Fées, weed et guillotines

7

25 octobre 2016 par aupaysdescavetrolls

La dernière fois que Jaspucine a mis un pied dans le monde des hommes, elle en a littéralement perdu la tête : la Révolution française n’a pas été une période très profitable pour les créatures féeriques. Sauf pour Zhellébore, l’enfoirée qui l’a envoyée à l’échafaud. La vengeance étant un plat qui se mange froid, Jaspucine est bien décidée à retrouver la traîtresse. Même si pour cela elle doit s’attacher les services d’un détective. Mais à force de remuer ciel et terre, c’est sur une conspiration bien plus grande que la fée et l’enquêteur vont tomber.
En injectant une bonne dose de féerie dans le roman noir, Karim Berrouka revisite avec humour et dérision la fantasy urbaine. Amateurs de fées déjantées, d’arbalètes, et d’herbe qui fait rire, laissez-vous charmer !
Auteur: Karim Berrouka           Éditions ActuSF
avril 2014        genre: urban fantasy
¤ Mon avis:
J’avais beaucoup aimé Le club des punks contre l’apocalypse zombie du même auteur, un bon mélange d’humour et de surnaturel avec ce qu’il faut d’actions et de rebondissements pour maintenir en haleine. J’ai été un peu moins séduite par cet opus qui souffre d’une baisse de rythme certaine au milieu.
Le titre du roman résume bien de quoi il est question et permet de se faire une idée du contenu. Le roman se situe principalement à notre époque mais il y a quelques retours en arrière durant la période de la révolution française. L’univers ressemble sensiblement au notre mais il existe un monde parallèle où vivent les fées et autres créatures de conte de fées mais qui n’en ont que le nom vu leur manière de se comporter. L’héroïne prénommée Jaspucine est ainsi une fée ayant visité notre monde à plusieurs reprises dont une fois lors de la révolution (sous le nom de Charlotte Corday…). Cette fois, elle doit retrouver un des enfants de la reine des fées et vue ses précédents résultats, ce n’est pas gagné. Elle cherche de l’aide qu’elle obtiendra sous la forme d’un détective privé plutôt doué qui sera épaulé par un agent de police et un intello à l’expérience de terrain inexistante. On a donc affaire à des personnages haut en couleur qui évoluent dans un univers mélangeant agréablement les polars, la féérie et l’histoire française. L’univers est agréable avec ce qu’il faut de folie pour le rendre unique. Les personnages sont à la fois drôles, sympathiques avec une touche d’excentricité.
Tout cela avait de quoi séduire et le début du roman m’a enthousiasmé. Autant par l’humour dont fait preuve l’auteur que par la richesse de ses personnages et le mélange de genre de l’univers. Puis au bout de 150 pages environ, je me suis un peu ennuyée. Le rythme de l’histoire baisse considérablement et il y a un passage vide qui heureusement est sauvé par la fin qui reprend sur un tempo plus intense.
Une autre chose qui m’a gênée est l’intrigue qui assez faible. Il y a quelques rebondissements mais l’impression générale de chaos ne parvient pas à masquer cela. C’est dommage car l’univers est solide et intéressant. J’ai beaucoup apprécié notamment les passages se déroulant pendant la révolution française ou le fait de faire part du point de vue du « méchant » de l’histoire. Je pense que j’ai surtout ressenti cette déception du fait que j’avais été enthousiasmée par le début du livre. J’en attendais peut-être trop.
Ce roman offre donc un univers original et bien construit avec des personnages plaisants et un humour décalé. Le style de l’auteur est agréable à lire, il est drôle et incisif. Cependant, j’ai été dérangée par une baisse de rythme au milieu du roman et une intrigue assez brouillonne.  Je lirais néanmoins d’autres romans de l’auteur avec plaisir car j’ai été séduite par son dernier en date.
Note:6.5/10
Célindanaé
Autres avis: Boudicca, BlackWolf
challenge-francofou-300x300Challenge francofou
Publicités

7 réflexions sur “Fées, weed et guillotines

  1. salveena dit :

    On a le même avis, ça me rassure. La baisse de régime au milieu du roman m’avait un peu refroidit. ^^ Après Le Club des Punks a été écrit après et je trouve que l’on sent que Karim maîtrise mieux sa trame narrative. 🙂
    Le prochain sera forcément encore mieux ! :p

    Aimé par 1 personne

  2. Boudicca dit :

    Même ressenti de mon côté également, c’est ce qui m’avait fait hésité à me lancer dans son dernier roman

    Aimé par 1 personne

  3. […] critiques : BlackWolf (Blog O Livre), Caput Mortuum, Célindanaé (Au pays des cave trolls) ; Gillossen (Elbakin) ; Noé Gaillard (Daily Books) ; Stelphique (Mon féérique blog […]

    J'aime

  4. Lutin82 dit :

    Ah, j’ai beaucoup de mal avec ce type de romans, trop farfelu si je puis dire. L’aspect fantastique de la SFFF, n’est vraiment pas mon fort.
    je vais faire un effort dans peu de temps, je vais lire FAêries de Feist. Il faut pas m’en demander plus.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
Les Bergers électriques

Le monde de l'Imaginaire

lesfantasydamanda.wordpress.com/

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits...

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :