Tellucidar

3

14 mai 2016 par aupaysdescavetrolls

Tellucidar

Tellucidar : Et si le monde, notre monde, n’était pas comme nous le croyons…C’est ce que va découvrir Lucas, un jeune homme de 15 ans dont le père, géologue, a disparu en sondant une grotte pour le compte de la Tellcorp, la société qui, depuis, révolutionne le monde grâce au Tellurium, un minerai miracle… Mais d’où provient le Tellurium ? La Tellcorp dit-elle toute la vérité ? Ne cache-t-elle pas un formidable secret ? Quand une foreuse tout droit sortie d’un film d’anticipation crève le gazon du stade où son père disparu lui a donné rendez-vous en pleine nuit par un énigmatique message, et que s’en extirpe deux passagers, dont une jeune fille aux cheveux blancs, aux yeux violets, l’univers de Lucas bascule. Cette jeune fille se nomme Korè Attawhakan, dernière représentante de la famille royale de Panshir, une cité située… Au cœur de la terre.Car là, à quelques kilomètres sous nos pieds, ne se trouve pas seulement du magma ardent, mais un autre monde, un monde éclairé par un soleil intérieur, où la nuit n’existe pas, un monde où des humains issus de civilisations disparues, grecques ou précolombiennes, vivent en symbiose avec les descendants des dinosaures…Mais un monde dont le temps est compté.Tellucidar. Aurez-vous le courage de tourner la page et de les accompagner ?

Genre: Science Fiction, jeunesse               Auteur: Jean-Luc Marcastel            Scrinéo 2016

Mon avis:

J’ai découvert Jean-Luc Marcastel à l’occasion des Imaginales 2015 où je fus impressionnée par ses dédicaces. Si vous avez l’occasion d’assister à une de ses dédicaces, c’est à ne pas rater, elles sont magnifiques. J’avais acheté le premier tome de « Le Simulacre » l’année dernière et j’avais beaucoup aimé l’univers très original, mélange de star wars et de mousquetaires ainsi que l’écriture de l’auteur qui n’a pas son pareil en tant que conteur. J’ai donc eu envie de lire son dernier roman. Un petit conseil ne vous laissez pas rebuter par la couverture qui ne met pas en valeur le roman surtout en comparaison des superbes illustrations de Jean-Mathias Xavier à l’intérieur du roman. Cet illustrateur accompagnait déjà Jean-Luc Marcastel sur le Simulacre et ses dessins sont toujours magnifiques. J’avoue que je ne comprends pas trop le choix de la couverture de Tellucidar…

J’aime beaucoup la plume de Jean-Luc Marcastel. Le roman se lit presque d’une traite, il est très bien rythmé et il n’y a aucun temps mort. Jean-Luc Marcastel réussit à nous emmener très vite dans son univers. La seule chose qui m’a gênée au niveau écriture est les répétitions sur le physique de Koré et son extraordinaire beauté. Cependant, c’est peu de choses par rapport au niveau de l’écriture.

Le roman est clairement un tome de présentation de l’univers et des personnages et j’espère que l’auteur pourra développer son monde de Tellucidar sur au moins encore 2 tomes, l’univers le méritant largement (Scrinéo si vous m’entendez… ). Tellucidar est un monde sous la terre d’où viennent Koré et Ksann et où existent des créatures fabuleuses ainsi qu’un minerai très spécial et très prisé sur terre car il remplace le carburant. L’univers est très riche et prometteur et on a très envie de découvrir Tellucidar qu’on connait juste par des descriptions extérieures. Les créatures qui y vivent sortent vraiment de l’ordinaire notamment les kohaltis, sorte de dinosaure parlant et  qui a évolué. Le monde de Tellucidar ressemble plus à un monde médiéval où les armes ne sont pas connues.

Les personnages sont intéressants et arrivent à garder une part de mystère. Lucas, le personnage principal est un adolescent un peu geek sur les bords. Il est orphelin et habite avec son oncle. Il est passionné de science fiction et de figurines. Il m’ a un peu fait penser à Jean-Luc Marcastel. Patrick, son oncle, a un passé mystérieux. C’est un mercenaire et aventurier et on découvre des éléments sur son passé en même temps que Lucas. Koré, est originaire de Tellucidar, elle est très belle et mystérieuse. On sait peu de choses sur elle à part son physique sculptural. Ksann est un kohalti et protecteur de Koré. Il est parfois comique avec son accent anglais précieux contrastant avec son physique. Il apporte une touche d’humour au roman. On ne sait pas encore grand chose du meilleur ami de Lucas et de son père, qui auront certainement de l’importance dans la suite.

Beaucoup d’éléments sont laissés en suspens pour le moment mais c’est un tome 1 et donc un tome de présentation des personnages, de l’univers et de l’intrigue. On aimerait bien sûr en savoir plus et on reste un peu sur sa faim. Cependant, on ne s’ennuie pas une seconde, l’action étant présente tout au long du roman. Les scènes d’actions sont d’ailleurs très bien décrites, donnant une impression cinématographique au récit. Jean-Luc Marcastel a un réel talent pour nous emmener dans des univers magiques et uniques et on passe un agréable moment avec ce roman. Un roman que j’aurais adoré lire quand j’étais ado. A bon entendeur…

note : 7.5/10

Célindanaé

Publicités

3 réflexions sur “Tellucidar

  1. Dionysos dit :

    C’est clair que le thème me fait envie, mais cette couverture donne un effet étrange ; tu dis qu’il y a peu de lien, mais ça représente quand même un élément de l’intrigue ?

    J'aime

    • Le thème et l’écriture sont vraiment très bien. Le dessin de couverture ne met pas le livre en valeur car je le trouve presque « photoshopé ». Le dessin est en rapport avec l’intrigue puisqu’il représente 2 des personnages mais si tu as l’occasion de jeter un œil aux illustrations à l’intérieur du livre tu verras qu’elles mettent plus en valeur le roman.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
Les Bergers électriques

Le monde de l'Imaginaire

lesfantasydamanda.wordpress.com/

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits...

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :