Le livre jaune – Michael Roch

LLJC1site

Le livre jaune est le second roman de Michael Roch, après Moi, Peter Pan, qui a été sélectionné au Grand Prix de l’Imaginaire en 2018. Après s’être inspiré d’une des figures emblématiques de la littérature jeunesse à savoir Peter Pan, l’auteur fait voler son imagination vers le Roi en jaune de l’écrivain américain Robert W. Chambers mais aussi vers Dante et ses enfers.

Le titre du roman fait écho au roman de Chambers Le roi en jaune. Ce n’est pas la seule référence à ce livre ni la seule référence du roman. L’histoire ressemble un peu à une descente aux enfers. Le personnage principal, un pirate, arrive sur un étrange territoire perdu. L’homme est à la recherche de la Cité d’Ailleurs ou Carcosa, il va être aidé par un étrange homme aveugle, Maar, surnommé l’Œil. Ce dernier est aussi ami avec le fameux Roi en jaune. Notre pirate va alors faire un mystérieux voyage au gré des souvenirs, de l’amour et de la mort.

On retrouve les noms de Carcosa et d’Hastur chez Lovecraft également qui avait beaucoup d’admiration pour le recueil de nouvelles le Roi en Jaune. En fait les noms Carcosa et Hastur ont été empruntés par Chambers à Ambrose Bierce dans les nouvelles “Un habitant de Carcosa” et “Haita le berger”. Cependant, chez Ambrose Bierce, Hastur est un dieu des bergers alors que chez Chambers c’est un lieu et un personnage. Lovecraft utilisa le nom d’Hastur dans sa nouvelle  Celui qui chuchotait dans les ténèbres pour rendre hommage à Chambers, mais il ne précisa pas vraiment ce qu’était Hastur. Puis, Hastur deviendra une divinité chez Derleth par la suite dans Le retour d’Hastur qui en fait un grand ancien, demi-frère de Cthulhu. Dans le livre jaune, il y a ces lieux et personnage mais aussi un univers où les terreurs et les ombres sont maitres. L’univers est marqué par le songe, par des créatures étranges, par la quête d’un ailleurs et d’une autre vie et par ce personnage redoutable et mystérieux qu’est le roi en jaune qui marque le roman de sa présence.

Cependant, on n’entre pas facilement dans l’univers proposé par  Michael Roch, au début on se demande où l’auteur veut nous emmener, on essaye de poser ses repères et puis il faut dire que la plume de l’auteur est porteuse d’une certaine nostalgie, avec un vocabulaire riche, et il faut le temps de s’y faire. Puis le voyage prend le dessus et nous amène sur les rivages du rêves, de l’ailleurs, de Carcosa et on se laisse prendre aux introspections du personnage, à sa quête d’amour, aux conflits de l’amour, aux mots choisis par Michael Roch pour nous parler du voyage de la vie.

Le livre jaune est un court roman, pas facile d’accès et assez déconcertant il est vrai mais également poétique, onirique. Il nous propose un voyage unique porté par les mots vers un ailleurs, vers les rêves et les émotions, un voyage en nous même.

Autres avis: Just a word, la geekosophe

cof

Auteur :Michael Roch

Éditeur : Mü éditions

Parution: 06/03/2019

Un pirate s’échoue sur les rivages de Carcosa, la Cité d’Ailleurs. Persuadé d’être mort, il est amené au Roi en jaune, hanté par le souvenir de ses amours. Ce dernier lui propose de revenir à la vie s’il parvient à le débarrasser de sa malédiction.

Publicités

9 commentaires sur “Le livre jaune – Michael Roch

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :