L’inclinaison

Compositeur de musique renommé, Alesandro Sussken est né dans un pays en guerre, clos, dirigé par une impitoyable junte militaire. Parti au front, son frère Jacj n’est jamais revenu. Un jour, on propose à Alesandro une tournée de neuf semaines dans certaines îles de l’Archipel du Rêve, dont la volcanique Temmil, sur laquelle vit And Ante, un guitariste de rock qu’Alesandro considère comme un plagiaire éhonté.
Cette tournée, aux distorsions temporelles incompréhensibles, va changer la vie d’Alesandro d’une façon inattendue. Il va tout perdre : sa femme, ses parents, sa liberté. Pour comprendre sa descente aux enfers, il n’aura pas d’autre solution que de retourner dans cet Archipel du Rêve, aussi séduisant que dangereux…

Auteur: Christopher Priest (traduction Jacques Collin)

Edition: Denoël Lunes d’encre    parution le 13/10/2016

Genre: fantastique

¤ Mon avis:

Je n’avais jamais lu de roman de Christopher Priest avant celui-ci et je remercie donc Babelio et les éditions Denoël pour m’avoir permis de gagner ce livre lors de l’opération Masse Critique. J’avoue ne pas trop savoir comment commencer cette chronique ni savoir vraiment ce que j’ai pensé de ce roman. J’ai apprécié ma lecture et je lirai d’autres ouvrages de Christopher Priest pour mieux le connaître mais je ne sais pas si celui-ci est le mieux pour découvrir cet auteur.

La musique est au cœur de ce roman puisque le personnage principal est un compositeur de musique, Alesandro Sussken. Il vit dans un pays en guerre La Glaund dans un monde qui ressemble au notre. Le pays où il vit est dirigé par un gouvernement militaire et on peut penser à beaucoup de pays pour l’inspiration de l’auteur. L’époque où se situe l’histoire n’est pas vraiment claire, les mails existent mais visiblement pas les téléphones portables. Le frère d’Alesandro a disparu à la guerre et sa famille est sans nouvelle de lui depuis plusieurs années. Une tournée dans les îles de l’Archipel du Rêve va faire basculer sa vie.

Le rythme du roman surprend un peu au début où on l’impression d’être dans un journal de voyage. Le rythme du roman est assez lent et hypnotique. Le style de Christopher Priest est en effet assez particulier et arrive à nous captiver et à nous plonger dans son histoire au point qu’il est difficile de lâcher le livre. J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur qui convient parfaitement à l’histoire. Il nous offre ici un récit à la fois ensorcelant et énigmatique dans la pure tradition du fantastique. Cependant, c’est également déroutant par moment car il est dur de vraiment comprendre ce qui se passe même si cela contribue au charme du roman.

Concernant les personnages, il n’y a quasiment qu’un seul personnage présent tout au long du récit : Alesandro. C’est un personnage intéressant et complexe. Tout le récit est raconté par lui à la première personne. On a donc uniquement son point de vue et les autres personnages apparaissent un peu comme fantomatiques. Cela colle au roman mais j’aurai aimé en savoir plus sur les personnages secondaires notamment sur And Ante.

Ce roman est assez à part et chaque lecteur en aura un ressenti différent étant donné qu’il est assez ouvert et que le lecteur peut se faire sa propre opinion sur ce qui arrive au narrateur. Christopher Priest nous offre un récit étonnant et obsédant très bien écrit. Je pense qu’il faut se laisser porter par le récit et l’écriture de l’auteur comme par un morceau de musique sans vraiment chercher à analyser les faits. En cela, le roman est un superbe hommage à la musique.

Note:7.5/10

Célindanaé

Autres avis: Blackwolf, Mariejuliet.

Challenge littérature de l’imaginaire

 c2_orig
Publicités

2 réflexions au sujet de « L’inclinaison »

  1. Ce n’est pas le premier avis positif que je lis dans la blogosphère. Mais, je ne suis toujours pas attirée. J’ai bien envie de lire autre chose de lui, j’étais restée un peu sur ma faim avec Le prestige, voire déçue… Du coup je suis plus réticente.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s