Spire, tome 2: Ce qui divise-Laurent Genefort

spire-2_pf

J’avais bien aimé le premier tome de cette série qui m’avait permis de découvrir l’univers créé par Laurent Genefort et utilisé dans plusieurs de ses romans: le monde des portes de Vangk. Aussi quand j’ai vu que le second tome était dans l’opération masse critique de Babélio, je me suis empressée de le cocher. Je remercie ainsi les éditions Critic et Babélio pour l’envoi de ce roman.

Le roman est la suite directe du premier volume qui racontait la fondation de la compagnie Spire destinée à assurer les transports pour les planètes des confins, c’est à dire les planètes éloignées des « portes de Vangk ». Ces portes permettent de relier les planètes entre elles et sont l’équivalent de trou de ver. Elles facilitent grandement les voyages entre les planètes, cependant dans les Confins, elles sont très loin des planètes. À la fin du premier tome, la Spire, malgré de nombreux déboires à sa création, fonctionnait très bien et était devenue une compagnie prospère. Le début de ce second tome fait le point sur les personnages et sur la situation de la compagnie, ce qui permet de se remettre à niveau entre la lecture des deux tomes.

L’univers est toujours aussi intéressant et ce tome permet de le découvrir un peu plus , bien qu’il reste encore de nombreux secrets à découvrir, notamment à propos des Vangk, les légendaires constructeurs des Portes. La Spire a prospéré mais à l’intérieur de la compagnie, tout n’est pas simple et on retrouve deux camps aux opinions distinctes: le Buro, dirigé par Mathy, et la Ligue des navis qui s’occupe des intérêts des pilotes. Au milieu des deux, se trouve Lenoor, la fondatrice de la compagnie qui souhaite garder l’esprit initial de la Spire. Lenoor est assez présente dans le roman, en tout cas plus que Hummel et Cornelis, les deux autres fondateurs. En effet, les personnages principaux du premier tome sont un peu en retrait au bénéfice de la Spire qui est quasiment un personnage à part entière. Dries, le fils de Cornelis acquiert lui un peu plus d’importance, notamment par sa relation avec Lenoor.

Les thèmes soulevés dans ce tome sont intéressants, on découvre de nouvelles planètes où il est question de religion, de fanatisme et du rôle de la femme. L’histoire des deux pilotes forcées de rester sur une planète et confronter à une vision de la religion qui leur est étrangère, est touchante et bien faite.

Le début du roman flirte presque avec le thriller, avec la maladie dont sont victimes plusieurs personnes et qui implique la Spire. Le début est ainsi très accrocheur et on a envie de lire la suite et puis d’un coup, le fil narratif change et on passe à une autre histoire: l’histoire des 2 pilotes femmes. Pour à nouveau changer de fil narratif avec un long passage sur les intelligences artificielles. Le passage entre les diverses histoires est un peu trop rapide et cela donne un peu l’aspect de nouvelles mises bout à bout avec comme seul lien directeur la Spire. Chaque histoire est intéressante et comporte des thématiques particulières qui sont importantes, mais j’aurai aimé une trame un peu plus unie.

Ce tome 2 est bien écrit, intéressant avec des questions soulevées importantes mais  il est un peu froid par certains aspects et manque d’unité. Cela vient du fait que les personnages principaux du premier tome sont assez en retrait au profit d’une part de questionnements, et d’autre part de la compagnie elle même. Le livre donne presque l’impression d’être un recueil de nouvelles ayant pour thème commun la Spire. Pour moi, il est un peu en deçà du premier tome même si je lirai la suite avec plaisir.

Célindanaé

spire2

« Les jeunes navis ne considèrent plus la Spire comme une compagnie spéciale. Pour eux, il s’agit d’un employeur comme un autre. » Enfin émancipée, la Spire a grandi. La compagnie de transport créée par des pilotes indépendants est en passe de devenir aussi implacable que ses concurrentes. En son sein, deux branches s’affrontent : le Buro, dirigé par le redoutable Mathy, et la Ligue des navis, garante des intérêts des pilotes et de l’âme de la compagnie. Entre les deux : Lenoor, la présidente aimée de tous, qui tente de faire perdurer le rêve initial…
Pourtant, un espoir demeure vivace chez certains navis : découvrir la planète des Vangk – les légendaires constructeurs des Portes ouvrant sur les étoiles – et s’emparer de leurs secrets.
Et tandis que les luttes de pouvoir s’intensifient, que les décisions irrévocables se multiplient, l’heure du choix a sonné pour la Spire.

Auteur: Laurent GENEFORT

Édition: Critic

Parution: 05/10/2017

 

Publicités

9 réflexions au sujet de « Spire, tome 2: Ce qui divise-Laurent Genefort »

    1. J’ai préféré le premier qui permettait de découvrir l’univers et les personnages. Dans celui-ci, on a vraiment trop l’impression de nouvelles mises bout à bout même si chacune est bien. J’espère que le troisième apportera des réponses.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s