Abimagique – Lucius Shepard

abimagique

Abimagique de Lucius Shepard est la parution numéro 22 de la collection Une heure Lumière des éditions Le Bélial. C’est la deuxième parution de l’auteur dans cette collection après le très bon Les Attracteurs de Rose Street, novella à l’ambiance gothique très travaillée. Abimagique est certainement une des parutions de cette collection les plus clivantes, justement par la nature même du texte.

L’histoire d’une rencontre

Abimagique c’est l’histoire d’une rencontre, une rencontre en un homme et une femme, une rencontre avec l’étrange, avec l’amour, avec l’acceptation. Une histoire qui parait très simple au premier abord et puis se complexifie au fur et à mesure. Un jeune homme dont on sait peu de choses (hormis qu’il est étudiant au début des années 2000) et même pas son nom rencontre une jeune femme au look gothique. Elle semble assez solitaire et aucun garçon ne l’aborde. Il ose pourtant le faire et rencontre ainsi Abi, diminutif d’Abimagique, un surnom qu’elle s’est elle-même donné. Tout semble les séparer et pourtant une relation amoureuse commence entre les deux jeunes gens. Ils emménagent vite ensemble chez Abi dans une maison à l’image de la jeune femme, mystérieuse et mystique. Abi a des croyances bien à elle: elle suit un régime alimentaire végan très spécialisé, semble dénuée d’empathie, est certaine que la fin du monde approche, ne parle jamais de son passé, et est également persuadée d’être très différente des autres et d’avoir des connaissances du monde que les autres n’ont pas.

Tout cela aurait pu déranger beaucoup de monde, mais pas notre protagoniste qui même s’il se pose quelques questions est totalement accro à Abi, fasciné et presque dominé par elle. Il en vient à avoir le même mode de vie qu’elle, à ne plus voir personne d’autre qu’elle, à être sous son contrôle, à ne désirer qu’elle et rien d’autre. Il voit en elle la perfection, la volupté, la beauté, le désir, le sexe, l’amour au point d’en être complètement dépendant. C’est ainsi l’histoire d’une rencontre entre un homme et une femme, une rencontre sous fond de sexe, de domination, de drogue, de fin du monde, d’étrange, de dérives.

Tout est dans la narration

Ce qui fait d’Abimagique un roman si spécial et si clivant tient à deux faits: sa narration à la seconde personne du singulier, et son appartenance au genre fantastique. La narration choisie par Lucius Shepard est très peu utilisée et elle surprend de prime abord le lecteur. Dans La cinquième saison de N.K.Jemisin, il y a une partie du récit à la deuxième personne du pluriel mais elle n’a pas la même fonction que dans Abimagique. Ici, on est face au discours intérieur du narrateur, face à quelqu’un qui raconte son histoire comme s’il se parlait à lui-même. On est ainsi dans un récit totalement subjectif où on ne peut déterminer si ce que raconte le narrateur est vrai, où on ne peut se décider entre un point de vue ou un autre, entre une vérité ou une autre. (la vérité est ailleurs).

Cette narration fait complètement entrer le roman dans le genre du fantastique, mais le fantastique dans sa définition originelle et française, celle des textes de Maupassant ou de Théophile Gautier. Dans les textes de cette époque, le fantastique est défini comme l’hésitation entre deux explications: celle du surnaturel ou celle du réel en gros. Des événements étranges apparaissent dans le monde normal, sans véritable explication de leur provenance et tout consiste à savoir si c’est vrai ou non. La première version du Horla de Maupassant est caractéristique du fantastique: on ne peut pas savoir si le horla existe ou si la folie est à l’œuvre. Abimagique est exactement du même ressort: le jeune homme est il fou? Abi est-elle dans le vrai? est ce juste une histoire de sexe et d’emprise sur l’autre? qu’est ce qui est vrai dans toute cette histoire? Le génie de Shépard est de ne donner aucune réponse et de le faire grâce à une narration très spéciale et à une écriture pleine de subtilité et de beauté.

Abimagique est ainsi un court roman à l’image de son personnage féminin: mystérieux, violent, envoûtant, étrange. Tout le monde ne sera pas forcément séduit par cette histoire mais on ne peut nier que Lucius Shepard l’ait écrite avec beaucoup de talent. Si on aime le fantastique (dans sa définition première) on ne peut qu’être conquis par ce roman.

Autres avis :Feydrautha, Apophis, Gromovar

mde

Auteur: Lucius Shepard

Traduction : Jean-Daniel Brèque

Éditeur : Le Bélial

Parution : 29 août 2019

« C’est la fille coiffée style Halloween. Coupe Morticia Addams, teinture noir de jais, mèches orangées asymétriques. Elle a vingt-quatre ou vingt-cinq ans. Une femme-enfant, songes-tu, qui dévore des biographies d’empoisonneurs célèbres et s’est affublée des piercings les plus douloureux du marché. De la chair à goth typique. Pourtant, une fois passé les cheveux, les robes vintage, la bague-araignée au ventre de perle, les tatouages sur les mains (un crâne de vampire, un cœur humain) et le maquillage outrancier, tu remarques que son visage est empreint d’une douceur et d’une sensualité maternelles qui semblent trop vulnérables pour participer de ce monde moderne… »

Elle a pour nom Abi — diminutif d’Abimagique. Elle est volupté, sensualité, violence aussi, parfois.  Le monde court à sa perte, elle en est convaincue, maiselle dit avoir le pouvoir de sauver ce qui peut l’être… Elle est impénétrable. Possible qu’elle soit Cybèle, Magna Mater, femme sorcière tellurique. Possible aussi que le temps soit venu ; celui du sacrifice…

Cette chronique fait partie du challenge S4F3s5

s4f3-s5

Publicités

13 commentaires sur “Abimagique – Lucius Shepard

Ajouter un commentaire

  1. Personne ne niera jamais les qualités d’écriture de Lucius Shepard ou il aura une désagréable « discussion » avec Griaule.
    Ce parallèle avec « Le Horla » me donne encore plus envie de lire cette novella.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :