Les secrets du premier coffre de Fabien Cerutti

9782354087845-475x500-1

Les secrets du premier coffre de Fabien Cerutti est un recueil de 6 histoires: 5 romans courts et 1 pièce de théâtre. Tous ces récits se déroulent dans l’univers de la série Le Bâtard de Kosigan. On retrouve trois textes qui étaient dans différentes anthologies des Imaginales, mais ces derniers ont été remaniés pour ce livre. Pour les lecteurs ne connaissant pas encore l’univers du bâtard de Kosigan (c’est une grave erreur à laquelle il va falloir remédier) ce livre est parfait et pour les autres, il permettra de retrouver ce fabuleux personnage et bien d’autres.

La préface est signée Elisabeth Hardy, personnage connue des lecteurs des romans, et nous explique l’origine des 6 textes. Ils ont été trouvés dans les ruines du château de Maulnes et éclairent l’histoire sous un autre jour. Entre les textes se trouvent des interfaces qui donnent des précisions sur chacun d’eux.

  • Légende du premier monde:

Ce texte est paru dans Créatures, anthologie 2018 des Imaginales. On y retrouve un personnage apparu dans Le marteau des sorcières. Il va nous raconter l’histoire de son grand père. Le récit se situe ainsi de nombreuses années avant les aventures de Pierre Cordwain de Kosigan. Le texte évoque une période ancienne de l’univers et la création des elfes. Le récit est plein de mystères et apporte une pierre supplémentaire à un univers déjà très riche. Le rythme du récit est enlevé et l’écriture de Fabien Cerutti est toujours aussi efficace.

  • Ineffabilis Amor:

Ce texte est le plus long du livre et se déroule dans l’Italie médiévale. Il a la particularité de ne contenir aucun des personnages habituels de la série. Cette histoire nous apprend les conditions qui ont amené à l’instauration de l’inquisition par le pape Innocent 3, homme ayant eu un destin hors du commun. Sa vie nous est racontée dans ce texte de sa jeunesse à son règne. En 1180, le jeune Lotario dei Conti, jeune moine bénédictin va faire une rencontre qui va changer sa vie : celle d’une créature mythique. Le récit de cette vie est à la fois bouleversant et dramatique. Il suffit de peu de choses pour changer des destins à jamais et ce court roman l’illustre tout à fait. Un très beau texte très différent des aventures du bâtard de Kosigan, mais réellement passionnant.

  • Le crépuscule et l’aube :

Cette longue nouvelle se trouvait dans l’anthologie des Imaginales 2016 Fées et automates. Elle se déroule en 1263 en Bourgogne dans le conté de Kosigan. Elle met en scène une fée qui recherche un homme capable de sauver son peuple. Elle va ainsi rencontrer un inventeur qui essaye de façonner un automate depuis des années. L’automate et la fée vont être amenés à s’entraider. C’est une très belle nouvelle, bien écrite où on découvre les talents de poète de l’auteur.

  • Fille de joute:

Ce court roman est un hommage au film Chevalier de Brian Helgeland avec le regretté Heath Ledger. Il revient sur la jeunesse du chevalier Pierre Cordwain de Kosigan et est narré par un de ses hommes d’armes, Kerth Killarden. Son langage est assez châtié, ce qui donne une prose assez étonnante. Le fait que ce soit lui qui raconte et non le chevalier apporte aussi un point de vue original au récit. Le bâtard est un des seuls survivants avec deux autres hommes d’une bataille en Italie. Pour ne pas se faire prendre par l’armée italienne, ils récupèrent une armure sur un chevalier local. Ils décident ensuite de partir faire un tournoi de joutes afin de se renflouer les poches. Sur leur route, ils croisent un écrivain nu et blond qui s’avère être Dante et va leur venir en aide pour concourir dans les différents tournois. Cette nouvelle est rythmée, pleine de rebondissements et d’humour. Elle donne un aperçu de ce qui a amené Kosigan à devenir ce qu’il est.

  • Le livre des merveilles:

Ce texte  a été publié précédemment dans Destinations, l’anthologie 2017 des Imaginales. Le personnage principal de cette histoire est Jehan de Mandeville. Ce dernier a réellement existé, c’était un explorateur et auteur d’un ouvrage intitulé le Livre des merveilles du monde, qu’il rédigea à l’issue d’un prétendu voyage de 34 ans en Égypte, et dans différents pays d’Asie, jusqu’en Chine. Fabien Cerutti a repris ce personnage en l’adaptant à son univers et en donnant une raison à tous ses voyages: il a été mentionné par le comte de Kosigan auprès de la comtesse Cathern an Aëlenwil, princesse elfe de Champagne et aperçu dans L’ombre du pouvoir, premier tome des aventures du bâtard de Kosigan. Cathern an Aëlenwil va confier une mission de la plus haute importance à Jehan de Mandeville. Par cette histoire, Fabien Cerutti explique un élément important de son univers. Le récit est entrecoupé par des extraits des mémoires de Jehan de Mandeville, ce qui rend le récit très dynamique. On découvre avec beaucoup de plaisir les différentes régions visitées par le personnage dans cette histoire très dépaysante et qui nous fait voyager dans l’Orient lointain.

  • Les jeux de la cour et du hasard:

Dans ce dernier texte, Fabien Cerutti s’essaye avec brio à un nouveau genre, une pièce de théâtre en trois actes et en prose. Cette pièce de théâtre est proche du  vaudeville et colle tout à fait avec l’esprit des romans et avec l’univers du bâtard. Le format pièce de théâtre accentue le comique de situation. Au début de chaque scène se trouvent les indications des différents personnages présents, ce qui permet sans problème de comprendre qui parle. La pièce se déroule à la cour d’Angleterre (après le tome 2) et on retrouve le bâtard de Kosigan avec sa troupe de mercenaires. Il est engagé par une baronne en disgrâce à la cour et va l’aider pour reconquérir l’objet de ses élans amoureux. C’est drôle, fin, enlevé, et on ne s’ennuie pas une seconde. On retrouve avec joie la gouaille de Messire Kosigan. L’écriture est toujours aussi fluide et agréable. La construction de la pièce est très bien faite avec chacun des actes différents et qui amènent peu à peu à la résolution. On se surprend à souhaiter que cette pièce soit un jour jouée sur scène.

Les secrets du premier coffre est ainsi une parfaite réussite qui apporte de nombreux éléments à l’univers très riche déjà élaboré par Fabien Cerutti. Les différents textes permettent de mieux comprendre certains éléments, de mieux connaitre des personnages et de retrouver les personnages connus. La plume de l’auteur nous emporte avec délice dans ces merveilleux récits. L’objet livre est vraiment magnifique et offre un très bel écrin à ces courts romans, rendant le livre aussi réussi à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Autres avis:Dionysos, OmbreBonesAelinel, Ogrimoire, Elhyandra

Chronique réalisée dans le cadre d’un Service Presse (merci encore)

dav

Auteur: Fabien Cerutti

Édition: Mnémos

Parution:12/06/2020

Six histoires hautes en couleur dans le monde du Bâtard de Kosigan !Avec ce coffre empli de trésors littéraires, Fabien Cerutti propose six textes qui enluminent ou permettent de découvrir l’univers de sa série à succès Le Bâtard de Kosigan. Avec un récit de la jeunesse gouailleuse du Bâtard en Italie, une pièce de théâtre truculente à la cour d’Angleterre, un drame amoureux entre un pape et une satyre, un journal de voyage aux confins du monde en quête des elfes de Chine, et bien d’autres surprises encore, l’auteur nous émeut, nous surprend, nous fait frissonner, nous dépayse et nous emporte dans son imaginaire vif et attachant.
Cette chronique fait partie du challenge défi cortex : Europe occidentale                              
LogoDefiCortex

20 commentaires

  1. Tu es trop rapide pour moi ! 😀 J’étais contente d’avoir fait un peu baisser ma PAL pendant le confinement mais maintenant que les affaires ont repris j’ai déjà du retard sur les nouveautés ^^ On l’a reçu hier et c’est vrai qu’il est beau (j’adore les cartes !)

    Aimé par 2 personnes

  2. J’ai enfin fini ma critique pour ce vendredi, donc je peux venir lire la tienne et à ce que je vois, ta lecture a passé aussi vite que la mienne ; une fois le recueil commencé, je me suis rendu compte que ça m’avait bien manqué depuis l’an dernier. 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s