Le Reich de la lune de Johanna Sinisalo

images

Le reich de la lune est un roman de l’écrivaine et scénariste finlandaise Johanna Sinisalo. Le roman a été publié en 2018 chez Actes Sud. Ce roman est lié au film Iron Sky  pour lequel l’autrice a participé à l’écriture du scénario. Elle explique dans la postface du roman que celui-ci lui a été inspiré par son travail sur le film. Mais il ne s’agit pas pour autant d’une novellisation car le scénario du film ne contient qu’une partie de ce qu’avait écrit Johanna Sinisalo. Le roman lui a ainsi permis de relater l’intégralité de l’univers qu’elle a construit.

Un mélange d’uchronie et de science-fiction

Ce roman est une uchronie dont le point de divergence se situ en 1944, quand les dirigeants du parti nazi, sentant la défaite de l’Allemagne arriver, ont décidé de concevoir un plan de secours appelé « opération Papillon ». Cette opération avait prévu la fuite des dirigeants vers  l’Antarctique et en parallèle la construction de vaisseaux spatiaux afin d’aller trouver refuge sur la lune et y bâtir une colonie. Par la suite, les sélénites pourraient retourner attaquer la Terre et y prendre le pouvoir bien entendu, la fuite n’étant que temporaire.

Les années ont depuis passé, la vie s’est organisée sur la lune en utilisant au mieux les ressources présentes, la glace présente au pole donnant l’eau nécessaire, la nourriture étant assez basique. Renate Richter est une descendante des premiers nazis venus sur la lune. Elle raconte sous la forme d’un journal intime sa vie sur le satellite de la Terre entre 2001 et 2047. Dans un premier temps, elle explique comment la vie se déroule au sein de la colonie en entremêlant son récit de documents d’archive. Puis, dans un second temps, elle va nous raconter ce qui s’est produit sur la lune après la venue d’un vol spatial étranger sur la lune en 2018 où un prisonnier venu de la Terre est amené de force dans la forteresse.

Un roman décalé

À la vue du sujet du roman, on se doute qu’on n’est pas dans un roman vraiment sérieux mais plus dans la satire, dans l’action un peu à la manière d’un gros film d’action américain. Cela se ressent à la lecture. Il ne faut pas chercher des démonstrations scientifiques détaillées autant sur la construction des vaisseaux que sur celle de la construction de la colonie sur la lune. Les seules explications fournies sont celles de la vie à l’intérieur de la colonie et du comment ses habitants trouvent des ressources pour se nourrir et subsister. Pour le reste, on se contentera de se dire que ce n’est pas le sujet du roman et que comme dans les blockbusters, il y a des ficelles énormes et elles sont nombreuses.

Le véritable thème du roman est double. Il y a tout d’abord l’histoire d’une émancipation féminine, et ensuite celui de la dérision avec l’énorme décalage entre les modes de vie des deux mondes. Renate Richter, en se rendant sur Terre, se rend compte des énormités de tout ce qu’elle a toujours appris, de l’horreur de leurs croyances et des ignominies commises par les nazis durant la guerre. Elle prend conscience de ce que sont l’embrigadement et la propagande. Néanmoins, le bouleversement tient plus à la découverte de l’environnement urbain de la Terre que des horreurs nazies. En effet, en vivant quelques temps en plein New-York, la narratrice semble vivre dans un monde totalement inconnu, complètement étranger à sa culture, ce qui donne lieu à quelques moments assez savoureux.

Le reich de la lune est ainsi un roman décalé qui vaut surtout pour le gouffre entre les deux mondes. Certains aspects sont un peu légers et rapides comme la fin par exemple. Le côté divertissement fonctionne néanmoins et j’avoue être curieuse de voir le film pour voir ce qu’il propose.

Autres avis:Le chien critique, Anudar,

reichlune

Autrice: Johanna Sinisalo

Éditeur : Actes Sud

Parution :02/05/2018

Nous sommes en 2047. Une guerre nucléaire entre les grandes puissances a rendu la Terre inhabitable et les rares survivants – en grande partie des nazis désabusés – vivent sur la Lune. Tout a commencé à la fin de la Seconde Guerre mondiale quand quelques nazis de haut rang ont réussi à fuir au bord de fusées pour rejoindre une base souterraine sur la Lune. Depuis, les nazis et leurs descendants ont préparé leur revanche. Mais quand ils se lancent enfin dans la reconquête de la Terre, la révolution numérique est passée par là et le monde qui les attend n’a plus rien à voir avec celui qu’ils ont connu…

Cette chronique fait partie du Défi cortex: Europe septentrionale                      

LogoDefiCortex

 

13 commentaires sur “Le Reich de la lune de Johanna Sinisalo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s