Noces d’écaille – Anthelme Hauchecorne et Loïc Canavaggia

nocesdeacaille

Noces d’écailles est un artbook signé Loïc Canavaggia à l’illustration et Anthelme Hauchecorne pour l’histoire. Les deux auteurs avaient travaillé auparavant ensemble sur Le Carnaval aux Corbeaux. Cet artbook a fait l’objet d’un projet Ulule et a été publié par les Éditions du Chat Noir. Le financement a eu un grand succès et l’objet livre est parfaitement à la hauteur, il est vraiment magnifique, autant au niveau des couleurs que du papier.

Les illustrations de Loïc Canavaggia viennent compléter à merveille le récit d’Anthelme Hauchecorne. Elles sont variées et s’intègrent parfaitement au fil des pages de l’histoire qui nous est contée. Le thème général de l’artbook est les dragons et plus particulièrement une légende médiévale concernant la vouivre. L’histoire se situe à l’automne 1345 dans le Comté de Bourgogne, dans un village dirigé par un baron. Aymeric Jodelet est un peintre, porté sur la bouteille et les femmes. Ses addictions le conduise à être exilé temporairement de son village. Il décide de raconter dans son journal intime ce qui lui est arrivé à destination de sa fille, pour la mettre en garde. Il va ainsi raconter comment lui, ancien artiste de renom que toute la noblesse s’arrachait comme peintre, a été déchu puis forcer à vivre dans une petite cabane dans la forêt voisine du village. Mais cette forêt est l’objet de nombreuses superstitions, d’après les paysans, la vouivre y aurait élu domicile.

cof

L’exil forcé d’Aymeric va être transformé par sa rencontre avec Gwybère avec qui il va vivre dans les ruines du château local. Cette dernière va lui redonner l’inspiration et le goût de la peinture. Cependant, les doutes commencent à envahir le peintre quant à la nature de cette étrange femme. Le journal d’Aymeric permet ainsi de suivre le récit du personnage et d’en apprendre plus sur les légendes qui courent dans la région. Les mystères s’éclaircissent peu à peu, au fil des pages et du récit du journal, mais aussi des copies de manuscrits qui ponctuent l’histoire. Ces manuscrits proviennent de l’ordre des chasseurs de dragons et apportent de nombreuses informations sur les dragons. Elles sont magnifiquement illustrées et mises en page, comme de vieux parchemins.

L’histoire est très bien écrite, et se complexifie au fil des pages. Le récit et les illustrations s’entremêlent de très belle manière et se complètent merveilleusement pour nous faire découvrir ces légendes. Les deux auteurs nous transportent ainsi dans un univers particulier fait de merveilleux et d’horreur, au pays des légendes et des dragons. Les illustrations alternent entre noir et blanc et couleur et à chaque fois le trait précis de Loïc Canavaggia rend chaque petit détail parfait. Le mouvement des créatures, des personnages est très bien rendu, tout comme les paysages d’une grande beauté.

Noces d’écailles est ainsi une parfaite réussite portée par deux artistes à l’immense talent. Leur collaboration fonctionne à merveille, offrant un récit porté par les mots et des dessins splendides sur le thème des légendes des dragons et de la vouivre. Un livre d’une grande beauté au contenu riche qui nous transporte dans un monde à part.

Autres avis:Dup (Book en stock)Les fantasy d’amanda, Un K à part

cof

Auteur: Anthelme Hauchecorne

Illustrateur: Loïc Canavaggia

Éditeur : Éditions du Chat Noir

Parution :01/04/2019

Octobre 1345, Comté de Bourgogne.
Fuyant la colère du baron, Aymeric Jodelet, peintre et coureur de jupons, doit s’exiler de son village. L’artiste trouve refuge dans la forêt voisine, au mépris des superstitions. Selon les paysans, un monstre y rôderait : la Vouivre, dont les griffes déchireraient les intrus.
Une fable, rien de plus ?
À l’automne, les sentiers sylvestres mènent n’importe où.
Parfois jusqu’à l’inconnu.

 

 

Publicités

14 commentaires sur “Noces d’écaille – Anthelme Hauchecorne et Loïc Canavaggia

Ajouter un commentaire

  1. Je le vois passer depuis un moment et je suis convaincue que je vais être conquise *.* ! J’ai le Carnaval au Corbeaux qui m’attend bien sagement dans ma PAL … et je crois qu’il n’attendra plus longtemps seul ;-)). Merci pour ce beau retour !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :