Punk’s not dead-Anthelme Hauchecorne

punk

Cet ouvrage fait suite à un autre recueil de nouvelles du même auteur, Baroque N’Roll et sous-titré Cercueil de Nouvelles, tome 1. Punk’s not dead est le volume 2, cercueil de nouvelles aux éditions Midgard. Les nouvelles ne sont pas liées, ni par l’univers ni par les personnages, juste par leur auteur. Il y a 13 nouvelles dans Punk’s not dead, elles sont très variées tant au niveau des thèmes, des genres que par leur taille. Chaque nouvelle est suivi des explications de l’auteur, revenant sur les conditions d’écriture, de parution, les thèmes. Ces explications sont intéressantes à lire et permettent d’apprendre de petits détails sur les textes. Chaque nouvelle a également une illustration faite par Loïc Canavaggia qui a également signée la magnifique couverture du livre. Ces illustrations apportent un plus indéniable à l’ouvrage et complètent le récit. L’objet livre est superbe!

Il serait trop long et pas très intéressant de s’attarder sur chacun des 13 textes que comporte ce recueil. Je vais parler un peu plus de ceux que j’ai préférés. Cependant, aucune nouvelle ne m’a déplu ou donné le sentiment de passer à côté du récit. Certaines sont justes meilleures que d’autres, mais les textes vont tous du bon au très bon. Une des choses qui m’a marquée dans ce livre, c’est la qualité du style d’Anthelme Hauchecorne. Ce n’est pas le premier livre de l’auteur que je lis mais le format nouvelle lui offre une très grande variété de genre et son style s’y adapte à chaque fois à merveille, offrant un vrai plaisir à la lecture. Les mots sont ciselés, le style change en fonction de l’ambiance de la nouvelle et du personnage.

Les thèmes abordés sont nombreux et actuels. Dans No Future, c’est notre société de consommation et un monde de plus en plus industrialisé qui est mis en avant au travers du témoignage d’un punk zombie. Le futur est également au centre de Les Gentlemen à Manivelles, avec des serviteurs automates. La politique et l’extrémisme est au cœur de La Guerre des Gaules, un récit où un parti d’extrême droite arrive au pouvoir. La narration est faite par interviews de différentes personnes impliquées dans la chute de la France au profit d’un parti extrême. C’est assez glaçant et perturbant. Dans Sale Petite Peste, la mort est le personnage central du récit avec un texte humoristique hommage à Terry Pratchett. Dans La Grâce du Funambule, un très beau texte avec aucun élément  surnaturel, c’est l’intolérance qui est abordée et plus précisément l’homophobie. Le récit se déroule dans l’univers de la mode avec un héros à la fois attachant et égoïste. La métaphore du funambule est très bien trouvée et apporte de l’émotion au texte.

Les ambiances des textes sont également très soignées. Voodoo Doll offre une atmosphère de roman noir mâtiné d’un soupçon de fantastique. Sarabande Mécanique propose un univers néo-victorien teinté de Steampunk où l’univers et l’ambiance sont trop développés pour un récit aussi court, au détriment de la cohérence parfois.

Deux textes relèvent de la fantasy mais sont très différents dans leur traitement. C.F.D.T. pour confédération des fantômes, dragons et trolls est un récit plein d’humour avec un ton décalé. Les différents monstres décident de s’unir en une toute nouvelle confédération. Le Graoully (dragon mythique de la ville de Metz) est particulièrement drôle. De Profundis offre un récit sur des dragons vivant dans les profondeurs maritimes. Un récit efficace, intéressant, émouvant et très documenté.

Deux autres nouvelles prennent leurs sources dans des légendes. Dans La Ballade d’Abrahel, une légende lorraine est revisitée. On y retrouve un homme pactisant avec une démone dans une nouvelle bien construite avec son lot de surprises et des personnages bien travaillés. Le Roi d’Automne, une des nouvelles les plus réussies, s’intéresse aux légendes celtes et se situe dans le même univers que Âmes de Verre de l’auteur. L’univers est sombre mais très intéressant, les légendes celtes s’intégrant très bien dans un monde moderne.

Le texte que j’ai préféré est celui qui ouvre le recueil, Décembre aux cendres. Le récit se situe dans un univers post-apocalyptique à la suite de feux solaires. Ce monde pourrait être repris dans un texte plus long sans soucis. On suit le parcours d’une jeune fille prénommée Eva qui tente de survivre malgré les difficultés. Un récit efficace, sombre présentant une histoire passionnante avec une conclusion ouverte, peut-être signe d’un futur retour dans cet univers.

Punk’s not dead est un cercueil de nouvelles d’un bon niveau avec des textes très travaillés et portés par une plume enjôleuse. Chaque texte a un univers particulier détaillé et cohérent, avec une ambiance soignée. Un bon moyen de faire connaissance avec l’univers et la plume d’Anthelme Hauchecorne.

Autres avis: bazar de la littératureBlackwolf, Acherontia, Dup, MarieJuliet

mde

Auteur: Anthelme Hauchecorne

Éditeur : Éditions Midgard
Parution: 23/10/2013

À quoi l’Apocalypse ressemblerait-elle, contée par un punk zombi ? Qu’adviendrait-il si le QI des Français se trouvait d’un coup démultiplié ? Un grand sursaut ? Une nouvelle Révolution, l’an 1789 version 2.0 ?
Est-il bien sage pour un succube de s’amouracher d’un simple mortel ?
Les gentlemen du futur pourront-ils régler leurs querelles au disrupteur à vapeur, sans manquer aux règles de l’étiquette ?
Et si La Mort s’accordait un repos mérité ?

Treize nouvelles. Autant de sujets graves, traités entre ces pages avec sérieux.
Ne laissez pas vos neurones s’étioler, offrez une cure de jouvence à vos zygomatiques. Cessez de résister, accordez-vous une douce violence…
De toute évidence, ce recueil a été écrit pour vous.

Cette chronique fait partie du : Le challenge abc litterature de l’imaginaire 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

5 commentaires sur “Punk’s not dead-Anthelme Hauchecorne

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :