Le sanctuaire ailé- Marie Brennan

brennan_vol5_imprime.indd

Le sanctuaire ailé est le cinquième et dernier tome des Mémoires de Lady Trent, série entamée en février 2016 en France et 3 ans plus tôt aux États-Unis avec Une histoire naturelle des dragons. Cette série se veut être les mémoires de Lady Trent, qui nous raconte comment elle est devenue une naturaliste spécialisée dans les dragons dans un monde ressemblant au notre, à une époque proche du XIX ème siècle, mais où on peut rencontrer des dragons de toutes sortes. Les illustrations intérieures et la couverture sont toujours signées par Todd Lockwodd, elles sont toujours aussi magnifiques, tout comme les objets livres.

Ce tome se déroule quelques années après le dernier qui avait vu beaucoup de changements dans la vie de notre héroïne qui est enfin devenue Lady Trent. Son mari et elle sont devenus célèbres grâce à une importante découverte archéologique. Lors d’une conférence de son époux, elle est abordée par un inconnu Yélangois désirant lui parler d’une découverte concernant une nouvelle espèce de dragons. Le problème est que le lieu de la découverte est en terrain hostile en plein dans les montagnes du Mrtyahaima, pas loin de territoires en guerre. Il n’en fallait pas moins pour attiser la curiosité de Isabelle Trent qui décide de partir à l’aventure avec ses proches amis.

On ne change pas une équipe qui gagne dit le proverbe, et c’est encore valable pour ce cinquième tome où Marie Brennan reprend la même construction que dans les précédents: une aventure dans un pays lointain pour trouver de nouveaux dragons et toujours racontée à la première personne par Lady Trent. Cependant, ce tome offre son lot de surprises et de découvertes. Ce tome étant le dernier, il y a une très importante découverte vers le milieu du roman. Et pour une fois, l’autrice nous surprend vraiment avec une idée très bien gérée et audacieuse. J’avoue m’être demandée jusqu’à la fin comment elle allait arriver à gérer tout cela. Cette surprise apporte beaucoup au récit et soulève pas mal de questionnements, et fait de ce tome un des plus intéressants de la série.

Le début du roman comporte quelques longueurs mais une fois entré dans le vif du sujet, le récit devient passionnant. Le tome précédent nous faisait découvrir les pays chauds, alors que celui-ci se penche sur les risques encourus en haute montagne. Le récit nous fait à nouveau voyager et on prend plaisir à découvrir ces nouvelles régions rappelant les montagnes de l’Himalaya. Surtout que Marie Brennan s’est visiblement documentés sur les régions de haute montagne et la vie en altitude. Elle expose ainsi les caractéristiques de l’endroit et ses conséquences pour les hommes mais également le matériel nécessaire pour y aller, et c’est ainsi l’occasion pour l’autrice de parler d’alpinisme. On ressent vraiment les dangers présents dans les montagnes et comment la vie peut y être difficile.

Dans ce tome, Isabelle est plus que jamais au centre du récit, ce qui fait que les personnages secondaires sont assez en retrait, surtout Tom Wilker, très peu présent. Cependant, ils sont toujours intéressants et les nouveaux venus également. Isabelle Trent est toujours une héroïne passionnante dont on aime suivre les aventures, c’est une femme forte qui se bat pour ce en quoi elle croit parfois au péril de sa vie. Elle évolue dans un monde dominé par les hommes et doit sans cesse se battre pour faire reconnaître ses qualités.

Le sanctuaire ailé vient ainsi conclure de belle manière une très bonne série avec une héroïne charismatique et des dragons. Même si la construction des tomes a tendance à se ressembler, on passe un très bon moment en compagnie de Lady Trent, femme passionnée, intelligente et forte. Les tomes nous font voyager dans un monde ressemblant au notre, tout en étant assez différent et quel plaisir de croiser ces nombreux et magnifiques dragons.

Autres avis: BlackWolf, Boudicca

sanctuaireailé

Autrice: Marie Brennan

Traductrice: Sylvie Denis

Cycle : Mémoires, par Lady Trent, tome 5

Édition: L’Atalante

Date de publication : 22 novembre 2018

À l’occasion d’une conférence sur la langue des Draconiens, lady Trent fait la connaissance de Thu Phil Lat, un Yélangois venu apporter la preuve qu’il existe peut-être une nouvelle espèce de dragons dans les montagnes du Mrtyahaima.
L’expédition s’annonce très dangereuse, non seulement à cause de la géographie des régions concernées (on pense bien sûr à l’Himalaya), mais aussi parce que Thu est membre d’une faction révolutionnaire dans son pays, contre qui le Scirland mène une sournoise guerre aérienne.
Il va sans dire que ni l’un ni l’autre danger ne peuvent arrêter l’intrépide lady Trent, d’autant qu’elle ressent le besoin d’entamer une nouvelle période de sa vie de scientifique, frustrée de ne toujours pas faire partie de l’Académie des philosophes parce qu’elle est une femme.
Au cours de cette expédition, qui sera l’occasion d’une découverte fondamentale sur la nature des Draconiens, l’humour et l’obstination de la naturaliste font à nouveau merveille. Et on saura enfin pourquoi lady Trent est devenue un personnage aussi important que la reine de son pays…

Publicités

11 commentaires sur “Le sanctuaire ailé- Marie Brennan

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :