Solo : a Star Wars story

solo-star-wars-story-affiche-film

Le challenge Summer Star Wars Solo organisé par le RSF Blog bat son plein et nous a emmené pour une première escale à Corellia, planète natale de Han Solo. Un petit article sur le film Solo, a star wars story s’imposait donc. Je n’ai pas vu le film au cinéma mais en dvd (c’est pratique les médiathèques). Le film est le second à porter le nom de « Star Wars Story » après Rogue One.

Le tournage du film a été assez chaotique. Au départ, il devait être réalisé par Phil Lord et Chris Miller mais ces derniers ont été remplacés en juin 2017, après plusieurs mois de tournage, par Ron Howard. Le scénario est signé Lawrence Kasdan et Jonathan Kasdan, le premier ayant déjà officié comme scénariste pour les épisodes V et VII de la saga. Le film s’intéresse à la jeunesse de Han Solo avant l’épisode IV. Qui dit Han Solo jeune dit un autre acteur que Harrison Ford qui a incarné le contrebandier dans quatre longs métrages de la saga entre 1977 et 2015. Même chose pour le personnage de Lando Calrissian interprété jusque là par Billy Dee Williams. Et c’est là le principal problème du film: il était très difficile voire impossible de prendre la relève d’un acteur de la trempe d’Harrison Ford qui a vraiment marqué le personnage. Personne n’imagine quelqu’un d’autre que lui en Han Solo. Malheureusement pour Alden Ehrenreich, il n’arrive jamais à la cheville de son prédécesseur et n’en a pas du tout le charisme. Si bien qu’on ne croit pas au personnage et que l’on n’a jamais l’impression qu’il s’agit du même protagoniste. Donald Glover s’en sort un peu mieux pour interpréter Lando Calrissian, en un peu plus roublard que l’original.

solo-a-star-wars-story-film-poster-han-chewie-and-the-millennium-falcon-banner

 

Le film débute à Corellia où l’on rencontre Han (pas encore Solo) accompagnée de Qi’ra, sa compagne et amie d’enfance (dont on entend plus jamais parler par la suite). En tentant de fuir sa planète, il est obligé de laisser derrière lui Qi’ra en se promettant de venir la rechercher plus tard. Han s’engage alors dans l’armée de l’air de l’Empire, où on lui demande son nom, il répond alors « Han et je suis seul » du coup l’agent lui dit : »vous vous appellerez donc Han Solo ». Explication du nom du personnage on ne peut plus simple et inutile! De là, on suit le parcours du contrebandier en devenir qui finit par être expulsé de l’académie de pilotes, puis par rejoindre les rangs de l’Empire avant de déserter. Le film revient sur les principaux éléments connus de la vie de Han Solo dans la première trilogie:  la rencontre avec Chewbacca (qui fait terriblement penser à celle entre Luke et le Rancor), la rencontre avec Lando Calrissian, le gain du Faucon Millenium et le fameux raid de Kessel en 12 parsecs.

Tout cela est sympathique à regarder et très beau visuellement. Les effets spéciaux sont une franche réussite. C’est très bien fait mais voilà c’est à peu près tout. On a l’impression de voir un blockbuster vu et revu, rien d’autre. On dirait que le film a un cahier des charges à réaliser pour rejoindre la première trilogie et se borne à cocher les cases. Le casting du couple principal n’arrange pas les choses: Alden Ehrenreich ne brille pas et Emilia Clarke plutôt inexpressive. Pour les seconds rôles, ça s’améliore avec Woody Harrelson toujours très bien et Donald Glover charmeur et amusant.

Entre les critiques pas très positives et la lassitude pour les films Star Wars, le film est qualifié de flop et risque de ne pas avoir de suites, alors que certains éléments laissaient présager le contraire. Au regard de ce film, ce n’est pas plus mal et il en portera encore mieux son titre.

Autres avis: Xapur

Fiche technique

Réalisateur : Ron Howard
Acteurs principaux : Alden Ehrenreich, Donald Glover, Emilia Clarke, Woody Harrelson
Date de sortie : 23/05/2018
Durée : 2 h 15

 

Cette chronique fait partie du challenge Summer Star Wars – Solo
ssw-solo
Publicités

17 commentaires sur “Solo : a Star Wars story

Ajouter un commentaire

  1. Ca se laisse regarder mais c’est tout. Le film souffre beaucoup de son côté « cases à cocher » (je crois avoir vu une critique qui pointait du doigt que ça donnait l’impression que Han Solo s’était tourné les pouces pendant les 10 ans qui ont suivi vu qu’il avait déjà son vaisseau, son wookie et son blaster xD), et manque sérieusement de personnalité. Dommage parce qu’il y avait du potentiel pour.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :