Grisha, tome 1 : Les orphelins du royaume-L.Bardugo

grisha,-tome-1---les-orphelins-du-royaume-972403-264-432

Je ne connaissais pas cette trilogie, ni son auteure, avant que Babélio me propose de participer à une opération Masse critique spéciale pour gagner les 2 premiers tomes via les éditions Milan. Le premier tome intitulé Les orphelins du royaume était paru chez Castlemore en mars 2013. La suite n’a jamais été publié chez Castlemore et Milan a décidé de rééditer la trilogie. Les deux premiers tomes sont parus pour le moment et le troisième sortira le 3 octobre 2018. Le roman a obtenu le prix Elbakin dans la catégorie « Meilleur roman fantasy traduit Jeunesse » en 2013. Vous pouvez d’ailleurs retrouver une interview de l’autrice sur le site Elbakin, ici.

Ce roman est le premier d’une trilogie qui se situe dans le même univers qu’une autre série de Leigh Bardugo. Cependant, cette trilogie a été écrite avant Six of Crows. L’action se déroule dans le royaume de Ravka qui fut autrefois prospère mais qui est coupé en deux depuis de nombreuses années par un étrange mal appelé le Shadow Fold. Cet endroit est une zone où règnent les ténèbres et des créatures voraces et maléfiques appelées les Volcras. Les grishas sont des magiciens qui n’arrivent pas à trouver la faille du Shadow Fold.

Au sein de ce monde, Alina, une orpheline, suit une formation de cartographe, sans grande conviction. Malyen, son meilleur ami et également orphelin, est quant à lui un traqueur très doué. Ils ont grandi ensemble et ont noué de très forts liens. Ils doivent un jour partir en expédition au milieu du Shadow Fold et là l’inattendu se produit. Alina se révèle receler un très grand pouvoir dont elle ignorait jusque là l’existence: une puissante lumière sort de son corps et fait fuir les volcras. Les grishas reconnaissent en elle l’Invocatrice de lumière, celle qui a la force nécessaire pour vaincre le Shadow Fold et elle emmenait à la capitale du royaume pour suivre un apprentissage sous la direction du Darkling, le plus puissant des grishas.

Voilà le point de départ de cette histoire qui n’a rien de bien innovant et qu’on a un peu l’impression d’avoir déjà lu ou vu de nombreuses fois. Pourtant, cela fonctionne bien et on se laisse prendre dans ce récit de fantasy plutôt destiné à un public « jeunesse ». Le roman se lit vraiment très facilement et on tourne les pages sans s’en rendre compte. Le récit est très prenant et bien fait, sans longueurs ou scènes inutiles. Les péripéties se succèdent de belle manière et happent l’attention du lecteur. Pourtant, on se doute de ce qui va arriver, même si on ne devine pas tout non plus. Rien de bien original dans ce roman mais c’est très bien fait et bien dosé.

L’univers du roman est intéressant, on sent des inspirations russes dans les noms des lieux et les paysages. L’origine du Shadow Fold conserve ses mystères, ce qui est de bon augure pour la suite. Même si des questions restent en suspend, ce premier tome ne se termine pas sur un cliffhanger de folie, ce qui est tout de même à souligner. L’écriture de l’auteure est très fluide et imagée, ce qui contribue à rendre la lecture très agréable. Côté personnage, le duo principal arrive à être attachant malgré son peu d’originalité. Les personnages secondaires sont à mon sens plus intéressants, surtout le Darkling qui a une part d’ombres et de mystères.

Ce premier tome de la série Grisha, est une lecture sympathique et entrainante malgré une histoire convenue et qui semble déjà vue. Le récit fonctionne bien grâce à des péripéties qui s’enchainent bien et à une écriture très fluide. Un roman de fantasy jeunesse de bon niveau et très beau, ce qui ne gâche rien.

Autres avis: Phooka, Dup, Elbakin, lectures trollesques

sdr

Depuis des siècles, le royaume de Ravka est divisé par le Shadow Fold, épaisse nappe de ténèbres peuplée de créatures sanguinaires. En tant que cartographe pour la 1 ère armée, Alina doit le traverser pour la première fois. Aussitôt, des volcras l’attaquent. Elle est sauvée par Mal, son meilleur ami, dont elle est secrètement amoureuse et qui, à son tour, se retrouve acculé par les créatures. Elle émet alors malgré elle une lumière puissante, qui repousse les volcras. Dès lors, son destin prend une autre tournure : Alina est l’Invocatrice de lumière, celle qui pourrait vaincre le Shadow Fold et rendre la paix au royaume. La voilà emmenée à la capitale, au Little Palace, où elle entame son apprentissage aux côtés des Grisha, caste de magiciens qui gouverne le royaume avec le roi, et du plus puissant d’entre eux, le Darkling. Mais les intrigues de la cour sont moins simples qu’il n’y paraît, et Alina ignore où est censée aller son allégeance : au roi ? Au Darkling, qui semble nourrir pour elle des plans mystérieux ? Tandis que l’avenir de la Ravka repose sur ses épaules, la jeune femme doit à la fois découvrir les secrets des Grisha, et ceux de son cœur…

Auteure: Leigh Bardugo

Éditeur : Milan
Parution: 11/10/2017
Cette chronique fait partie du challenge Challenge Summer Short Stories of SFFF – saison4
S4F3 saison 4
Publicités

14 commentaires sur “Grisha, tome 1 : Les orphelins du royaume-L.Bardugo

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :