Méfiez-vous du chien qui dort de Nancy Kress

71519

Méfiez-vous du chien qui dort est un recueil de six nouvelles de Nancy Kress paru chez les éditions Actusf. La nouvelle qui donne son titre au livre se situe dans le même univers que L’Une rêve, l’autre pas qui a obtenu le prix Hugo du meilleur roman court en 1992 et le prix Nebula du meilleur roman court en 1991. Les cinq autres textes du livre ont été publiés dans divers autres supports en France.

Méfiez vous du chien qui dort:

L’Une rêve, l’autre pas se déroule dans un monde proche du notre, dans un avenir proche où une société a réussi à mettre au point des améliorations génétiques pour les futurs enfants à naître. Cette technologie n’est bien sûr pas accessible à tout le monde, et peu de gens en disposent. Plusieurs personnes ont subi une modification qui leur permet de ne plus dormir. Ce texte se déroule dans le même univers, les non dormeurs sont connus du grand public et vivent entre eux en vase clos. Le récit s’intéresse à une famille au bord de la ruine qui décide d’investir ses dernières économies dans l’achat d’une portée de chiots génétiquement modifiés pour ne pas dormir, en pensant les revendre comme de parfaits chiens de garde. Malheureusement, les débuts ne sont guère prometteurs, les chiens se révèlent difficiles à dresser et coutent cher à nourrir. L’histoire de cette famille est émouvante, et le texte soulève des problèmes auxquels on est confronté suite aux modifications génétiques. On croise des personnages du roman L’Une rêve, l’autre pas. La nouvelle se lit bien mais certains aspects sont traités un peu vite.

La Montagne ira à Mahomet:

À nouveau une nouvelle d’anticipation pour cette histoire où un changement du système de santé aux USA entraine une misère de plus en plus importante. Les personnes ayant des risques de santé ne sont plus assurées et ne peuvent plus se soigner. Le personnage principal est un jeune médecin qui choisit de soigner clandestinement ceux qui en ont besoin. Ce texte met en reflet les problèmes du système de santé américain et ce qu’il peut entrainer. Cette nouvelle avait auparavant été publiée dans Futurs mode d’emploi, collection « Isaac Asimov présente », éditions Pocket en 1994.

Notre mère qui dansez :

Nouvelle assez courte publiée précédemment dans Destination 3001, une anthologie composée par Robert Silverberg et Jacques Chambon, aux éditions Flammarion. Dans un très lointain futur, les hommes maitrisent le voyage dans l’espace et cherchent désespéramment une autre forme de vie. Le texte est assez obscur.

Trinité :

Ce texte est le plus long du recueil, il a été publié auparavant en France dans Univers 1986. On retrouve les thématiques de l’anticipation et de la science assez chères à l’autrice. Cette fois il est question de clonage. Un scientifique a réussi à produire un clone à partir d’une cellule de sa plus jeune fille. Suite à son décès, ses deux filles se retrouvent seules et riches. L’ainée choisit une carrière scientifique tout en s’occupant de sa jeune sœur dont le clone a été adopté par une autre famille. Une fois adultes, les deux sœurs ne s’entendent pas très bien et ont fait des choix de vie radicalement différents. Le texte contient de nombreuses réflexions sur le génie génétique, sur le clonage et la religion. Il est intéressant et se lit très bien malgré quelques passages un peu étranges.

Des ombres sur le mur de la caverne:

Nouvelle précédemment publiée en France dans Univers 1984. On y retrouve à nouveau les mêmes thèmes dans une histoire mêlant éditions, romans et histoire familiale compliquée. Grace à une nouvelle technologie, les auteurs peuvent calibrer leurs livres en fonction des réactions d’un panel test de lecteurs. Le texte évoque les conséquences d’une telle technologie sur le public, les livres et les éditeurs. Le style de l’autrice permet une lecture agréable mais beaucoup trop de choses restent inexpliquées, donnant un sentiment d’inachevé.

 Brise d’été :

Changement de registre pour ce texte court publié auparavant dans Il était une fée, éditions Oxymore en 2000. Nancy Kress s’oriente vers le conte de fées avec l’histoire d’une princesse qui attend son prince toute sa vie sans qu’il ne vienne. L’occasion de parler de destin, des choix de vie des femmes.

On retrouve ainsi dans ce recueil les thématiques chères à Nancy Kress, avec tout ce qui tourne autour du génie génétique et des manipulations bio-technologiques. Seuls deux textes font exception. Le texte éponyme permet de retrouver l’univers de L’Une rêve, l’autre pas avec cette fois des questionnements sur les animaux. Il est intéressant de noter que ces nouvelles ont toutes plusieurs années et résonnent particulièrement dans l’actualité d’aujourd’hui.

Autres avis: Gromovar,

dav

Autrice: Nancy Kress

Éditeur : Éditions ActuSF

Parution : 12/06/2020

Alors qu’elle est au bord de la ruine, une famille investit toutes ses économies dans l’achat d’une portée de chiots génétiquement modifiés pour les vendre. Parce qu’ils n’ont pas besoin de dormir, ils semblent pouvoir devenir des chiens de garde parfaits.
Mais derrière ce qui semble une bonne affaire guette un investissement raté, des bouches à nourrir, des animaux potentiellement dangereux. Face à ces chiens au comportement étrange et anxiogène, Carol Ann émet des doutes.

Mais qui écoutera les mises en garde de la cadette ?

Cette chronique fait partie du challenge  S4F3

logoS4F3

et du projet maki

projetmaki

12 commentaires sur “Méfiez-vous du chien qui dort de Nancy Kress

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s