Aldébaran

aldebaran-int-grale-tome-1-aldebaran-int-gralePour les colons terriens qui occupent la planète Aldebaran, tout semble planifié. Mais peu à peu des événements insolites se produisent. Sans nouvelles de la Terre, Aldebaran est isolée. Coupés de tout contact, les habitants d’Aldebaran doivent faire face à plusieurs bouleversements aux conséquences inquiétantes. Le danger principal semble venir de l’océan d’où surgissent des créatures monstrueuses et hostiles. Mais qui possède vraiment une explication à cette évolution aussi terrifiante qu’incontrôlable ? Marc et Kim, deux adolescents qui ont survécu à l’anéantissement de leur village, rejoignent la capitale, Anatolie, afin de trouver une  réponse.

Auteur: Leo (Luiz Eduardo de Oliveira) Dessinateur, Scénariste et auteur

Éditeur : Dargaud                         Première parution:1994

Luiz Eduardo de Oliveira, connu sous le pseudonyme de Leo est un auteur de bande dessinée brésilien né en 1944. Il est spécialisé en science-fiction.

Cette série est la première du cycle des mondes d’Aldébaran. Chaque cycle s’intéresse à une planète différente. Ce cycle contient 5 tomes et a été réédité en intégrale:aldebaran

  • 1 La Catastrophe 1994
  • 2 La Blonde 1995
  • 3 La Photo 1996
  • 4 Le Groupe 1997
  • 5 La Créature 1998

 

Aldébaran est un cycle de planet opera se déroulant à la fin du XXII ème siècle sur la première planète colonisée avec succès par l’humanité : Aldébaran-4. Les premiers colons se sont implantés il y a 100 ans environ et depuis il n’y a plus aucun lien avec la Terre. 3000 colons sont venus sur la planète. L’action commence dans un petit village de pêcheurs s’appelant Arena Bianca où les 2 personnages principaux Marc Sorensen et Kim Keller vont échapper de justesse à une étrange créature marine inconnue.

La planète Aldébaran est une planète légèrement plus grosse que la terre et composée de 90% d’eau. Voici une carte du monde pour mieux visualiser:

aldebaran1

Les créatures du monde sont assez différentes du notre, la faune est surtout constituée de créatures marines. Les animaux sont souvent très grands et certains se révèlent très dangereux, par exemple, le poulpe des sables, qui se cache dans le sable et attire ses proies en reproduisant leur forme. La faune et la flore sont d’une très grande richesse et la planète est assez différente de la Terre. On découvre la diversité de la planète au fur et à mesure des 5 tomes. Le premier tome se passe surtout dans le petit village d’où sont originaires Kim Keller âgée de 13 ans au tout début et Marc Sorensen son aîné de 4 ans. Tous deux rêvent de quitter leur village pour aller à Anatolie, la capitale du monde et vont être amenés à vivre une série d’aventures auxquelles ils n’étaient pas préparés.

AldebaranP_23122001

Tout commence avec la rencontre avec un étrange individu prénommé Driss qui vient les prévenir d’une catastrophe imminente pour leur village. Personne ne le croit et pourtant des phénomènes bizarres arrivent bientôt et le village est détruit, forçant Kim et Marc à fuir. Voilà le point de départ de l’histoire de cette série qui mêle habilement science fiction et aventures.

Les humains sont venus coloniser la planète mais les colons sont restés seuls et sans nouvelles de la Terre depuis une centaine d’années. La technologie sur la planète est inférieure à celle de la Terre, il y a des voitures, des avions et des dirigeables mais on ne voit pas de technologie supérieure. De plus, pour agrandir la population et assurer une colonie viable, les femmes doivent avoir 8 enfants chacune, ce qui ne leur laisse pas beaucoup de perspectives d’avenir. La majorité des habitants ne croient plus que la Terre reviendra les voir un jour et ont décidé de se débrouiller par eux-mêmes. Le gouvernement dirigeant se rapproche plus d’une dictature qu’autre chose, ce qui permet à l’auteur de mêler une intrigue politique au reste de l’aventure.

La planète servant de base à cette série est très riche par son bestiaire très inventif, sa flore, mais aussi par le fait qu’il est assez différent du notre, même si comme le remarque à un moment un personnage, l’homme y a emmené ses tares et sa violence. c’est intéressant de voir que les humains en colonisant une nouvelle planète continue à s’organiser de la même manière et que certains sont prêts à tout pour garder leur pouvoir au détriment des autres. On peut ainsi voir l’évolution d’un petit groupe d’individus perdus sur une planète isolée et pas franchement hospitalière.

Les personnages sont assez nombreux dans les 5 albums de la série mais les 2 principaux sont Kim et Marc. Ils commencent la série adolescents et du temps passe, ce qui les fait évoluer par rapport au début du premier tome. Ils vivent des événements très difficiles et doivent grandir très vite. Marc est un peu égocentrique dans les premiers tomes mais ce qu’il va vivre va le faire changer et devenir agréable. Kim semble presque plus posée que lui alors qu’elle est plus jeune. Ils sont assez bien construits et attachants. Les personnages secondaires sont assez mystérieux pour certains (Alexa et Driss) et font évoluer l’intrigue.

aldebaran2

Marc est le narrateur principal de l’histoire, cependant, certains passages s’attardent sur d’autres personnages afin de faire évoluer l’intrigue. C’est assez bien fait car cela permet de savoir ce qu’il se passe ailleurs tout en gardant un point de vue central.

Les dessins sont très agréables, on trouve un trait méticuleux et précis. Les personnages sont très reconnaissables, même si les protagonistes féminines ont tendance à avoir des coupes de cheveux assez improbables. Là où les dessins sont surtout très réussis, c’est pour les animaux inspirés souvent d’animaux préhistoriques. Chaque créature est unique et a des caractéristiques particulières très bien rendues par les illustrations. Les couleurs sont très vives, les paysages marins donnent envie d’évasion et d’aller se promener sur les plages presque paradisiaques.

Cette série est vraiment d’une grande qualité, elle change de ce qu’on a l’habitude de voir en science fiction, en développant un monde à la fois proche du notre par certains aspects et très différent par les créatures qui le peuplent. Les tomes se lisent très bien grâce à de très beaux dessins et une histoire qui garde certains de ses mystères et en révèlent certains au fur et à mesure des 5 tomes du cycle. Je lirais très bientôt le deuxième cycle de cette série intitulé Bételgeuse qui s’il est du même niveau que celui-ci saura sans aucun doute me séduire.

Célindanaé

Cette chronique fait partie du challenge Le Summer Star Wars Rogue One de Karine Lhisbei.

 

Publicités

10 réflexions au sujet de « Aldébaran »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s