DEAD TIME

elvira-time-tome-1-dead-time-mathieu-guibc3a9-c3a9lodie-marze-chat-noir-213x300

L’existence des vampires n’est plus un secret pour personne. Alors que le tout Hollywood les décrit comme les amants du siècle, notre bon vieux gouvernement des États-Unis a tranché. Chaque rejeton aux dents longues se verra proposer un choix : se référencer auprès des autorités et survivre comme un animal en cage ou rester libre et se faire traquer par des chasseurs de primes rémunérés par l’état. Perso, je préfère la deuxième solution. C’est beaucoup plus lucratif pour mes finances depuis que j’ai hérité de l’entreprise familiale. Le problème, c’est qu’à 17 ans, je suis encore enchainée au lycée et je dois concilier cours de math et exécutions sommaires. D’aucuns diront que j’ai la fâcheuse tendance à ramener plus de boulot au bahut que je ne rapporte de devoirs à la maison. C’est pas faux.

Alors voyez-vous, quand on doit gérer tous ces vampires attirés par le miasme hormonal émanant de mon école et qu’en plus, on s’appelle Elvira, la vie n’est pas simple.

Une ado qui se plaint de son calvaire quotidien ? Rien de neuf à l’horizon, me direz-vous. Mais croyez-moi, je sais garder les pieds sur terre. Ma vie aurait pu être bien pire : j’aurais pu être un de ces monstres et me retrouver du mauvais côté de mon pieu.

Le Chat Noir       2014        Mathieu Guibé               Genre: Urban Fantasy

Mon avis:

J’ai découvert Mathieu Guibé en lisant Even dead things feel your love, un roman assez sombre sur le thème des vampires que j’ai beaucoup aimé. Avec ce roman, Mathieu Guibé change totalement de point de vue même s’il reste dans le thème des vampires. Ce roman est clairement inspiré de la série Buffy contre les vampires et de la culture geek. Ce livre se lit très vite et il n’y a aucun temps mort. On ne s’ennuie pas une seconde, l’action étant présente tout au long du récit.

L’écriture est un des gros points forts de ce roman. C’est très recherché afin de trouver la phrase qui convient et à double sens. En effet, il y a beaucoup d’humour et cela vient principalement de l’utilisation du double sens des termes utilisés. J’ai pas mal rigolé en lisant ce roman et le travail sur l’écriture y est pour beaucoup. Le roman est écrit à la première personne et raconté par Elvira une adolescente de presque 18 ans qui est une chasseuse de vampires. Leur existence est connue de tous et ils peuvent vivre en étant tolérés et alors porter un bracelet électronique et manger uniquement du sang d’animaux. S’ils ne veulent pas être répertoriés, ils sont alors chassés par des chasseurs professionnels. Cela fait donc penser à Buffy avec un personnage féminin fort mais Elvira contrairement à Buffy Summers agit au grand jour. Le roman est construit un peu comme une série avec ce roman qui est la saison un et qui voit Elvira rencontrer de nouveaux amis qui seront les membres d’une bande d’amis, comme dans la série Buffy contre les vampires.

Elvira est plutôt solitaire, sa seule famille étant sa mère. Son père était un chasseur de vampires lui aussi, il a formé Elvira avant de mourir. Son meilleur ami est mort dans des circonstances assez troubles et depuis Elvira s’est forgé une carapace pour ne plus souffrir. Elle est assez rebelle et veut garder son style de vie et ne veut pas d’amis. C’est un personnage fort qui hormis le côté chasse aux vampires est plutôt différent de Buffy. Elle est beaucoup moins sociable et plus violente. Malgré cela, j’ai beaucoup aimé ce personnage car elle donne une image différente des héroïnes traditionnelles. Elle mène la danse et fait preuve d’humour, a un côté rebelle que j’aime beaucoup et c’est un personnage très humain avec ses défauts et ses qualités.

 Les personnages secondaires sont également intéressants. Il y a tout d’abord Belinda, une adolescente timide mais douée pour le théâtre et l’improvisation. Elle est tenace et plutôt débrouillarde.  Ludwig, lui est le portrait type de l’adolescent geek. Il est très intelligent, fan se comics et de supers héros et c’est un petit génie en informatique. Il sera très utile à Elvira. Il est aussi capable de faire preuve d’humour. Enfin, Jéricho le meilleur ami d’Elvira apparait sous la forme d’un fantôme que seule l’héroïne peut voir. Il apparait un peu comme la conscience d’Elvira en lui donnant des conseils sur ce qu’elle devrait faire ou ne pas faire.

L’intrigue est assez simple avec une prophétie au cœur de tout. Le roman est assez court et l’intrigue aurait pu être un peu plus développée. Cependant, l’accent est mis sur l’humour  et les personnages ainsi que sur l’écriture. J’ai beaucoup aimé aussi l’interlude « dentiers versus zombies » plein d’humour et de second degré. Il y a aussi beaucoup d’actions, les scènes de combat sont très bien décrites et on passe vraiment un bon moment avec ce roman aux personnages décalés et attachants. Avec Elvira les gentils vampires n’existent définitivement pas!

J’ai commandé le tome 2 sur le site des éditions du chat noir, qui est arrivé dédicacé avec une belle série de marque pages représentant les personnages. Je vais le lire très bientôt et posterais mon avis :).

Célindanaé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s