Les chambres inquiètes – Lisa Tuttle

chambresinquietes

Les chambres inquiètes est un recueil de Lisa Tuttle paru chez Dystopia, qui avait déjà publié le précédent recueil de l’autrice Ainsi naissent les fantômes. Les textes qui composent ce livre étaient parus auparavant dans différents recueils et anthologies chez Denoël. Ils ont été choisis par Nathalie Serval qui est la traductrice de Lisa Tuttle. Il y a quatorze nouvelles de différentes longueur et tournant autour du fantastique.

J’ai choisi de ne pas m’attarder sur chaque nouvelle du recueil, qui sont assez nombreuses, mais plutôt d’essayer de faire ressortir des thématiques communes. Le titre du livre renvoie à l’angoisse mais aussi à la maison.

La maison et l’étrange

Si l’angoisse est présente dans  quasiment tous les textes, le thème de la maison en tant que lieu n’est présent que dans certains. La maison met à jour des choses qui étaient restées cachées et refont ainsi surface. La demeure est le lieu du foyer qui représente une forme de sécurité, de bien être, et pourtant ce n’est pas toujours le cas. Dans Un nid d’insectes, une jeune femme rend visite à sa tante pour fuir son mari et se retrouve vite à craindre ce qui ce passe dans la vieille villa de sa parente. Dans L’autre chambre, c’est à nouveau la maison d’un parent qui est au cœur du récit mettant en scène un homme dont la fille est gravement malade. La tombe de Jamie raconte l’histoire d’une femme vivant seule avec son fils, celui-ci va mettre à jour une étrange créature tapie dans le jardin. Dans L’autre mère, c’est une maison au bord d’un lac qui sert de décor et révèle une étrange silhouette fantomatique sur une sa rive. Dans En pièces détachées, c’est le lit d’une femme qui exhume des éléments cachés qui vont totalement bouleverser la vie de celle-ci. Dans Le nid, deux sœurs achètent une vieille maison à la campagne, le toit est endommagé et un énorme nid se trouve dans le grenier. Lisa Tuttle dans ses textes joue sur la réalité, sur ce que peut révéler un endroit bien connu, des thèmes classiques du fantastique, mais traités avec originalité à chaque fois.

L’aspect féministe

Une autre thématique qui ressort des différents textes est l’aspect féministe, au sens du questionnements sur la maternité, l’amour, les choix de vie. Quasiment tous les textes ont des femmes comme personnages principaux, exceptés L’autre chambre, Propriété commune et La plaie. Cependant, ce qui ressort est que finalement c’est l’humain qui est au centre des récits, les choix de vie ont des impacts différents selon les personnes. Par rapport à cela, La plaie est un texte particulièrement marquant et qui reste en mémoire longtemps. Lézard du désir aborde aussi la thématique des liens et différences entre hommes et femmes de manière plus imagée mais aussi plus franche.

Le jeu sur la réalité

Les choix de vie sont au cœur du très beau texte Sans regret où Miranda revient dans la ville où elle a vécu étudiante avec son fiancé. Ils se sont quittés et Miranda est devenue poétesse et enseignante. Le récit revient sur les circonstances de leur rupture, sur tout ce qui a amené Miranda à sa vie présente. Le surnaturel est amené par toutes petites touches, de manière brillante, portant le doute avec lui. Le doute sur la réalité, le parcours d’une femme se retrouvent aussi dans Vol pour Byzance qui parle d’une convention de SF et d’une autrice. Lisa Tutlle s’amuse à prendre le contrepied de la réalité et à faire hésiter le lecteur sur ce qui est vrai ou non. Un texte très réussi et construit de manière subtile. L’auteure arrive à faire passer beaucoup d’émotions et d’éléments en peu de mots. Les mains de Mr. Elphinstone est aussi un texte qui joue sur le doute avec l’histoire d’une jeune femme dont la vie va être bouleversée par sa rencontre avec un médium.

Un des plus beaux textes de ce recueil est Une amie en détresse qui part d’une situation banale où deux femmes font connaissance dans un aéroport en attendant un avion qui a une heure de retard. L’autrice instaure à nouveau le doute sur ce qui est réel, sur ce qui est vraiment arrivé dans le passé de ces deux femmes. C’est vraiment très bien fait, tout en subtilité.

Le fantastique

Les nouvelles de ce livre se lisent toutes facilement car les points de départ des histoires sont des situations de la vie courante. Puis peu à peu, le récit prend une autre tournure. Certains textes vont flirter avec l’horreur et la peur alors que d’autres vont s’orienter vers le fantastique en instaurant le doute sur ce qui se passe. Aucun texte ne tombe dans la surenchère d’effets, tout est toujours nuancé, ce sont des récits où l’ambiance est primordiale. Ce sont également des nouvelles qui proposent de nombreux sujets de réflexion comme la famille, la maternité et ses conséquences sur la vie d’une femme, ou encore l’amitié.

Ce recueil est ainsi une belle réussite, bien construit, écrit et traduit. Le travail des éditions Dystopia est une nouvelle fois remarquable. Les nouvelles ne parleront pas à tout le monde de la même manière mais certaines comme Sans regret et Une amie en détresse sont des petits bijoux du fantastique.

Autres avis: Blackwolf, Vert,Lune, Livrement,Touchez mon blog

Chronique réalisée dans le cadre d’un Service Presse (merci encore)

dav

Autrice : Lisa Tuttle

Édition : Dystopia

Parution : décembre 2015

Sommaire

  • Préface de Nathalie SERVAL
  • Un nid d’insectes (Bug House)
  • Sans regrets (No Regrets)
  • En pièces détachées (Bits and Pieces)
  • La tombe de Jamie (Jamie’s grave)
  • Lézard du désir (Lizard Lust)
  • Vol pour Byzance (Flying to Byzantium)
  • L’autre chambre (The Other Room)
  • Oiseaux de lune (Birds of the moon)
  • Propriété commune (Community Property)
  • Une amie en détresse (A Friend in Need)
  • L’autre mère (The Other Mother)
  • Les mains de Mr. Elphinstone (Mr. Elphinstone’s Hands)
  • La plaie (The wound)
  • Le nid (The Nest)

Cette chronique fait partie du projet maki

IMG_20191223_114201

10 commentaires sur “Les chambres inquiètes – Lisa Tuttle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s