Un long voyage de Claire Duvivier

Un long voyage

On parle beaucoup en ce moment de la dernière publication des éditions Aux forges de Vulcain, Un long voyage de Claire Duvivier. Il s’agit du premier roman de l’autrice qui n’est pas une inconnue dans le milieu des littératures de l’imaginaire puisqu’elle est également éditrice. Claire Duvivier a en effet fondé avec Estelle Durand les éditions Asphalte en 2010.

Le récit d’une vie

Le roman est l’histoire de Liesse, personnage principal et narrateur du roman. Au crépuscule de sa vie, Liesse choisit de raconter ce qu’a été sa vie à une dénommée Gémétous. Il faudra attendre la fin de ses mémoires pour comprendre qui est cette fameuse Gémétous à qui il s’adresse à plusieurs reprises. À travers le récit de Liesse, apparait une autre histoire en filigrane : celle de Malvine Zélina de Félarasie, personnage important de l’empire Quaïmite. En narrant sa vie, Liesse met l’accent sur son illustre entourage, car Liesse n’est pas quelqu’un de dominant au sein de l’empire. Liesse est un fils de pécheur, son père est mort tragiquement en mer. Il vivait alors sur l’île de Tan-henua au sein de l’Archipel. Le décès de son père et les coutumes locales vont faire qu’il va se retrouver à vivre parmi les membres de la légation impériale se trouvant sur l’Archipel. En effet, Liesse est acheté par un fonctionnaire impérial voulant le sauver ainsi d’une mort certaine. Ceci fait de lui un esclave alors que l’Empire ne pratique plus l’esclavage. En étant recueilli par l’Empire, Liesse reçoit une bonne éducation mais se retrouve aussi tiraillé entre deux mondes, deux cultures.

Malvine Zélina de Félarasie est une jeune noble dont le premier poste en tant que régisseuse impériale l’amène sur l’Archipel où grandit Liesse. Malvine apporte beaucoup de changement avec elle et l’Archipel devient une région florissante. Liesse va connaitre Malvine en tant que secrétaire particulier et prendre conscience de la valeur de la jeune femme. C’est le début d’une relation de travail puis d’une amitié qui les mènera tous deux vers un long voyage, tout d’abord vers la cité-état de Solméri puis vers leur destin. Liesse est un personnage simple, il n’a pas de grandes qualités en tant que combattant ou voleur. Il raconte ainsi son histoire de manière vraie et humaine, la rendant ainsi touchante.

Un récit à tiroirs

Derrière l’histoire de Liesse apparaissent plusieurs autres récits : celui de Malvine mais également le destin de l’Empire dans lequel ils vécurent. Claire Duvivier nous conte ainsi l’Histoire derrière les histoires. La particularité du roman est que l’histoire de l’Empire nous est racontée en toile de fond et au travers du regard d’un homme simple qui n’a pas une position importante au sein de cet Empire. On appréciera d’ailleurs l’inversion des rôles dans ce monde où une femme occupe le poste d’officier et de commandant et où un homme est à son service en tant que secrétaire. Grace au récit de Liesse, le lecteur apprend à connaitre le monde dans lequel se déroule le roman, un monde où les femmes peuvent avoir des postes de premier ordre sans que cela ne pose le moindre problème, un monde où on ne rencontre pas de créatures surnaturelles, un monde qui semble par certains côtés être un lointain écho du notre.

C’est aussi un récit à tiroir car Liesse va être amené à laisser la parole à Malvine pour parler d’un événement de premier ordre dans l’Histoire. Avant de prendre ses fonctions à Solméri, Malvine va disparaître pendant de longs mois, événement qui aura des conséquences très importantes par la suite. Liesse sera le témoin involontaire de ces événements et par la suite de la fin de l’Empire. Le roman parle de l’Histoire à travers les récits de Liesse, puis plus tard de Malvine, l’Histoire d’un Empire, d’une ville. Dans leurs récits, Liesse et Mavine nous proposent leur vérité sur ces faits, la vérité de ceux qui les ont vécu de l’intérieur. Pourtant, ça ne sera pas celle que l’Histoire officielle gardera. Le témoignage de Liesse permet de comprendre ce qu’il s’est passé et de voir les faits par les yeux des gens simples. Il offre un récit humain, le récit d’une vie. Le roman parle de la transmission, de l’importance des souvenirs. Ce n’est clairement pas un roman d’action, mais un texte où il faut se laisser porter par l’histoire et dont le rythme est assez surprenant, lent au début et basculant soudainement au milieu du roman. Les premières pages pourront sembler longues à certains, la mise en place mettant un peu de temps. Le récit de Malvine parait un peu court également.

Un long voyage est ainsi un roman surprenant, un récit à tiroirs où un homme ordinaire est le témoin d’événements extraordinaires. Claire Duvivier évoque avec beaucoup de sensibilité l’Histoire au travers du regard d’un homme dont le destin va basculer. Une bien belle réussite.

Autres avis : Le chroniqueur, Just A Word, Charybde, Thomas Spok, Chut….Maman lit,

Autrice : Claire Duvivier

Édition : Aux forges de Vulcain

Parution : 29/05/2020

Issu d’une famille de pêcheurs, Liesse doit quitter son village natal à la mort de son père. Fruste mais malin, il parvient à faire son chemin dans le comptoir commercial où il a été placé. Au point d’être pris comme secrétaire par Malvine Zélina de Félarasie, ambassadrice impériale dans l’Archipel, aristocrate promise aux plus grandes destinées politiques.
Dans le sillage de la jeune femme, Liesse va s’embarquer pour un grand voyage loin de ses îles et devenir, au fil des ans, le témoin privilégié de la fin d’un Empire.

13 commentaires sur “Un long voyage de Claire Duvivier

  1. « récit à tiroirs où un homme ordinaire est le témoin d’événements extraordinaires »
    Tu te doutes que cela me rappelle une focale d’un auteur que j’adore. Cependant, j’ai tout de même un doute. A voir.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s