Les neiges de l’éternel- Claire Krust

neiges

Ce roman était depuis quelques temps dans ma PAL, le froid soudain et la neige m’ont donné envie de le lire. Il s’agit du premier roman de Claire Krust, en fait c’est un ensemble de 5 nouvelles situées dans le même univers avec des personnages en commun sur le thème de la déchéance d’une famille noble. Les nouvelles forment un tout cohérent proche d’un roman. La très belle couverture signée JungShan CHANG reflète bien l’ambiance du livre.

Les 5 nouvelles se déroulent dans le même univers, un pays ressemblant fortement au Japon médiéval avec un peu de surnaturel. Cet univers m’a fortement rappelé celui du jeu de rôle Le Livre des cinq anneaux (Legend of the Five Rings) qui se passe dans l’univers de Rokugan, un univers de fantasy librement inspiré du Japon médiéval avec de la magie et des créatures surnaturelles. On retrouve beaucoup de termes, de coutumes qui viennent de la culture japonaise. L’univers dépeint par Claire Krust aurait mérité un peu plus d’éléments, elle laisse volontairement un flou sur certaines choses et le monde n’est pas vraiment le japon médiéval tout en l’étant.

Le livre raconte la saga tragique d’une famille noble en utilisant les histoires de 5 personnages qui font partie de la famille, ou qui y sont liés par le destin. La structure du livre est originale, les nouvelles sont liées entre elles mais racontent chacune une histoire différente en se centrant sur un personnage spécifique. L’histoire d’un personnage se conclue à chaque fois dans la nouvelle consacrée à un autre personnage. La chronologie des nouvelles n’est pas linéaire et les époques changent d’un texte à l’autre. Hormis les liens entre les personnages, il y a une autre constante dans les textes: la présence constante de l’hiver, du froid et de la neige. Cette neige et le froid donnent une ambiance spéciale aux textes, un peu comme si tout était engourdi et étouffé par cette fraîcheur.

Les personnages sont plutôt jeunes dans l’ensemble mais pour autant le livre n’est pas à classer dans la catégorie « young adult ». Ils vivent des moments très difficiles et sont loin des stéréotypes. Ils sont variés, travaillés et bien construits, même si certains sont plus attachants que d’autres. La demeure familiale a une grande importance dans les histoires, elle reflète le destin de la famille qui souffre énormément de générations en générations.

Le surnaturel est très peu présent dans l’univers, il y a juste les croyances des habitants concernant les fantômes, et un fantôme. Pas de créatures surnaturelles, de magie ou autres. Il n’y a pas beaucoup d’actions dans les différentes histoires, à part un peu dans la dernière. L’ambiance est plus mise en valeur, on est dans une atmosphère poétique, tout en retenue, typique de la culture nipponne. Elle ressort très bien dans les différents récits et elle est encore plus palpable du fait que les histoires se passent toutes en hiver.

Les neiges de l’éternel est un premier roman et a ce titre a quelques petits défauts mais rien de bien gênant.  Il y a des longueurs lors de certains passages, dues à un peu trop d’introspection de la part des personnages. Les nouvelles sont également un peu inégales, j’ai eu un peu de mal avec la quatrième dans laquelle j’ai trouvé les réactions du protagoniste principal plutôt agaçantes et disproportionnées. De plus, j’aurai aimé rester sur la fin de la seconde concernant le destin du frère de Yuki.

Les neiges de l’éternel bénéficie ainsi de plusieurs atouts très intéressants comme sa structure en nouvelles liées les unes aux autres, son ambiance japonisante très bien traitée et documentée. Quelques longueurs n’entachent pas le plaisir de lecture et de la découverte de cet univers assez peu courant en imaginaire.

Autres avis: Xapur, Lutin82,Blackwolf, Rsf blog, Lorhkan, Just a word, Elbakin, Boudicca, Lectures trollesques

L’image contient peut-être : neige, arbre et plein air

Dans un Japon féodal fantasmé, cinq personnages racontent à leur manière la déchéance d’une famille noble. Cinq récits brutaux qui voient éclore le désespoir d’une jeune fille, la folie d’un fantôme centenaire, les rêves d’une jolie courtisane, l’intrépidité d’un garçon inconscient et le désir de liberté d’un guérisseur. Le tout sous l’égide de l’hiver qui s’en revient encore.

Auteure: Claire Krust

Édition: ActuSf

Parution: 20/08/2015

 

Cette chronique fait partie du : Le challenge abc litterature de l’imaginaire 2018

Publicités

17 commentaires sur “Les neiges de l’éternel- Claire Krust

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :