La planète aux vents de folie

12

26 juin 2017 par aupaysdescavetrolls

planeteventÉgaré dans l’espace à la suite d’un orage gravitationnel, un astronef s’écrase sur une planète inconnue. Les survivants – des membres de l’équipage, des pionniers que le vaisseau transportait vers une colonie lointaine au fond des étoiles – pourront-ils le réparer et repartir vers leur destination initiale ? Ils n’ont d’autre moyen d’y arriver que de reconstituer les machines nécessaires à partir des matériaux locaux, au risque de détruire l’écologie de la planète. Mais voici que se lèvent les vents de folie apportant avec eux des pollens aux mystérieux pouvoirs. Parmi les survivants, certains veulent s’établir sur place, abandonner la civilisation industrielle et s’adapter à cet environnement étrange. Ils doivent apprendre le prix à payer pour que cette étrange planète consente à les accepter dans son sein…

Auteure: Marion Zimmer Bradley                    traduction: Annette Vincent

Éditeur : Pocket (01/02/1990)   1972 pour les États-unis, première édition française: Albin Michel en 1977.

Marion Zimmer Bradley (1930-1999) a écrit de nombreux romans de fantasy et de science-fiction, son œuvre se situant souvent à la limite des deux genres. Elle est l’auteure de plusieurs cycles importants dont le cycle d’Avalon et la romance de ténébreuse dont est issu la planète aux vents de folie.

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

L’univers de ténébreuse est constitué de nombreux romans, Ténébreuse étant le nom de la planète où se déroulent les romans. Dans l’ordre chronologique, ce roman est le premier mais il a été écrit par l’auteur après plusieurs autres romans du cycle se passant eux bien après La planète aux vents de folie. Les romans suivants La planète aux vents de folie se déroulent de nombreuses années après et sont plus à rapprocher de la science fantasy dans la mesure où la société est proche du moyen-âge et l’action se déroule sur une planète colonisée par la terre. Les individus de la planète ont développé des pouvoirs psychiques tels que télépathie et télékinésie et vivent sur ténébreuse sans connaitre leur origines terrestres. La planète aux vents de folie a un contexte tout à fait différent des autres romans du cycle puisqu’il raconte comment la colonisation de la planète a débuté.

Le roman commence quand un astronef s’écrase sur une planète inconnue suite à un orage gravitationnel. L’astronef était en route pour une autre planète déjà colonisée et avait un équipage de colons spécialisés dans différentes taches (ça vous rappelle pas un peu le pitch de Alien Covenant ?). La catastrophe cause beaucoup de morts et il y a environ 200 survivants. Le bon côté des choses est que la planète a une atmosphère respirable et que les hommes peuvent y survivre, le mauvais est que l’astronef est très endommagé et que les réparations ne s’annoncent pas sous un bon jour. Le roman raconte comment la planète ténébreuse va être colonisée par cette poignée d’humains arrivés là par hasard.

Le roman n’apporte que peu d’éléments sur l’univers, on sait que la terre est surpeuplée et que d’autres planètes ont été colonisées par les hommes. Des espèces d’animaux ont disparu de la Terre et les gens ayant les compétences requises peuvent aller habiter sur d’autres planètes où ils ne seront pas soumis aux mêmes règles que sur la Terre. On ne sait pas trop quelles sont les technologies utilisées pour les voyages, ni où se situent les planètes colonisées. La suite de la saga de romans décrivant la vie sur la planète ténébreuse est vraiment survolée, l’auteure s’attachant à décrire comment tout a commencé sur ténébreuse.

Les conditions de vie sur ténébreuse ne sont pas faciles, il y fait très froid et surtout de temps en temps, des vents soufflent amenant avec eux un pollen inconnu qui a des effets étranges sur les humains. Les survivants du crash de l’astronef vont très vite être confrontés à ces vents et à leurs conséquences plus ou moins terribles. Ils vont devoir faire face à tout cela pour établir une colonie viable.

Le roman est court (250 pages) et parle surtout du point de départ de la société qui va se développer sur la planète. Par conséquent, les personnages sont très peu développés, on ne les retrouvera pas dans la suite et ils sont presque accessoires. Ils sont plutôt ternes et peu attachants et c’est assez dommage. Je n’ai pas lu le reste de la saga, peut-être que rattaché au reste, cette impression passe mais si on lit le roman comme un one shot, il est sympathique mais sans plus. Il se démarque du reste par son genre, étant tourné vers le planète opéra mais il apporte des éléments de lecture par rapport au reste en expliquant la genèse de l’histoire. Le roman date également de 1972 et depuis il y a eu beaucoup d’autres romans sur le thème et abordé de manière différentes.

La planète aux vents de folie est donc un roman qui se lit facilement, d’une lecture fluide et assez rythmée. Cependant, les personnages sont peu attractifs et peu développés. On sait également trop peu de choses sur l’univers, le but du roman étant d’expliquer les débuts de la société de ténébreuse. Je ne sais pas encore si je poursuivrais ma lecture de cette saga qui me parait avoir un peu vieilli et l’aspect fantasy du reste m’intéresse moins.

Célindanaé

Triple combos pour les challenges:

Le  challenge littérature de l’imaginaire

d2_orig

Le Challenge Summer Short Stories of SFFF  de Xapur

Challenge Summer Short Stories of SFFF - saison 3

Le Summer Star Wars Rogue One de Karine Lhisbei

Publicités

12 réflexions sur “La planète aux vents de folie

  1. Lianne dit :

    Il n’y a pas que de l’aspect fantasy dans la romance de ténébreuse, si tu veux retrouver un coté SF il suffit de lire les livres qui se passent après « Redécouverte » et donc qui sont un mélange de fantasy et de SF (plus ou moins marqué suivant les tomes).
    Après je suis d’accord que tous les tomes ne se valent absolument pas. Celui ci est limite accessoire dans la série, il n’est pas du tout représentatif du reste. Il y en a d’autres qui sont dans le même cas après, mais pas tous (heureusement).

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai acheté la première intégrale qui est sortie sur le cycle de ténébreuse et j’ai lu ce premier livre que j’ai trouvé bien mais sans plus. Du coup je n’ai pas persévéré dans la suite du cycle pour le moment, un peu Le même sentiment que toi en fait.

    Aimé par 1 personne

  3. Lutin82 dit :

    C’est justement une de mes interrogations par rapport à la perception de Ténébreuse. Trop âgé? ou une évolution trop rapide de la SFFF ?
    La qualité est variable, alors faut peut-être persister ?

    Aimé par 1 personne

  4. Je ne connais ni l’auteur, ni le cycle. Je vais regarder cela de plus près. En tout cas, ta chronique permet de savoir que ce tome n’est peut-être pas la meilleure porte d’entrée vers cet univers.

    Aimé par 1 personne

  5. Shaya dit :

    Ce roman-ci fait partie des pires pour commencer à lire le cycle de Ténébreuse. En fait, il est très intéressant d’un point de vue sociologique quand on connait le reste de l’univers, qui est certes médiéval, mais aussi extrêmement patriarcal.
    Pour commencer vraiment Ténébreuse, je vous conseille de commencer par Redécouverte ou L’Epée enchantée.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
Les Bergers électriques

Le monde de l'Imaginaire

lesfantasydamanda.wordpress.com/

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits...

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :