Spire, tome1 : Ce qui relie

16

21 juin 2017 par aupaysdescavetrolls

spireLorsque leur vaisseau s’écrase sur Arrhenius, Lenoor et Hummel découvrent une colonie sous-développée, éloignée des grands axes interstellaires, dédaignée par les lignes principales. Une fois guéris, reconnaissants envers les colons, les deux pilotes repartent.
Mais plus rien n’est comme avant car une idée poursuit désormais Lenoor. Un projet génial autant que dangereux et difficile à mettre en œuvre : monter une compagnie de transport interstellaire indépendante !
Ainsi naît la Spire, alliance de rêveurs visionnaires et de casse-cou sans peur, prêts à tout pour relier entre elles les planètes des Confins. Mais son acte de naissance ne s’écrira pas sans heurts : alertées, les grandes compagnies déploieront toute leur puissance pour empêcher son essor. Luttes intestines, ligues et trahisons : un chemin semé d’embûches attend les navis de la Spire, véritables aventuriers des étoiles !

Auteur: Laurent Genefort

Éditeur : Critic                                  parution 16/03/2017

Laurent Genefort est un écrivain français de science fiction et de fantasy. Il a une thèse sur les livres-univers de la science-fiction. Il est l’auteur d’une quarantaine de romans et lauréat du grand prix de l’imaginaire pour Arago en 1995. Il a obtenu plusieurs prix littéraires. Spire est le premier tome d’une trilogie dont le second doit paraitre cette automne.

¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

Je voudrais tout d’abord remercier la charmante et pétillante Lutin 82 pour m’avoir offert très gentiment ce livre. C’est une délicate attention que j’ai vraiment appréciée. Je n’avais jamais lu de roman de Laurent Genefort, Lum’en est dans ma PAL et devrait en sortir bientôt étant donné qu’il correspond parfaitement aux deux challenges estivaux où je me suis inscrite ( le SSW et le S4F3s3).

Spire est un roman de space opera qui parle de la fondation d’une compagnie de transport interstellaire indépendante. Dans l’univers du roman qui est le même que Omale ou encore Lum’en,  il existe des passages appelés « Portes de Vangk » permettant de relier les planètes entre elles. Ces passages sont l’équivalent de trou de ver et permettent facilement les voyages entre les planètes. Cependant, dans les grands axes interstellaires, ces portes sont proches des planètes alors que dans les Confins, elles sont très éloignées et les transports pour ces planètes ne sont pas faciles (un peu comme dans les campagnes par rapport aux grandes villes).  Les grandes compagnies ne s’intéressent pas trop au destin des mondes des Confins moins rentables pour elles.

Par hasard, le vaisseau de Lenoor et Hummel va s’écraser sur Arrhenius, une planète des Confins et Lenoor et Hummel vont se rendre compte des conditions de vie bien différentes entre les mondes des Confins et les autres. Cette mésaventure va donner à Lenoor l’idée de créer une compagnie de transport reliant entre elles les mondes des Confins et d’en faire une compagnie indépendante des autres. Si l’idée est bonne, sa mise en place ne va pas s’avérer simple et les grandes compagnies vont tout faire pour leur mettre des bâtons dans les roues. Cornelis, un navi va très vite les rejoindre et les 3 personnages seront au cœur de la Spire.

Je ne connaissais pas du tout l’univers mis en place par l’auteur et je dois dire qu’il est vraiment très intéressant et plein de possibilités. Les explications fournies sont très claires et suffisamment détaillées pour qu’on puisse se plonger dans le roman, sans être trop longues ni fastidieuses. Les planètes décrites dans le roman sont d’une diversité étonnante surtout au niveau des écosystèmes. Les petits détails apportés par l’auteur sur l’univers, comme le physique des navis par exemple, donnent de la profondeur au tout et rendent le monde cohérent.

Le roman est assez court et présente bien le monde et les personnages principaux. L’action est très présente surtout dans la seconde partie du roman. Les chapitres sont assez courts et le livre se lit bien. Le roman est bien construit et rythmé. L’histoire se déroule sur plusieurs années avec la mise en place de la compagnie et les difficultés rencontrées puis une fois les problèmes résolus et le statut de la compagnie affirmé d’autres péripéties font leur apparition. La deuxième partie du roman est ainsi consacrée aux problèmes rencontrés sur une des planètes qui prennent une tournure plus politique et humaine avec le problème de l’accueil de réfugiés. Cette situation fait écho malheureusement à des problèmes de notre monde.

Les 3 personnages principaux sont les fondateurs de la Spire, ce sont eux qui veulent faire évoluer les mondes des confins et qui sont prêts à tout pour parvenir à leur rêve. Ils sont assez différents les uns des autres et attachants,  les personnages secondaires sont un peu moins intéressants et servent plus à  faire avancer l’histoire.

Ce roman de Laurent Genefort nous fait voyager dans un univers varié, riche et très bien construit. Le roman se lit bien grâce à des chapitres courts et bien rythmés et à un style fluide et imagé. La fin du livre laisse présager d’être assez différente de celui-ci et d’apporter son lot de surprises. Je lirai la suite avec plaisir ayant beaucoup apprécié la lecture de ce premier tome.

Célindanaé

Autres avis:DionysosLorhkan, lutin 82

Triple combos pour les challenges:

Le  challenge littérature de l’imaginaire
d2_orig

Le Challenge Summer Short Stories of SFFF  de Xapur

Challenge Summer Short Stories of SFFF - saison 3

Le Summer Star Wars Rogue One de Karine Lhisbei

Publicités

16 réflexions sur “Spire, tome1 : Ce qui relie

  1. Xapur dit :

    Première chronique que je vois passer ! Bravo et n’oublie pas d’aller la signaler sur mon blog dans le formulaire !

    Aimé par 1 personne

  2. Lutin82 dit :

    Hé! Hop! Premier combo estival!
    Oui, se lit avec plaisir. J’ai eu une petite sensation de catalogue quand l’auteur passait d’une planète à l’autre avec les (grosses) difficultés inhérente à chaune de leur philosophie politique, et bien sût la Spire empêtrée dans ces impasses.

    Une péripétie de plus et cela aurait été de trop…

    Aimé par 1 personne

  3. […] – Dionysos (le Bibliocosme) – Au pays des cavetrolls […]

    Aimé par 1 personne

  4. […] critiques : Célindanaé (Au pays des Cave Trolls) ; Lorhkan (Lorhkan et les mauvais genres) ; Lutin82 (Albédo – Univers […]

    J'aime

  5. Dionysos dit :

    Ravi que son univers des Portes de Vangk te tente bien. Si tu as Lum’en en PAL, je préviens, il y a encore moins de personnages en têtes d’affiche, car le personnage principal est la planète elle-même. 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. J’hésite vraiment avec ce livre. J’ai aimé Lum’en mais il semble tout de même beaucoup plus léger. Mais l’idée de départ me plaît beaucoup, de entrepreneuriat interstellaire, ouep ça me botte.

    Aimé par 1 personne

  7. […] : Spire T1 de Laurent Genefort, Star Wars : dans l’ombre de Yavin, La planète aux vents de folie de […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
Les Bergers électriques

Le monde de l'Imaginaire

lesfantasydamanda.wordpress.com/

Un brin de fantasy pour illuminer vos nuits...

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :