Chasse royale III (Rois du monde, 4)- Jean-Philippe Jaworski

rois-du-monde-tome-2.3

J’avais acheté ce quatrième volume du cycle « Rois du Monde » aux Imaginales 2019 mais j’ai patienté pour le lire, le temps d’avoir la suite disponible. La suite est en effet parue en janvier dernier, concluant pour le moment la série. Le troisième volume devait s’intituler La grande jument mais il a pour le moment été repoussé à une date indéterminée. Il faut dire que l’histoire éditoriale de ce cycle a pour le moins été mouvementée entre ce qu’il était prévu au départ et ce qu’il en est maintenant. Pour des explications détaillées sur tout cela, vous pouvez aller lire l’excellent article de Baroona. Un des gros points noirs est surtout la coupure du roman demandée par l’éditeur pour aboutir à deux tomes: Deuxième branche 3 et Deuxième branche 4. Certes, cela aurait fait un gros livre d’environ 500 pages mais il y en a de ce même format chez Les Moutons électriques. Cela aurait permis aux lecteurs de ne pas rester sur leur faim à la fin de ce tome 3, et surtout de ne pas être néfaste à cette excellente série. En effet, ce cycle est vraiment superbe mais trop de découpage lui nuit, ce qu’on ne peut que regretter. L’ordre de lecture du cycle est ainsi :

1 – Même pas mort
2 – Chasse royale I
3 – Chasse royale II
4 – Chasse royale III
5 – Chasse royale IV

Mais venons en au roman en lui même maintenant. Le cycle se déroule pendant le premier âge du fer et met en scène le personnage de Bellovèse. Celui-ci est le narrateur des romans. Le haut-roi Ambigat a uni les peuples celtes mais les rebellions internes sont toujours d’actualité. Quand l’heure est venue de choisir son camp, Bellovèse choisit de rester fidèle au roi tandis que son frère, Ségovèse, rejoint le camp des rebelles. Bellovèse qui a réussi à échapper à sa captivité se rend au Gué d’Avara, place forte où devrait se trouver le haut roi. Les forces en présence sont loin d’être favorables aux partisans d’Ambigat et Bellovèse risque gros.

Jean-Philippe Jaworski nous offre un troisième tome beaucoup plus guerrier que le précédent. La tension monte tout au long du récit à mesure que le siège de la place forte se met en place. Le fait que Bellovèse soit le narrateur renforce cette tension ainsi que l’immersion dans le roman. La fureur des combats est toujours aussi admirablement décrite par l’auteur et on frémit à de nombreuses reprises. Même si l’intrigue n’avance pas énormément, les rebondissements tiennent le lecteur en haleine. Les complots et manœuvres internes aux différents camps sont toujours passionnantes à suivre.

L’univers créé par l’auteur évolue au fil des différents tomes et propose un portrait à la fois réaliste et complet des celtes de cette période historique. Les détails abondent sur la manière de vivre, l’armement, l’organisation des armées mais aussi sur les croyances religieuses des peuples celtes. Pour les Celtes, les Dieux avaient autant d’importance que pour les vikings par exemple et ils pensaient qu’ils influençaient directement leur destin. Autant de points qui raccorde le roman avec la fantasy et pas seulement avec l’histoire.

Ce quatrième tome de la série « Rois du Monde » est ainsi comme le reste du cycle une lecture passionnante. L’érudition et le style de Jean-Philippe Jaworski font à nouveau mouche. Il est néanmoins conseillé si possible de lire les tomes de manière rapprochée afin de ne rien rater de ce remarquable cycle.

Autres avis:Boudicca, Blackwolf, Joyeux drille,

dav

Auteur: Jean-Philippe Jaworski

Éditeur: Les moutons électriques

Parution: le 17 janvier 2019

À peine évadé, Bellovèse se précipite vers le Gué d’Avara, espérant reprendre les armes.

La situation qu’il découvre est dramatique. Tout le royaume biturige est bouleversé par la guerre : ses terres sont occupées par l’ennemi, sa famille a disparu, les campagnes sont ravagées par les bandes rebelles, une énorme armée assiège la forteresse royale. Impossible de savoir si le haut roi a succombé ; toute la Celtique est en train de sombrer dans le chaos. Qu’à cela ne tienne : Bellovèse a choisi son camp. Avec une poignée d’hommes et une enfant, il se jette dans la tourmente. Il est temps, pour lui, de faire parler la colère et de reconquérir l’honneur de sa lignée.

 

17 commentaires

  1. C’est bon à savoir, ces histoires de découpage ! Perso, je n’ai pas encore entamé la lecture de ce cycle, même si Jaworski est un auteur que j’apprécie énormément. Je pensais me lancer en les achetant à l’auteur aux Imaginales de cette année, donc je suivrai ton conseil et les achèterai d’un bloc ! Merci à toi ^^

    Aimé par 1 personne

  2. Et cette numérotation en léger décalage – « Chasse Royale III » est le tome 4 – vraiment un délice, au point où j’ai dû aller vérifier où j’en étais de mon côté. >.<
    C'est donc avec celui-ci que je devrai reprendre, en ayant le suivant sous la main et en espérant ne pas être trop perdu…

    Aimé par 1 personne

  3. Jean-Philippe Jaworski : Rois du monde
    J’ai lu et relu les cinq volumes des Rois du monde de Jean-Philippe Jaworski et j’ai adoré.
    Pour suivre les 190 personnages, les 44 tribus celtes, les 57 villes et villages et les 25 fleuves et rivières, j’ai réalisé un glossaire et une carte. Contactez moi à l’adresse lechatelierj@gmail.com, je vous enverrai les fichiers.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s