Rouille-Floriane Soulas

Couverture-rouille_une

La parution de ce premier roman de Floriane Soulas a fait du bruit sur les différents réseaux sociaux. Même si Rouille est son premier roman, l’autrice n’est pas une inconnue. Elle a écrit quelques nouvelles et anime une chaine YouTube sur ses lectures et ses coups de cœur sur les littératures de l’imaginaire. Elle a d’ailleurs participé à une conférence aux Imaginales intitulée « Youtubeurs, booktubeuses… Une nouvelle façon de parler des livres ? ».

Rouille se situe dans un univers steampunk mettant en scène un Paris assez différent à la fin du 19ème siècle. Les hommes ont été sur la lune et de nouvelles technologies sont apparues. Les automates effectuent certaines taches à la place des hommes, des dirigeables sillonnent le ciel de la capitale et un dôme de protection se trouve au centre de la ville. La ville est ainsi clairement séparée entre riches habitant sous le dôme et le reste de la population. Dans les quartiers situés hors du dôme, se trouve une maison de passe de luxe, les Jardins mécaniques où travaille Violante également appelée Duchesse par ses clients. Violante est amnésique et essaye de retrouver des traces de son passé depuis 3 ans, date de son arrivée à Paris. Depuis quelques temps, des enfants et des femmes disparaissent mystérieusement et des corps mutilés sont retrouvés. La meilleure amie de Violante se trouve parmi les victimes et elle décide ainsi de mener son enquête, ce qui n’est pas simple dans le milieu où elle vit. Pour couronner le tout, une nouvelle drogue appelée Rouille sévit depuis plusieurs mois.

L’univers du roman est bien développé, cohérent et intéressant. Le côté steampunk est présent sans prendre le pas sur le reste. Le roman est très riche et certains points de l’univers auraient pu être un peu plus utilisés, la conquête de la lune par exemple est à peine esquissée et aurait mérité un peu plus. Un des principaux thèmes du roman est les différences entre les classes sociales. L’autrice s’attache à montrer la misère des bas quartiers de manière très crédible. La violence est omniprésente également alors que  les riches sont à l’abri sous le dôme. Les victimes des meurtres se trouvent d’ailleurs exclusivement dans les quartiers pauvres. Les descriptions des sévices subis sont d’ailleurs détaillés et entretiennent l’ambiance assez glauque du roman. Le roman est en effet assez sombre et l’atmosphère qui s’en dégage correspond tout à fait à cela.

Les personnages principaux sont tous issus des milieux pauvres ou en relation avec eux. On trouve des prostituées, des proxénètes. Parmi les personnages secondaires, il y a beaucoup d’enfants des rues. Les personnages sont attachants et intéressants, cependant il y a un gros paradoxe avec certains: ils ne collent pas du tout avec le milieu dans lequel ils évoluent. Léon, par exemple, a beaucoup trop grand cœur pour le métier qu’il exerce. Il fait office de justicier, ce qui est assez étrange. Et que dire de Jules, qui est fort sympathique il est vrai, mais qui est très inventif, et sait parfaitement lire alors qu’il a grandi dans la rue. Cela semble pour le moins incohérent et décalé, ce qui est dommage.

L’intrigue est assez bien maîtrisée et l’intérêt de l’enquête est maintenue tout au long du roman. On se demande cependant ce que fait la police dans toute cette histoire, elle semble complétement dépassée ou ne pas s’intéresser aux victimes qui sont toutes issues des quartiers pauvres. Le rythme du roman met un peu de temps à se mettre en place et il y a quelques longueurs, des passages qui auraient pu être réduits pour gagner un peu en fluidité. La dernière partie du roman apparait comme presque trop rapide par rapport au reste qui prend trop son temps par moments. Le style de Floriane Soulas est très agréable et entrainant, le roman se lit vraiment bien. Ces descriptions de l’univers, des détails sordides sont bien faits et l’écriture colle bien à l’ambiance du roman.

Rouille est donc un roman qui contient de bonnes choses et d’autres un peu moins. Les personnages ne vont pas avec l’univers dans lequel ils se trouvent et certaines longueurs nuisent au rythme. Il reste toutefois une lecture agréable et mélange de belle manière steampunk, quête d’identité et enquête policière.

Autres avis: BlackWolfPlumes de lune, Elbakin, Boudicca

cofParis, 1897. Les plus grandes puissances européennes se sont lancées à l’assaut de la Lune et de nouveaux matériaux découverts sur le satellite envahissent peu à peu la Terre. Ces grandes avancées scientifiques révolutionnent l’industrie et la médecine, mais pas pour tout le monde. Et dans les faubourgs, loin de l’hyper-centre protégé par le dôme sous lequel vivent les puissants, le petit peuple de Paris survit tant bien que mal. Violante est une prostituée sans mémoire, ignorant jusqu’à son âge réel. Dans un monde où son désir de vérité passe après celui de ses clients et de ses patrons, la jeune fille tente de retrouver la trace de ses origines perdues. Alors qu’une vague de meurtres particulièrement horribles ensanglante la capitale, Satine, son amie et seul soutien, disparait dans d’étranges circonstances. Violante, elle, se voit offrir une porte de sortie à ce demi-monde violent qui la retient prisonnière, mais décide malgré tout de prendre part aux investigations.

Auteure: Floriane Soulas

Édition:Scrineo

Date de parution : 16 mai 2018

Publicités

10 commentaires sur “Rouille-Floriane Soulas

Ajouter un commentaire

  1. J’ai beaucoup aimé son livre et un one-shot c’est bien sympa, pas de longueur pour ma part mais c’est vrai que Léon et Jules sont assez peu crédibles dans leur côté assez attachants, P’ti Louis fait un bien meilleur proxénète comme je les imagine ^^

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai failli succomber à la déferlante Rouille au moment de sa sortie. Finalement, je suis contente d’avoir dû attendre car les retours post-lectures sont plus mitigés que ce entendus dans la phase pré-vente. Ton avis, comme d’autres que j’ai lus laissent entrevoir les + et – de ce 1er roman et c’est une bonne chose.
    Je ne lui dis pas non mais je vais me laisser encore du temps.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :