Elfes et assassins

5

19 septembre 2016 par aupaysdescavetrolls

Réalisée en partenariat avec les Imaginales, le festival d’Épinal où les plus grands auteurs de l’imaginaire se retrouvent chaque année, l’anthologie Elfes et Assassins s’inscrit dans la lignée de Rois et Capitaines, de Magiciennes et Sorciers, de Victimes et Bourreaux et de Reines et Dragons, des recueils salués par une critique enthousiaste qui y voit le meilleur de la fantasy francophone. Les elfes sont beaux, puissants, séducteurs, ou bien sombres, dominateurs et effrayants…Dans l’ombre, les assassins se montrent froids, méthodiques, grisés par la chasse mais ils sont parfois fragiles, rongés par le doute ou encore poussés par une cause qui les dépasse. A travers toutes les nuances de la fantasy, médiévale, héroïque, urbaine voire post-apocalyptique, découvrez leurs aventures et leurs mystères, de la tragédie à l’humour, de l’épique à l’émotion, entrez dans la danse des Elfes et Assassins.

Anthologie 2013 des Imaginales dirigée par Sylvie Miller et Lionel Davoust

Éditions Mnémos         236 pages

Sommaire:

  • La Dernière Affaire de Sagamor de Pierre Bordage
  • La Seconde Mort de Lucius Van Casper de Raphaël Albert
  • La Légende d’à Peu Près Punahikka de Nathalie Le Gendre
  • Le Sourire de Louise de Anne Duguël
  • Le Sentiment du Fer de Jean-Philippe Jaworski
  • Du Rififi Entre les Oreilles de Anne Fakhouri
  • La Nature de l’Exécuteur de Rachel Tanner
  • Libera Me de Fabien Clavel
  • Eschatologie du Vampire de Jeanne-A Débats
  • Elverwhere de Xavier Mauméjean
  • Sans Douleur de Fabrice Colin
  • J’irai à la Clairière de David Bry
  • Grise Neige de Johan Heliot

Mon avis:

Je commencerai juste par faire un petit récapitulatif des anthologies des Imaginales qui sont au nombre de 8 :

  • La première date de 2009: Rois et Capitaines dirigée par Stéphanie Nicot
  • Anthologie 2010 : Magiciennes et Sorciers dirigée par Stéphanie Nicot
  • Anthologie 2011 : Victimes et Bourreaux dirigée par Stéphanie Nicot
  • Anthologie 2012: Reines et Dragons  dirigée par Sylvie Miller et Lionel Davoust
  • Anthologie 2013:Elfes et Assassins dirigée par Sylvie Miller et Lionel Davoust
  • Anthologie 2014: Bardes et Sirènes dirigée par Sylvie Miller et Lionel Davoust
  • Anthologie 2015: Trolls et Licornes dirigée par Jean-Claude Dunyach
  • Anthologie 2016: Fées et Automates dirigée par Jean-Claude Vantroyen

Pour le moment, j’ai lu 3 anthologies des Imaginales (celle-ci comprise). Je vais essayer de les lire toutes, Rois et Capitaines étant sur ma pile à lire prochainement. Cette anthologie 2013 s’est révélée plutôt moyenne avec quelques bons textes mais beaucoup de très très moyens. Le thème reprend deux figures assez classiques de la fantasy et le premier texte ouvrant cette anthologie est d’un assez bon niveau et pose de suite le sujet avec une nouvelle très classique de Pierre Bordage.

Des textes beaucoup plus originaux apparaissent par la suite avec notamment Du Rififi Entre les Oreilles de Anne Fakhouri où l’histoire prend place dans le Chicago des années 30 où les elfes, les sirènes et autres créatures magiques côtoient les bandits d’Al Capone. L’univers est plaisant et l’humour également. On peut rapprocher cette nouvelle de celle de Raphaël Albert, La Seconde Mort de Lucius Van Casper où on a aussi un univers mélangeant les genres avec la ville de Panam où l’on trouve des elfes ou encore des gnomes. L’humour y est beaucoup moins présent mais cette nouvelle se lit très bien.

D’autres auteurs ont fait preuve d’originalité malgré le thème très classique, comme Anne Duguël qui situe son histoire dans le monde moderne et où les elfes sont des créatures des bois hantant une maison. Malgré son originalité, cette nouvelle est à la limite du soutenable et transforme une situation en apparence  idyllique  en horreur. Xavier Mauméjean imagine un monde où les elfes auraient pris le pouvoir en Europe mais sa nouvelle n’est pas assez fouillée malgré une idée intéressante. Une autre nouvelle se situe dans le monde moderne, il s’agit de La Nature de l’Exécuteur de Rachel Tanner qui situe son récit à Notre Dame des landes avec une héroïne tueuse à gage et demi elfe. Cette nouvelle n’est pas inintéressante mais aurait mérité un traitement plus abouti.

D’autres auteurs se servent du thème pour parler d’autres sujets comme l’euthanasie chez Fabrice Colin où un homme engage un elfe pour mettre fin aux souffrances de sa femme mourante. Dans J’irai à la Clairière, David Bry parle de la religion qui s’oppose aux petites créatures des bois, les elfes.

Les elfes noirs font leur apparition chez Fabien Clavel dans une nouvelle assez sombre mais plutôt confuse. La nouvelle qui clôt cette anthologie est également confuse et j’avoue ne pas avoir compris son intérêt dans le thème. Parmi les textes plus intéressants en restant à la fois classique mais avec de la surprise, on trouve La Légende d’à Peu Près Punahikka de Nathalie Le Gendre où un conteur raconte à son élève la légende de Punahikka où un elfe et un assassin se croisent. La fin de la nouvelle a un peu trop recourt à l’effet de surprise mais elle est assez bien faite.

D’autres auteurs ont choisi de développer leur nouvelle dans un des univers de leurs romans comme Raphaël Albert mais c’est également le cas de Jeanne-A Débats avec Eschatologie du Vampire où elle reprend le personnage de Navarre qui est amené à aider une elfe à empêcher la venue de l’apocalypse. On retrouve l’ambiance des autres romans de l’auteure mais la fin est un peu grandiloquente. Enfin, Jean-Philippe Jaworski reprend dans son texte l’univers du Vieux royaume et la guilde des chuchoteurs, en fait des assassins. L’elfe est présent sous la forme d’une légende d’un grand combattant. C’est très bien écrit et on retrouve toute la verve de l’auteur. C’est pour moi sans conteste la meilleure nouvelle de cette anthologie. Elle figure également dans le recueil le sentiment du fer paru chez Hélios. Elle m’a donné d’ailleurs envie de relire Gagner la guerre.

Ce recueil est d’un niveau assez inégal. C’est très souvent le cas dans une anthologie, des nouvelles ne nous parlent pas trop alors que d’autres nous plaisent beaucoup. Le thème de cette anthologie était assez classique et beaucoup de nouvelles seront malheureusement vite oubliées une fois lues. A part quelques bons textes, le reste est plutôt moyen. Ce qui ne m’empêchera pas de lire les autres anthologies des Imaginales.

Note:6/10

Célindanaé

 challenge summer short stories of sfff

Publicités
»

5 réflexions sur “Elfes et assassins

  1. […] Autres critiques : Célindanaé (Au pays des cave trolls) […]

    J'aime

  2. Dionysos dit :

    Ah oui, Rois et Capitaines est la toute première mais une valeur sûre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
Les Bergers électriques

Le monde de l'Imaginaire

lesfantasydamanda.wordpress.com/

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits...

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :