Haut-Royaume – Les Sept Cités tome 3

2

29 juillet 2016 par aupaysdescavetrolls

La basilique d

La mort a frappé et Iryän Shaän ne vit plus que pour une chose : la vengeance. Prêt à tout pour assouvir celle-ci, le voleur n’hésite pas à se heurter à de puissantes factions, dont certaines se livrent une lutte secrète remontant à l’époque lointaine où les Dragons Divins régnaient sur le monde. Mais Iryän ne reculera devant rien : ni homme, ni drac, ni prince-dragon. Quitte à tout perdre, y compris son âme…

Auteur: Pierre Pevel           Éditions Bragelonne     Date de parution : 25/05/2016       Genre : fantasy            243 pages

Mon avis :

Ce tome 3 vient terminer la première première partie du projet de réécriture des premiers livres de Pierre Pevel publiés en 1997 sous la forme d’une trilogie puis d’un diptyque sous le pseudonyme de Pierre Jacq. L’auteur a refondé l’univers de ses romans pour les faire entrer dans l’univers de Haut-Royaume. Il a gardé ses personnages et l’histoire tout en changeant les créatures rencontrées et certains noms.

Ce tome reprend exactement là où nous avait laissé le second. Les tomes 2 et 3 sont directement liés, l’histoire se suit, se développe et se résout dans ce tome alors que le livre premier était plus une présentation de la ville et des personnages. Le tome 2 donnait déjà le ton en devenant plus sombre mais c’était peu à côté de ce tome 3. Iryän apparait sous un nouveau jour, beaucoup plus froid et déterminé. Dans ces précédents ouvrages, Pierre Pevel nous avait déjà montré qu’il n’épargnait pas ses personnages que ce soit Kantz dans la trilogie de Wielstadt ou Lorn dans Haut-Royaume.  L’auteur fait ainsi preuve de sadisme et n’hésite pas à jouer avec nos nerfs mais on en redemande et je trouve cela plus réaliste que lorsque rien de bien dangereux n’arrive. La trilogie se situe dans le milieu de la pègre qui est un milieu dangereux et les personnages affrontent des puissances qui les dépassent. J’ai beaucoup apprécié ce côté sombre de la trilogie que l’on trouvait déjà chez l’auteur même si on souffre presque autant que les personnages car on s’y attache.

Le rythme est toujours intense et les explications à toute l’histoire apparaissent. Cependant, le roman est court et il y a quelques raccourcis notamment sur des personnages présents dans le tome précédent et laissés de côté dans celui-ci. Le rythme s’accélère encore plus dans la dernière partie du roman où toutes les pièces se mettent en place. On suit le récit sans pouvoir poser le livre et on le referme à la fois triste étant donné la noirceur de ce tome et heureux d’avoir lu une très bonne trilogie de fantasy française. L’obscure présente dans les deux tomes de Haut-Royaume avec le personnage de Lorn est très présente dans ce roman en étant au cœur de l’intrigue.

Ce roman vient donc clôturer cette très bonne trilogie de Pierre Pevel qui met en scène un personnage torturé, avec beaucoup d’actions et un rythme effréné. On y retrouve un peu du ton de Wielstadt et un auteur qui joue avec nos nerfs. On peut regretter l’effacement de certains personnages ou le fait que les romans soient un peu courts. Cependant, si on considère les 3 livres comme un seul, cela nous donne un très bon gros roman qui se lit très bien et dont il me tarde de lire la suite qui devrait comporter 2 volumes.

Note: 8/10

Célindanaé

Autres avis : Boudicca, Joyeux Drille, Dup

challenge summer short stories of sfff

Publicités

2 réflexions sur “Haut-Royaume – Les Sept Cités tome 3

  1. […] Autres critiques : Célindanaé (Au pays des cave trolls) […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
Les Bergers électriques

Le monde de l'Imaginaire

lesfantasydamanda.wordpress.com/

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits...

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :