Saga, tome 3

sagat3

Je poursuis ma lecture de cette série avec le tome 3. Cette série est un excellent mélange de space opera, d’aventures, de romance, de courses poursuites et aussi de magie. Ce melting pot plutôt détonnant aurait pu donner un grand fouillis mais bien au contraire c’est l’inverse qui se produit et la série nous fait facilement tomber sous son charme.

Le second tome se terminait sur le refuge de nos héros, accompagnés de la mère de Marko, chez le romancier D. Oswald Heist. Le Robot Prince IV est toujours à leur recherche, tout comme le Testament qui a été rejoint par Gwendolyn, l’ancienne fiancée de Marko. Seulement ces derniers sont piégés sur la planète Quiétus qui semble assez étrange. La situation est toujours tendue pour Marko et Alana mais la rencontre avec l’écrivain est l’occasion pour le scénariste d’offrir un peu de repos à ses personnages. En effet, les 2 premiers tomes offraient une succession de péripéties et un rythme effréné alors que ce troisième prend un peu plus son temps. Il faut dire que les amoureux en ont bien besoin étant donné ce qu’ils ont vécu auparavant en plus de la mort du père de Marko.

Les relations entre les personnages évoluent nettement, notamment entre Gwendolyn et Le Testament que les circonstances amènent à mieux se connaitre. C’est aussi le cas pour la mère de Marko et Oswald Heist. Ce tome nous en apprend également un peu plus sur le passé d’Alana, au travers de l’enquête que mènent deux reporters, Upsher et Doff, qui sentent que l’histoire de Marko et Alana a tout du gros scoop.

 

Ce tome rend les personnages encore plus attachants en s’attardant sur leur évolution psychologique et en laissant quelque peu l’action de côté, juste un peu toutefois. Cette petite pause est appréciable car elle permet de mieux caractériser les personnages et de mieux les comprendre. Le mode de narration ne change pas et c’est toujours Hazel, la fille des 2 personnages principaux qui raconte l’histoire, offrant ainsi un recul et un second degré bienvenus. Les dialogues offrent aussi de l’humour et sont à la fois piquants et naturels.

Au niveau des graphismes, on note une certaine amélioration par rapport au tout début. L’univers fourmillant est très bien rendu par les graphismes de Fiona Staples mais aussi par la colorisation très vive qui rend les paysages très beaux.

Ce tome 3 se démarque ainsi un peu des deux précédents en étant plus tourné vers ses personnages que vers l’action à 100 à l’heure. La richesse de son univers et ses personnages attachants donnent clairement envie de lire la suite!

Célindanaé

Autres avis:Boudicca, Dionysos

 

Depuis la mort de son père, Marko peine à recouvrer l’ardeur qui l’animait jusqu’alors. Klara, inquiète pour l’avenir de son fils et de sa nouvelle petite famille, prend donc les rênes de la situation. Une bravoure dont ils auront tous besoin sur Quietus, la planète où vit reclus le romancier D. Oswald Heist. De leur côté, le Testament et Gwendolyne, stimulés par leur désir de vengeance, poursuivent leur traque assidue du couple

scénariste :Brian K.Vaughan

dessinateur : Fiona Staples

éditeur: Urban Comics /Collection Urban Indies

Date de sortie : 10 avril 2014

Publicités

7 commentaires sur “Saga, tome 3

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :