Djinn

12

12 juillet 2017 par aupaysdescavetrolls

djinn1130, Princée d’Antioche – au nord de l’actuelle Syrie.Fille du roi Baudouin de Jérusalem, la princesse Alix d’Antioche s’apprête à accoucher en secret de son enfant illégitime, fruit de ses amours avec le connétable Renaud Mazoir. Personne ne doit apprendre cette naissance : sa mère a décidé que l’enfant ne survivrait pas.Mais son père, prévenu par ses informateurs, arrive à temps pour le sauver. L’accoucheuse, elle, est sacrifiée, non sans avoir jeté sur Alix une malédiction : l’esprit malin d’un Djinn s’attache désormais à ses pas.Mis à l’abri des velléités meurtrières de sa mère, le nouveau-né grandira au sein de la mystérieuse secte des Assassins ; son destin sera lié à celle-ci. Et la princesse maudite, poussée par son ambition dévorante, se voit emportée dans les tourments d’une terre dont l’histoire s’écrit trop souvent dans le sang…

Auteur: Jean-Louis Fetjaine

Éditeur: Outrefleuve                                    Date de parution: 13/04/2017

Jean-Louis Fetjaine est né en 1956. Diplômé de philosophie et d’histoire médiévale, il est journaliste et éditeur. L’immense succès de sa Trilogie des Elfes (Belfond, repris chez Pocket) a fait de lui un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy. Le Pas de Merlin (prix Imaginales 2003) confirme sa popularité ainsi que sa série Les Reines pourpres. (site éditeur)

∴ζ∴ζ∴ζ∴ζ∴ζ

J’ai craqué pour ce livre aux Imaginales où j’ai profité de la venue de l’auteur pour avoir une dédicace. J’avais lu de nombreux avis plutôt enthousiastes sur ce roman et j’ai eu envie de me plonger dans cet univers plutôt dépaysant. Je connais assez mal la période historique des croisades et ce roman m’a donné l’occasion de m’y intéresser.

L’histoire se situe au début du royaume de Jérusalem en 1130, Baudouin II de Jérusalem est roi. Il a 4 filles: Melisende, Alix, Hodierne et Yvette. Alix est princesse d’Antioche, un des premiers états latins d’orient. Elle est mariée à Bohémond II et a une petite fille prénommée Constance. Mais Bohémond meurt en 1130, laissant l’héritage du royaume à sa fille Constance. Alix ne l’entendant pas vraiment de cette oreille : elle veut diriger le royaume elle-même. Elle affrontera la colère de son père avant de se rallier à ses décisions mais poussée par une soif inextinguible de pouvoir, elle continuera à essayer de s’emparer du pouvoir.

Alix est un personnage fort qui aime et recherche le pouvoir. Elle saisit l’occasion qui lui est présentée d’accéder à un poste de décision. Le personnage du roman est fidèle à l’histoire même si l’auteur y ajoute une touche de fantasy avec le fait qu’elle soit possédée par un Djinn. L’auteur mêle ainsi habilement des éléments surnaturels et les faits réels et nous offre une très belle fresque de fantasy historique.

Le surnaturel est lié aux croyances orientales, on trouve essentiellement des goules et des djinns. Les goules viennent des légendes arabes et perses et font leur apparition dans les contes des mille et une nuits. Les Djinns sont des créatures surnaturelles capables de posséder des humains. Le surnaturel est apporté par petites touches et est intégré dans le contexte historique sans changer le comportement des personnages. Cela est très bien fait et apporte un aspect mystérieux au récit tout en gardant l’histoire au premier plan. L’aspect historique du roman est d’ailleurs très développé, on sent qu’il y a beaucoup de recherches afin de coller au plus près à l’histoire du royaume de Jérusalem. On le retrouve notamment dans l’utilisation des noms antiques des villes ou de passages en arabe du Coran.

La plume de l’auteur est agréable et fluide. Le roman est très dense mais se lit très bien. Il se déroule sur plusieurs années et suit le destin de plusieurs personnages. Le roman offre un dépaysement garanti avec le folklore et les paysages orientaux, assez peu utilisés en fantasy.

Les femmes sont au centre du récit avec le personnage d’Alix et également celui de Melisende, sœur d’Alix et fille ainée du roi, et qui fut rien de Jérusalem de 1131 à 1143. Djinn devrait être le premier tome d’une trilogie, chacun des tomes étant centré sur une des filles du roi ( voir à ce sujet l’excellente interview de l’auteur sur le bibliocosme). Un autre personnage féminin apporte sa touche de mystères en la personne de Malaïka dont on sait peu de choses et qui nous intrigue beaucoup. Parmi les personnages masculins, le duo formé par le connétable Renaud Mazoir et Saïf Ibn Ammar est attachant et très intéressant. Leur amitié malgré leurs différences est touchante, Renaud Mazoir représente le chevalier d’occident, fidèle à ses valeurs et Saïf Ibn Ammar, personnage complexe, chef d’une secte d’assassin et connaisseur des légendes locales.

Ma seule petite réserve vient du fait qu’il y a beaucoup de personnages et beaucoup d’actions, ce qui empêche parfois de s’attacher vraiment aux personnages et de vraiment entrer dedans. Le roman aurait peut être gagné à être un peu plus long pour prendre plus de temps avec certains personnages. Cependant, cela ne m’a pas empêché de beaucoup apprécier la lecture de ce roman qui dépeint une période historique et une région complexe. J’espère retrouver la plume de l’auteur prochainement dans cet univers de fantasy historique qui promet de nous offrir de nouvelles merveilles et du dépaysement.

Célindanaé

Autres avis: Lutin 82LorhkanBoudiccaElhyandraXapurMarie-Juliet

Cette chronique fait partie du  challenge littérature de l’imaginaire

d2_orig

et du Challenge Summer Short Stories of SFFF  de Xapur

Challenge Summer Short Stories of SFFF - saison 3

 

 

 

 

 

Publicités

12 réflexions sur “Djinn

  1. […] avis : Albédo – Au Pays des Cave Trolls – Bibliocosme (Boudicca) – Lorhkan –  Le Monde d’Elhyandra – […]

    J'aime

  2. Xapur dit :

    C’était plutôt sympa et dépaysant, j’espère qu’il y aura des suites.

    Aimé par 1 personne

  3. Lutin82 dit :

    Ta critique devrait attirer pas mal de curieux et de lecteurs, elle rend tout à fait honneur aux points forts du roman. J’ai apprécié comme toit les personnages féminins, centraux et mystérieux, loin de la princesse de Walt Disney.

    la densité historique ne m’a pas gênée ni même le nombres de personnages. C’est plutôt la sensation sur la fin qui pourrait avoir mes quelques petites réserves, avec le fait que Martin n’est finalement qu’une feu follet. Mais depuis, j’ai appris qu’il s’agirait sans doute d’une trilogie, alors tout s’explique.

    Aimé par 1 personne

  4. Boudicca dit :

    Contente de voir que tu as aimé ta lecture, je pense que nous avons encore une fois eu le même ressenti 🙂 (et merci pour les liens^^)

    Aimé par 1 personne

  5. […] critiques : Célindanaé (Au pays des cave trolls) ; Elhyandra (Le monde d’Elhyandra) ; Lutin82 (Albédo – Univers imaginaires) ; Lorhkan […]

    J'aime

  6. Elhyandra dit :

    Coucou,
    Quelle belle chronique, tu as bien mieux retenu les noms que moi lol, d’ailleurs j’ai eu beaucoup de mal avec les différents chefs arabes à différencier qui était qui, j’espère qu’il y aura une petite récap au prochain tome sous peine de me voir relire le T1 pour me rafraichir la mémoire ^^
    Une bonne leçon d’histoire en tout cas, j’aime beaucoup les écrits de Mr Fetjaine.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
Les Bergers électriques

Le monde de l'Imaginaire

lesfantasydamanda.wordpress.com/

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits...

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :