Kaamelott, un livre d’histoire dirigé par Florian Besson et Justine Breton

Kaamelott, par chez nous on adore, au point de connaitre par cœur les dialogues des différents épisodes et de trépigner d’impatience en attendant enfin le film qui doit paraitre le 25 novembre prochain si tout va bien. Quand j’ai reçu ce livre en cadeau par le grand barbu, je me suis empressée de le feuilleter, de lire des passages et de regarder en parallèle à nouveau la série. Kaamelott, un livre d’histoire est le condensé d’un colloque organisé en mars 2017 à l’Université Paris-Sorbonne. Il a été coordonné par Florian Besson et Justine Breton, puis a été publié en avril 2018 aux éditions Vendémiaire. L’ouvrage rassemble des articles d’universitaires s’intéressant à un aspect de la série et l’analysant.

Kaamelott une terre de légendes ou pas

Le roi Arthur est à l’origine de beaucoup d’histoires, au point qu’il est devenu un mythe. Pour créer sa série, Alexandre Astier a choisi de situer son roi Arthur au Ve siècle, période charnière de l’histoire avec la chute de l’Empire romain, et l’entrée dans le Moyen Age. L’univers de Kaamelott est peuplé de créatures merveilleuses, de magie, de sorcellerie, d’objets merveilleux. Pourtant, on ne les voit que très peu à l’écran. Ce sont surtout les personnages qui sont mis en avant dans la série, leurs aventures ou plutôt non aventures pour certains. On pense bien sur à Perceval à qui le livre consacre plusieurs chapitres. Kaamelott parle du quotidien des chevaliers et de leur entourage, de nourriture, de jeux, de paris, de chefs barbares. En somme,la vision traditionnelle de la légende du roi Arthur et de la quête du Graal  semblent bien loin.

Pourtant, la série est très documentée comme le rappellent les différents articles. L’ouvrage montre à quel point la série est riche et complexe sur bien des aspects. Elle s’intéresse à la géographie du royaume de l’Ogre ainsi qu’à des détails historiques ou encore au traitement des personnages féminins. Le travail de documentation préalable à la série est impressionnant. La variété des thèmes abordés dans les différents chapitres en est la preuve. Les différentes interventions du livre ne sont pas toutes passionnantes mais l’ouvrage permet d’éclairer la série.

Optimiser le fictionnel

Bien entendu, tout le monde aura remarqué que la série est pleine d’anachronismes tels que les armures de plate, le langage. Ces anachronismes participent à la volonté d’Alexandre Astier de créer un Moyen-âge atemporel et légendaire, un moyen-âge qui parlera à tout le monde. Un moyen-âge où tout le monde peut se retrouver, autant le spécialiste de la période que les personnes qui ne connaissent pas grand chose au monde d’Arthur. Cela fait également partie de la richesse de la série. Les références y sont nombreuses allant de Star Wars, à Star Gate, à la littérature ou la poésie. Le livre consacre aussi une partie sur les jeux dans Kaamelott (un des chapitres les plus intéressants) et fait le parallèle entre l’utilisation de jeux du moyen-âge et ceux qui existent actuellement.

Alexandre Astier joue tout au long de la série avec le décalage entre le moyen-âge réel et celui décrit dans son univers. Il détourne plusieurs éléments et parle de notre société actuelle. On pense par exemple au délicat sujet de la peine de mort, ou de l’esclavage. La quête du Graal dépasse totalement la majorité des chevaliers qui s’intéressent à des sujets plus terre à terre. Le livre permet de faire le point sur ce que l’on connait réellement de l’époque où se déroule Kaamelott par rapport à ce que l’on s’en imagine. La majorité des articles sont clairs et permettent de mieux appréhender cette période.

Kaamelott, un livre d’histoire est un livre qui plaira sans aucun doute aux amateurs de la série. Il vaut mieux connaitre Kaamelott pour profiter pleinement de cet ouvrage. Ce livre permet de voir la richesse de l’univers créé par Alexandre Astier, de le décrypter et de voir toute la finesse de certains épisodes. La série joue sans cesse avec les codes, les connaissances des spectateurs, de son créateur pour nous faire rire mais aussi nous parler de notre époque.

Auteurs: Florian Besson et Justine Breton

Édition: Éditions Vendémiaire

Parution: (05/04/2018)

Merlin est-il le fils d’un démon et d’une pucelle ? Perceval a-t-il lu la Poétique d’Aristote ? Le Saint-Graal serait-il en réalité un bocal à anchois ? Kaamelott, série écrite et réalisée par Alexandre Astier, a marqué son public par son humour et ses répliques-cultes. Mais faut-il prendre au sérieux la façon dont elle réécrit l’histoire, celle de la légende arthurienne, mais aussi celle de ce moment crucial qu’est le Ve siècle de notre ère, entre Antiquité tardive et Moyen Age ? C’est le pari qu’a fait une équipe de jeunes chercheurs : montrer que, par-delà les anachronismes, Kaamelott produit sur la période en question un discours riche d’enseignement. Tant il est vrai que chaque génération réactualise ses mythes, les parodiant ou les réinventant pour mieux se les approprier.

6 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s