en scène un jeune garçon de 10 ans, Tobby Simmons. Ce dernier se promène à vélo quand il croisa la route d’un voyageur et d’un étrange appareil volant en forme de bouteille. Le jeune garçon ne résiste pas à la tentation de monter à bord de la bouteille et d’appuyer sur des boutons, ce qui l’amène dans un étrange endroit. Il pense tout d’abord être au Tibet mais une grosse sphère bleu dans le ciel lui fait se poser des questions. La rencontre avec des hommes-fourmis également. Le texte contient des références au roman de H.G.Wells et fait aussi penser aux Voyages de Gulliver. Le résultat est sympathique sans être inoubliable.

Tyché et les fourmis de Hannu Rajaniemi:

Je suis complétement passée à côté de ce texte, trop étrange à mon goût. Tyché est une enfant vivant dans une base lunaire. Il est question d’une intelligence artificielle, de fourmis robots, d’un magicien, de troll, de dragon. Le tout forme un mélange indigeste pas très clair.

Marche au soleil de Geoffrey A. Landis:

L’auteur de ce texte figure dans la collection Une heure Lumière du Bélial avec Le sultan des nuages. C’est un scientifique américain travaillant à la NASA sur les programmes d’exploration de Mars et de Vénus et les technologies avancées qui y sont associées. On peut ainsi s’attendre à un texte pointu en matière scientifique et technologique. Le texte date de 1991 et a obtenu le Prix Hugo de la meilleure nouvelle courte en 1992. Suite au crash d’une mission d’exploration sur la lune, Patricia Mulligan se retrouve seule sur la lune. Elle parvient à contacter la terre mais il leur faudra attendre les secours pendant 30 jours. Le problème de Patricia n’est pas lié aux vivres ou à l’air, elle a un super combinaison. Son problème vient de l’endroit où le crash a eu lieu et où il fait très froid. Elle doit donc se déplacer à pied et faire le tour de notre satellite. Cela ne s’annonce donc pas sous les meilleurs auspices. La nouvelle est agréable et on suit avec curiosité le personnage de Patricia.

Après un Jugement dernier, de Edmond Hamilton:

Edmond Hamilton, que l’on retrouvait au sommaire du Bifrost n°90, est connu pour la série Capitaine Futur. C’est une nouvelle plus sombre qu’il propose ici. En effet, une épidémie a décimé pratiquement toute la population de la terre, du moins à ce qu’en savent 2 astronautes en mission sur la lune. Ils sont certainement les deux derniers hommes en vie. Néanmoins, ils s’appliquent à terminer leur mission consistant à gérer les drones envoyés sur d’autres mondes. Le texte a un peu vieilli mais comporte des thèmes intéressants.

Avant le dossier, on trouve les rubriques habituelles avec les critiques de livres. J’en connaissais une grande partie donc rien de neuf. L’article sur nooSFere est intéressant à lire, on y apprend leur fonctionnement et leur implication dans le monde des littératures de l’imaginaire.

Le dossier s’intitule Lune et science-fiction et contient 3 articles. Le premier intitulé L’Âge d’or des aventures lunaires est la préface d’un livre de Mike Ashley qui est éditeur et essayiste spécialisé dans l’histoire des littératures populaires. Il s’agit d’une histoire des fictions parlant de la lune depuis plus de 2000 ans. Les livres parlant de la lune sont nombreux et on peut observer une grande différence dans leur positionnement au fur et à mesure que les connaissances scientifiques sur la lune ont augmenté. Depuis 1969, on ne trouve plus ou peu de peuples lunaires comme les sélénites dans les textes sur la lune. On trouve plutôt des colonies ou des bases lunaires. L’article est complet, clair et intéressant. Il parle notamment du canular de Locke en 1835 dans le journal le Sun et de ses répercussions. La suite du dossier est un guide de lecture intitulé Entre Hécate et Séléné : un parcours de lectures au clair de Lune. On y retrouve beaucoup des livres dont parlait le premier article mais en plus détaillé. Cela donne un peu une impression de redite mais l’article donne de nombreuses idées de lecture. Le dernier article est signé Roland Lehoucq et Jean-Sébastien Steyer et s’appelle : Décrocher la Lune : l’exploration lunaire dans les œuvres de fiction. Les deux auteurs analysent les œuvres parlant de la lune sur le plan scientifique avec notamment l’anecdote du compte à rebours des fusées de la nasa. On y parle notamment des bandes dessinées d’Hergé. Même si l’accent est mis sur la science, voir certaines œuvres citées dans les 3 articles est un peu de trop.

On retrouve Roland Lehoucq dans le traditionnel Scientifiction consacrée à l’histoire lunaire. L’exploration de la lune est très importante pour les connaissances sur le système solaire. La lune est considérée comme « la pierre de Rosette du Système solaire ». L’analyse des roches lunaires a permis d’établir une échelle de datation des surfaces planétaires. L’article revient sur les grands fait de l’histoire lunaire et les missions qui en ont fait partie ainsi que sur les théories concernant la formation de la lune.

Ce numéro spécial Bifrost n°95 permet de mieux connaitre certaines œuvres parlant de la lune et de voir l’importance de notre satellite autant dans l’imaginaire qu’au niveau scientifique. Ayant déjà fait des recherches sur le sujet, je n’ai pas appris grand chose du dossier. Il sera plus à conseiller à ceux qui commencent à s’intéresser au sujet.

Voir aussi : Objectif Lune: de la science à l’imaginaire

Autres avis:Le chien critique

mde

Petit bonus: j’ai eu l’occasion d’aller à une animation sur la lune pour l’anniversaire de la mission Apollo 11 et voici une petite photo de roches avec les explications:

lune

dav

Cette chronique fait partie du challenge Summer Star Wars – Solo
ssw-solo

 

5 commentaires sur “Bifrost n° 95 – La lune

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :