Olangar Bans et Barricades 2/2-Clément Bouhélier

Olangar 2

Non, vous ne rêvez pas, le premier tome d’Olangar vient tout juste de paraître et la suite est déjà presque là, le 6 septembre pour être précise. C’est suffisamment rare pour être souligné. Les deux tomes réunis font environ 900 pages, d’où la coupure en deux. C’est la première incursion de Clément Bouhélier en fantasy, et son expérience en politique se ressent dans Olangar.

Une des grandes réussites d’Olangar est son univers qui mêle la période de la révolution industrielle et les peuples traditionnels de la fantasy, à savoir elfes, nains, orcs et humains. Il y a 17 ans, une terrible guerre a opposé les orcs au royaume d’Olangar. Les humains ont été aidés par une partie des elfes. Ils ont réussi à repousser les orcs mais la guerre a laissé de nombreuses traces sur le monde et ses habitants. Les élections pour le futur chancelier se déroulent dans un climat tendu et la récente grève menée par les nains n’arrange pas le moral des politiciens. Baldek Istömin est à la tête du mouvement de grève. Dans cette situation difficile, Evyna d’Enguerrand cherche à trouver la vérité sur la mort de son frère qui a eu lieu sur le mur. Ce fameux mur a été érigé pour protéger le royaume des orcs. Dans sa quête, Evyna va être aidé par un elfe appelé Torgend qui a fait la guerre avec le père d’Evyna.

Voici le point de départ de l’intrigue de cette série en 2 tomes. Le premier tome posait les bases de l’univers et de l’histoire, ce second tome développe l’univers en nous faisant voyager. On découvre ainsi notamment la ville de Frontenac, ville incroyable construite sur une gigantesque chute d’eau où la vie est très difficile pour les gens qui y travaillent. Ce second tome permet de découvrir également le fameux mur, ainsi que le reste du continent. Toutes ces découvertes permettent d’étoffer un univers déjà très riche et d’utiliser à nouveau les lieux caractéristiques de la révolution industrielle. La ville de Frontenac en est un parfait exemple, véritable labyrinthe de fer utilisant la nature pour améliorer les performances industrielles au détriment de l’humain. Les décors deviennent ainsi un miroir des problèmes de la société. Le fait d’utiliser cette période industrielle avec des races classiques de la fantasy permet de jouer avec les codes de la fantasy et de surprendre le lecteur.

Ce second opus revient également sur le passé de Torgend et comment les elfes ont vécu la guerre. On en apprend aussi plus sur le mode de fonctionnement de la société elfe, et le fait que les elfes ne sont pas immortels, mais vieillissent bien et meurent comme tout un chacun. L’intrigue se révèle très riche en rebondissements, portée par des intrigues politiques et des complots à grande échelle. La dernière partie du roman est particulièrement réussie, alternant les points de vue et rendant l’action très palpitante. Le final est vraiment brillant et explosif.

Ce deuxième et dernier tome d’Olangar vient donc confirmer tout le bien que j’en avais pensé suite au premier opus. Le mélange des peuples de fantasy et de l’époque industrielle parvient à jouer avec le genre, tout comme les personnages qui ne sont pas ce à quoi on pourrait s’attendre. L’univers très riche et l’intrigue complexe sont portés par la plume fluide et entrainante de Clément Bouhélier. On se prend à rêver d’autres romans ou nouvelles dans cet univers.

Autres avis: Elbakin sur les 2 tomes

PS: Merci encore à Dup et Phooka de Book en Stock pour ces 2 tomes et rendez vous en octobre pour questionner Clément Bouhélier.

Voir aussi: Olangar tome 1

Aucun texte alternatif disponible.Auteur: Clément Bouhélier

Éditeur : Critic

Parution :06/09/2018

Dix-sept ans ont passé depuis la bataille d’Oqananga, où la coalition entre les Elfes et les Hommes a repoussé les Orcs par-delà les frontières. À l’approche des élections, Olangar est une capitale sous tension, véritable poudrière où seule manque l’étincelle. Tandis que les trois candidats noircissent les journaux de leurs promesses, les accidents se multiplient sur les chantiers navals ; les salaires se font attendre et la Confrérie des Nains menace d’engager un mouvement de grève d’une ampleur jamais vue. À leur tête, Baldek Istömin ira jusqu’au bout.Au même moment, Evyna d’Enguerrand, fille d’un ancien seigneur de guerre, débarque en ville pour chercher la vérité sur la mort de son frère, soldat assassiné au Grand Mur dans d’étranges circonstances. Pour l’aider, elle fait sortir de prison Torgend Aersellson, un Elfe banni par les siens et vieil ami de son père. Ensemble, ils se lancent dans une enquête acharnée, qui les mènera des bas-fonds de la cité jusqu’aux couloirs de la Chancellerie et ses arcanes politiques.

Publicités

18 commentaires sur “Olangar Bans et Barricades 2/2-Clément Bouhélier

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :