Le cycle de Tschaï: Le Chasch-J.Vance

Le Chasch

Je n’avais pas encore lu de romans de Jack Vance et je me suis dit que commencer par ce cycle de planet-opera pouvait être une bonne idée. Le Cycle de Tschaï est constitué de 4 volumes écrit par l’auteur américain entre 1968 et 1970 : Le Chasch, Le Wankh, Le Dirdir, Le Pnume.

Le premier tome de cette série est assez court. Le personnage principal est Adam Reith qui est le seul survivant du crash de son vaisseau sur une planète inconnue. Le vaisseau était dans le système de La Carène 4269 pour enquêter sur une communication avec la Terre au moment où il est abattu par une torpille. Adam Reith arrive donc dans un monde totalement inconnu et espère arriver un jour à rentrer chez lui. Le début du roman est très rapide, en à peine 50 pages le personnage principal a atterri sur la planète suite à un accident, s’est fait capturé et découvre le peuple de la planète.

Le roman est bien écrit et se lit facilement même si le style a pas mal vieilli. L’auteur construit un univers très riche où les peuples qui habitent la planète sont tous différents. Il détaille l’histoire et la culture des peuples. Le mode de fonctionnement de chaque peuple est différent. Les descriptions des paysages, des peuples, de la planète sont très évocatrices. L’auteur prend plaisir à nous faire découvrir sa planète, à nous faire voyager dans l’espace. Cependant, l’intrigue  passe ainsi un peu au second plan et on assiste à une succession de péripéties sans véritablement de liens à part le personnage principal et sa découverte de la planète Tschaï .

Un des thèmes abordés dans le roman est le choc des civilisations entre tribus de la planète Tschaï et Adam Reith. Le roman est un planet opera, mais il n’y a aucune explication sur le voyage spatial ou la technologie utilisée pour les vols dans l’espace. L’auteur met surtout l’accent sur la construction de la planète et ses modes de vie. Le récit mélange aventures et planet opera. Le héros arrive sur la planète, est confronté à divers problèmes qu’il résout tout en espèrant retrouver la navette de secours pour rentrer chez lui. Il passe aussi son temps à secourir des femmes qui seules n’arrivent pas à s’en sortir et offre ainsi une vision plutôt rétrograde des femmes que l’on retrouvait assez souvent dans les romans des années 70.

Le Chasch est un roman plaisant mais qui a beaucoup vieilli. Il reflète bien les romans des années 70 sur pas mal de points. Il vaut surtout le coup d’œil pour le travail fait sur la planète, ses peuples et paysages ainsi que pour le dépaysement procuré.

Autres avis: Lianne, Elessar

Le Chasch Auteur : Jack Vance

Traduction:  Michel Deutsch

Éditeur : J’ai Lu

Parution :1968 aux États-Unis puis 1971 en France

Un signal de détresse, intercepté par le vaisseau spatial Explorateur IV, provient de la lointaine planète Tschaï. Adam Reith, chargé d’examiner de plus près la provenance des radiations, est attaqué tandis que son astronef est détruit.
Capturé par les Hommes-Emblèmes, Adam est traité comme un esclave. Il apprend que, sur Tschaï, vivent des êtres étranges, résultat du croisement d’hommes et d’entités extra terrestres: les Chasch, les Wankh, les Dirdir et les mystérieux Pnume.
Il apprend aussi que les emblèmes confèrent une identité, une personnalité à ceux qui les portent. L’occasion se présente pour Adam de voler celui de Taz-Onmal, l’enfant-rot, mais pour recouvrer sa liberté, il lui reste à affronter la ville des Chasch…

 

 

Triple combo pour les challenges:

Cette chronique fait partie du : Le challenge abc litterature de l’imaginaire 2018

Cette chronique fait partie du  Challenge Summer Short Stories of SFFF – saison4

S4F3 saison 4

Et du challenge Summer Star Wars – Épisode VIII

"

Publicités

13 réflexions au sujet de « Le cycle de Tschaï: Le Chasch-J.Vance »

  1. Je l’ai dans le version omnibus avec traduction révisée, j’ai beaucoup aimé. Bien sûr c’est de l’aventure des années 70, ça peut sembler un peu daté mais question exotisme et aventures spatiales (planet opera sur ce coup là) avec un grand A, on peut toujours compter sur Jack Vance. 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s