Rois et capitaines

9

10 octobre 2016 par aupaysdescavetrolls

Afficher l'image d'origine

« Je suis un guerrier. Capitaine d’une unité d’élite. Nombre diraient un assassin, un boucher, ou un fou, mais ces mots n’ont pas de sens pour moi. Le bien, le mal… Tout cela n’est que balivernes. Si vous me demandez mon avis, je vous dirais bien volontiers que la réalité d’un champ de bataille est tout autre, que ce n’est qu’affaire de point de vue : seules comptent la victoire ou la défaite. »

Anthologie Imaginales 2009

Éditions Mnémos

Sommaire:

  • Jean-Philippe  Jaworski Montefellone
  • Rachel Tanner La Demoiselle et le roitelet
  • Claire et Robert Belmas Dans la main de l’orage
  • Maïa Mazaurette Sacre
  • Lionel Davoust L’impassible Armada
  • Catherine Dufour Le prince aux pucelles
  • Thomas Day La Reine sans nom
  • Armand Cabasson Serpent-Bélier
  • Pierre Bordage Dans le cœur de l’Aaran
  • Johan Héliot Au plus élevé trône du monde
  • Julien d’Hem Le crépuscule de l’Ours
  • Laurent Kloetzer L’orage

Mon avis:

Cette anthologie 2009 est la première anthologie des Imaginales, festival qui existe pourtant depuis 2002. Elle est dirigée par Stéphanie Nicot la directrice artistique du festival. On retrouve de grands noms de la fantasy française actuelle dans cette anthologie et beaucoup de communs avec Elfes et Assassins. On trouve une certaine homogénéité dans ce recueil, ce qui me semble moins le cas dans les plus récents. Le thème est ainsi respecté dans toutes les nouvelles et permet de cerner pas mal d’aspects de la fantasy.

Certains auteurs ont choisi de nous faire voyager avec notamment Pierre Bordage qui nous entraine dans les pas d’un marin  dans le coeur de l’Aaran. On est parfaitement dans le thème et cette nouvelle est très dépaysante avec son lot de mystères. Lionel Davoust nous emmène dans le grand froid avec une nouvelle à l’atmosphère oppressante avec des marins et des pirates en perdition et en proie à la détresse. C’est un très beau texte qui marque par son climat si intense. Alain Cabasson  choisit la Russie médiévale comme décor de son récit où la guerre et la religion sont au cœur. Mais celui qui nous fait le plus voyager est Johan Héliot qui nous emmène sur la lune. L’auteur avait déjà consacré une trilogie à la lune mais cette fois le héro est d’Artagnan. On y croise d’autres personnages de la littérature dans une ambiance de cape et d’épée où l’humour est également présent. C’est une très bonne nouvelle qu’on prend grand plaisir à lire.

Le côté épique est aussi au centre de ce recueil et colle parfaitement au thème comme on peut le voir chez Jean-Philippe  Jaworski qui nous conte avec brio le siège de la ville de Montefellone. Cette nouvelle se situe dans le même univers que Janua Vera. C’est toujours une grande joie de lire cet auteur.  On assiste aussi au siège d’Avignon dans le récit de Maïa Mazaurette mais cette fois le ton est au second degré avec une relation roi capitaine plutôt cocasse. Julien d’Hem s’intéresse pour sa part à un fabuleux guerrier au sein de la défense d’une cité. Ce guerrier arrivé au crépuscule de sa vie revoit ses combats. C’est un premier texte pour cet auteur qui laisse promettre beaucoup. Il a d’ailleurs participé à  une autre anthologie des Imaginales depuis. Catherine Dufour met l’aspect chevaleresque à l’honneur avec un guerrier chargé de protéger  des jeunes filles  abusées et chassées de chez elle. Ce texte comporte plusieurs allusions aux contes de fées même si son propos est à l’opposé.

Les femmes ne sont pas en reste dans ce recueil avec La Demoiselle et le roitelet avec une héroïne qui ressemble beaucoup à Jeanne d’Arc  opposée à un roi faible qui finira par la trahir. C’est une des nouvelles les plus intéressantes du livre. Thomas Day a comme personnage principale une reine qui donne son titre au texte. Cette nouvelle est assez sombre et j’ai eu beaucoup de mal à entrer dedans. On retrouve à nouveau une héroïne chez Claire et Robert Belmas, répondant au doux nom de Florée. On navigue cette fois au sein des légendes arthuriennes après la mort du roi, croisant des personnages célèbres tel Bohor (bien différent de celui de Kaamelott il faut dire). L’univers celtique de la nouvelle est très intéressant. L’Orage est à nouveau dans le titre de la nouvelle qui conclue ce recueil. Ce texte est assez inclassable, explorant le territoire des rêves. L’auteur reprend le héro d’un de ses romans, Mémoire Vagabonde. Ce texte conclue en beauté cette anthologie.

Même si certaines nouvelles sont plus marquantes que d’autres (comme souvent dans les recueils) cette anthologie offre des textes qui cadrent parfaitement au thème, ce qui n’est pas forcément le cas dans les anthologies suivantes de festivals. On y trouve de l’épique, on voyage beaucoup et les femmes y sont également à l’honneur. J’ai passé un bon moment avec ce recueil, le premier d’une longue série.

Note : 7.5/10

Célindanaé

Autres avis : Gromovar, Boudicca

challenge francofou

 challenge-francofou-300x300

Publicités

9 réflexions sur “Rois et capitaines

  1. Boudicca dit :

    La meilleure anthologie des Imaginales à mon sens, j’en garde un excellent souvenir 🙂

    J'aime

  2. […] Autres critiques : Célindanaé (Au pays des cave trolls) […]

    J'aime

  3. Lutin82 dit :

    Je ne suis pas une fan des recueils de nouvelles, du coup j’en lis rarement à moins qu’il s’agisse d’un cycle. Du coup, je dirais pourquoi pas!

    Aimé par 1 personne

  4. […] 2009. Ce recueil est la deuxième anthologie à paraître après Rois et Capitaines chroniquée ici sur le blog. Le thème de cette anthologie est un peu moins original que la précédente, les […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
lesfantasydamanda.wordpress.com/

Blog de critiques littéraires en fantasy

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :