La maîtresse de la mort Les Chroniques de Nicci # 1

7

6 février 2017 par aupaysdescavetrolls

1701-la-maitresse-de-la-mort_org

Sœur de la Lumière, Sœur de l’Obscurité, Reine Esclave, Maîtresse de la Mort…

Nicci a porté beaucoup de noms et écrasé des légions d’ennemis. Mais ça, c’était hier.

Aujourd’hui, aux confins d’un monde en pleine renaissance, il lui faut relever le défi de la voyante : « Et la magicienne devra sauver le monde. »

Auteur: Terry Goodkind      traduction Jean Claude MALLÉ

Éditions: Bragelonne            Date de parution : 18/01/2017

Terry Goodkind est l’auteur du cycle de l’Épée de vérité contenant 15 tomes. Il a également débuté l’écriture de thrillers contemporains. L’épée de vérité a été adapté en série télé (pour les 2 premiers tomes). La maîtresse de la mort se déroule dans le même univers et reprend deux des personnages de l’épée de vérité.

Je voudrais remercier les éditions Bragelonne et Babelio grâce à qui j’ai remporté ce livre lors de la dernière opération masse critique, ce qui m’a permis de découvrir Terry Goodkind que je n’avais pas encore eu l’occasion de lire. Je ne connaissais pas l’univers de l’épée de vérité et cela m’a un peu gêné dans ma lecture au début, l’auteur reprenant quelques allusions à ce qui s’était passé dans le cycle précédent et surtout au personnage de Richard, héros de l’épée de vérité. Mais, on s’y fait cependant et la lecture s’est avérée fluide.

Le roman a pour personnage principale Nicci,une magicienne et Nathan, un sorcier tous deux déjà présents dans le cycle de l’épée de vérité, mais ne l’ayant pas lu, je ne sais pas à partir de quel tome, ni quel importance ils y avaient. Ils voyagent dans le nouveau monde (notion somme toute assez vague, car il n’y a pas de carte et que l’univers est assez flou pour moi), pour y apporter la bonne parole de Richard (héros du cycle de l’épée de vérité) qui a visiblement vaincu un gros méchant. Leur voyage va s’avérer plus compliqué que prévu et une série de péripéties les attend (sinon on ne serait pas dans une série, ce roman étant le tome 1). Au cours de leurs différentes aventures, ils vont être amenés à rencontrer Bannon, un jeune homme malmené par la vie, qui leur sera d’une aide précieuse. Même si je ne connaissais pas l’univers auparavant, je l’ai trouvé assez classique: il y a des magiciens (très puissants), des guerriers, des dragons, divers créatures surnaturelles, enfin tout ce qu’on s’attend à trouver dans de la fantasy.

Le style de l’auteur est très fluide, les scènes de combat sont très visuelles. Les chapitres sont courts et le rythme plutôt intense, on ne s’ennuie pas une seconde et on tourne les pages sans s’en rendre compte. De ce point de vue, le livre est très réussi et se lit très bien. Cependant, les péripéties s’enchaînent et j’ai eu du mal à voir le fil directeur dans tout ça. C’est un premier tome d’une série (qui je l’espère n’aura pas autant de tomes que le cycle de l’épée de vérité) et donc un tome introducteur mais je me demande bien où tout ça va les mener. Cela peut donner envie de poursuivre la lecture ou au contraire énerver car on ne voit pas bien le but de tout cela.

Les personnages sont travaillés et intéressants mais somme toute assez classiques et on s’attend à leurs réactions, devinant facilement ce qui va arriver. Bannon est de loin, le personnage le plus attachant. Il a été marqué par la vie mais veut avancer avec les moyens dont il dispose et qui ne sont pas ceux de l’héroïne, personnage très, peut être trop, fort. La magie est très puissante dans cet univers et on se demande même si elle a des points faibles, au point que l’on n’a pas vraiment peur pour les personnages car on sait qu’ils s’en sortiront toujours quel que soit le danger à affronter. Entre cela et le côté classique de l’univers, j’ai eu l’impression d’assister à une partie de jeu de rôle racontée par le MJ: vous arrivez dans un village et il y a un problème, que faites vous? OK, il vous arrive cela alors et après que faites vous, Ok alors il se passe ça. Ce n’est pas désagréable en soit mais sans surprise. Peut -être suis je blasée mais je n’ai trouvé aucune originalité ni fraicheur dans ce roman.

Les chroniques de Nicci est donc un roman plaisant qui se lit bien et agréablement avec des personnages attachants et de nombreuses péripéties mais manquant cruellement d’originalité. Il n’a  pour moi rien pour faire résonner l’histoire comme dirait un certain Arthur.

Note:6/10

Célindanaé

 Photo

 Cette chronique fait partie du challenge littérature de l’imaginaire.

Publicités

7 réflexions sur “La maîtresse de la mort Les Chroniques de Nicci # 1

  1. Boudicca dit :

    J’ai lu le début de sa série L’épée de vérité quand j’ai commencé à vraiment m’intéresser à la fantasy : j’ai bien aimé les premiers tomes mais ensuite la catastrophe ! Trop prévisible, trop long et surtout horriblement moralisateur (une moral très discutable d’ailleurs) Du coup Terry Goodkind, pour moi, c’est fini! 😉 Ta critique me confirme que je fais bien.

    Aimé par 1 personne

  2. Elhyandra dit :

    Coucou
    Nicci apparaît dans le T6 de l’épée de vérité si je me souviens bien, c’est d’ailleurs le dernier tome que j’ai lu même si j’ai le reste de la série jusqu’à la 1ère fin T11
    Je ne sais pas si je me laisserai tenter par celui-ci c’est un personnage qui m’avait rappelé de mauvais souvenirs personnels 😒

    Aimé par 1 personne

  3. Jean dit :

    En français, c’est un héros (avec un S au singulier, oui, oui…)

    J'aime

  4. JeanC dit :

    alors moi je vous conseille de lire tous les tomes de l’épée de vérité et ensuite de relire les chroniques de Nicci. Quel bien fou ce roman fantasy, on redécouvre Nicci et Nathan dans une mise en place simple des intrigues. Connaissant l’auteur, nul doute que les prochains tomes élargiront la complexité des aventures comme il l’avait déjà fait.
    On est loin d’une plume complexe mais ces livres font du bien 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
lesfantasydamanda.wordpress.com/

Blog de critiques littéraires en fantasy

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :