Face au dragon-Isabelle Bauthian

couv-argent-texture-1

Je n’ai pas hésité une seconde quand on a m’a proposé ce service presse pour plusieurs raisons, l’autrice de ce roman que je voulais découvrir et surtout le projet d’édition qui est très intéressant, et veut valoriser le rôle des auteurs et autrices en leur offrant une meilleure rémunération que celle offerte par le circuit éditorial classique. Pour cela, les instigateurs de ce projet ont recourt à un financement participatif sur un site dédié que voici : Projet Sillex. Je vous invite fortement à aller le voir, tout y est clairement expliqué et très bien fait. Pour le roman de lancement du projet, le roman choisi est signé Isabelle Bauthian, autrice de plusieurs scénarios de BD et de deux romans de fantasy (Anasterry, Grish-Mère qui a obtenue le prix Elbakin.net 2018 catégorie meilleur roman fantasy français).

Une pincée de fantasy, du fantastique et une énigme

Regardons maintenant de plus près ce roman qui sera uniquement disponible pendant la campagne de financement (du 8 octobre au 23 novembre 2018) et  dont la couverture est signée Qistina Khalidah. Le roman mélange de très belle manière plusieurs ingrédients appartenant à différents genres: on y trouve un dragon, de l’aventure, des mystères et une énigme qui tient le lecteur en haleine. Tout commence pourtant simplement, de nos jours, Poly, jeune fille moderne, intelligente mais pas très bien dans sa peau, est en vacances dans un village où elle a passé de nombreux été. Suite à une dispute malencontreuse, elle part se promener en forêt. Ses pas vont alors la mener vers un étrange sentier puis un endroit encore plus étrange: une île au milieu de nulle part. Non, nous ne sommes pas dans la série Lost, rassurez vous. Heureusement, Poly n’est pas seule sur cette île mystérieuse et va rejoindre 4 autres jeunes gens, prisonniers comme elle de cette île. Cependant, la vie en communauté n’est pas évidente, surtout quand les personnes ne viennent pas de la même époque.

Voici le point de départ du récit qui fait un peu penser à un escape game où 5 personnes sont coincées sur une île étrange et doivent trouver comment en sortir. Et une des possibilités de sorties serait peut-être de tuer un dragon qui vient de temps à autre sur l’île. Comme dans un escape game, les 5 personnages issus de milieu différent vont devoir mettre leurs qualités en avant et se transformer en aventuriers prêts au combat. Le mélange d’aventures et de surnaturel fonctionne très bien et on se laisse facilement prendre au jeu. Le style très fluide de l’autrice contribue à rendre le roman très immersif et on a du mal à lâcher le roman une fois commencé.

Des thématiques et des personnages fouillés

Outre son univers intéressant et immersif, le roman est aussi porté par ses personnages qui sont très travaillés. Il ne faut pas se fier au fait que ce soit des jeunes adultes pour penser que l’on va retrouver des personnages clichés. Au contraire, ils sont tous différents, attachants, avec des qualités, des peurs. Le fait que chaque personnage vienne d’une époque différente allant du Moyen-Âge à la Seconde Guerre Mondiale, renforce cette mise en valeur des personnages. En effet, chacun a connu une jeunesse très différente, et a été plus ou moins marqué par son passé. Ils vont être amenés à devoir collaborer, à s’entendre pour essayer de s’en sortir, à développer l’esprit d’entre-aide, ce qui n’est pas facile pour tout le monde. L’autrice nous offre ainsi une belle galerie de personnages, variés et intéressants.

À travers ses personnages, Isabelle Bauthian aborde des thèmes assez durs comme la guerre, le viol, le harcèlement, la perte de souvenirs, de repères, de ce qui fait un humain. On trouve aussi au cœur de ce roman une volonté de mettre en avant la tolérance, le courage, et l’intelligence. Le récit est vraiment intelligemment mis en scène et tout en nous prenant dans ses filets, nous fait réfléchir à beaucoup de choses.

Face au dragon est donc un roman mélangeant judicieusement l’aventure et le surnaturel en mettant en avant les qualités de courage et d’intelligence. Les personnages sont fouillés, et les thèmes abordés nombreux et durs, mais traités avec sensibilité. Alors laissez vous prendre au jeu et embarquez pour une aventure vers l’inconnu, vous ne devriez pas regretter le voyage!

Autres avis:

Auteure: Isabelle Bauthian

Édition: Projet Sillex

Polyxène est une jeune fille qui arrive très vite aux bonnes conclusions. Pourtant, confrontée à une île qui défie la science, entourée d’aventuriers qui prétendent appartenir à des époques différentes, il lui faudra toute la capacité d’abstraction dont elle est capable. Surtout quand le seul moyen de quitter sa prison est a priori de tuer un dragon et que sa seule arme est son intelligence…

 

 

 

 

 

Publicités

12 commentaires sur “Face au dragon-Isabelle Bauthian

Ajouter un commentaire

  1. Le mélange des époques est crédible dans les réactions et comportements ?
    Nota : il n’y a pas à être rassuré que cela ne soit pas « Lost » parce que c’est très bien « Lost » ! =P

    Aimé par 1 personne

    1. Oui le mélange des époques est crédible et fonctionne bien. Par rapport à Lost, ma remarque était surtout pour dire que l’île est le seul point commun entre les 2. J’avais beaucoup aimé Lost au début puis je me suis lassée à force de n’avoir aucune réponse et que des questions.
      Mais le fait que le roman se passe sur une île m’y a fait penser 😉

      J'aime

    1. Au début, j’ai eu un peu peur du côté young adult mais en fait comme l’héroïne est très mure et les autres personnages sont d’autres époques, cela ne gène pas du tout. Il n’y a pas de cliché et ça se lit vraiment bien.
      Tu l’as commencé?

      Aimé par 1 personne

  2. Hummm…. J’ai déjà vu ce dragon… Tu as encore fait un tour dans le coffre à jouet de ton fistroll ?
    La couverture me perturbe un peu, je n’arrive pas à déterminer de quoi il s’agit. Bon autrement, je le sens un peu trop YA quand même pour moi.

    Aimé par 1 personne

    1. Le dragon de la photo c’est tempête du film Dragons, film que nous adorons à la maison!
      C’est un dragon sur la couverture et l’héroïne du roman. Concernant l’aspect YA franchement ça ne m’a pas dérangé car comme dit les personnages viennent d’époque différente, ce qui permet d’ailleurs de voir les évolutions de la vie au même âge entre les époques.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :