La saison de la sorcière-Roland C.Wagner

saison-sorciere

La Saison de la sorcière fait partie de l’abonnement des Moutons électriques proposé pour la seconde moitié de l’année. C’est une réédition d’un roman de Roland C. Wagner paru en octobre 2003 qui a été récompensé par les prix Rosny aîné et Bob Morane en 2004.

Le roman a été écrit quelques temps après les attentats du 11 septembre 2001 et cela s’en ressent fortement sur le récit marqué par le thème du terrorisme. Le roman situe son action dans un futur proche et indéterminé et plutôt sombre. La Saison de la sorcière est un savant mélange des genres contenant de la science-fiction, des éléments de fantasy, d’enquêtes et formant un roman d’anticipation.

Le tout début du roman présente ce qui sera le premier d’une série d’attentats: l’enlèvement par un ptérodactyle géant de la Tour Eiffel. Cet évènement donne la tonalité du roman: de la magie dans notre monde, un fait complétement déroutant et inexplicable, un ton décalé. À partir de là, le récit suit deux fils directeurs différents qui seront amenés à se rejoindre. Le premier est le destin de Fric, jeune homme à peine sorti de prison et retournant dans sa banlieue parisienne qui va retrouver ses copains du même genre que lui et aux pseudonymes tout aussi imaginatifs. Le second est le parcours d’une sorcière emprisonnée par l’armée américaine qui compte bien se servir de des pouvoirs contre les terroristes. En effet, l’attaque contre la Tour Eiffel est la première d’une série d’attentats touchants  les symboles de puissance des nations les plus industrialisées à part les États-Unis. Ces attentats utilisent la magie mais ne font jamais de victimes humaines.

La Saison de la sorcière présente ainsi un monde ressemblant fortement au notre du moins jusqu’aux attentats de New York, mais où la magie existe et surtout où les États-Unis ont pris une puissance sans commune mesure et imposent leur loi sur le monde. Leurs fondements reposent sur la lutte contre le terrorisme, en imposant le tout sécuritaire et aucune tolérance. L’auteur pousse à l’extrême des principes que l’on trouve dans nos sociétés pour dénoncer des faits en employant un ton décalé. En effet, l’auteur utilise beaucoup de second degré à la fois dans les événements qui se déroulent mais aussi pour les personnages. Certaines répliques m’ont fait pensé à la série Kaamelott où on trouve un peu le même genre d’humour décalé. Le roman aborde aussi les tensions dans la banlieue parisienne au travers de ses personnages.

D’autres éléments sont à souligner dans ce roman: l’auteur utilise quelques fois des articles de journaux dans le récit pour parler des événements survenus liés au terrorisme. Cela est intéressant comme procédé en donnant un aspect plus concret à l’histoire et permet aussi de changer la narration. Le traitement de la magie est aussi particulièrement intéressant avec une union entre magie et technologie qui donne un mélange assez détonnant.

La Saison de la sorcière s’avère ainsi une bonne surprise: un livre au ton décalé mais qui dénonce beaucoup de choses malheureusement toujours d’actualité. Le roman est court et se lit très bien offrant un vrai divertissement. Un très bon roman avec beaucoup de qualités.

Autres avis: les sortilèges des mots, Dionysos

Aucun texte alternatif disponible.Un ptérodactyle géant arrache la Tour Eiffel, des statues de Mao ravagent Pékin, un Godzilla dévaste le port de Yokohama et des soucoupes volantes auraient procédé à des abductions dans l’Arkansas.

Une vague d’attentats tout aussi déroutants qu’inexplicables ébranle les symboles de puissance des nations les plus industrialisées. L’Europe est particulièrement touchée par cette nouvelle forme de terrorisme à nulle autre pareille, qui fait usage de forces surnaturelles mais épargne les vies humaines. Pour les États-Unis, la lutte contre les « sorciers du tiers monde » devient presque une mission sacrée, qui justifie même une invasion de la France et d’une partie de l’Europe sous prétexte de « protéger » le Vieux Continent… C’est dans ce contexte que Fric, jeune zonard français fraîchement sorti de prison, doit entamer sa réinsertion…

Auteur:Roland C. Wagner

Édition: • Les Moutons électriques paru le 3/11/2017

• J’ai Lu paru le 04/07/2006

Publicités

24 réflexions au sujet de « La saison de la sorcière-Roland C.Wagner »

  1. Mais il est passé où mon commentaire de ce matin ?
    Pour une fois que je disais quelquechose d’intelligent !
    Ben Prout alors.

    J’ajoute tout de même, il est dans mes prochaines lectures, j’aime l’auteur dont j’ai exploré son histoire d’un futur avec aussi une critique sociétale juste.
    Et comment ne pas aimer un auteur dont les initiales sont RCW ?

    Aimé par 1 personne

  2. Ah le ton décalé ne me donne pas spécialement envie pour ma part. Je n’aime pas tous les types d’humour alors j’hésite toujours à me lancer dans des livres un peu drôles car il y a de fortes chances que je ne sois pas sensibles à l’humour et que je m’ennuie. Mais l’argument « Kaamelott » me donne tout de même envie!

    Aimé par 1 personne

  3. Oui, une belle petite pépite qui se lit vite et bien. 🙂 Tu vas bien réussir à convaincre mieux que moi Boudicca de le lire. Bon, par contre, je n’ai que l’ancienne version de J’ai Lu, avec une couv’ plus illustrée, moins moderne peut-être.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s