Bilan jeux 2016

4

5 janvier 2017 par aupaysdescavetrolls

Nouvelle année, l’heure de regarder ce qu’il s’est passé au cours de 2016 pour faire encore mieux en 2017 !

Nous avons donc fait 302 parties de jeux comptabilisés, où ne sont pas comptés certains petits jeux joués avec les enfants comme les divers memory ou cardline et autres dobbles qui ont de toute façon la palme des plus joués. Pour les jeux plus velus, le top fréquence est le suivant :

•23 parties de Celestia, découvert au début de l’année et qui a très vite plu à tout le monde, dans la catégorie famille.

•18 parties de Duel, clairement le jeu à 2 qui tourne le mieux et qui a réussi à détrôner Race for the galaxy dans cette catégorie.

•18 parties de Splendor, qui a aussi plu de suite à toute la famille y compris chez les non joueurs, avec ses règles expliquées en 5 minutes et sa grande rejouabilité.

•16 parties pour 7 Wonders, qui plait toujours et permet de combler des vides de 30 minutes en soirée jeu ou lorsque l’on est 7 et que l’on n’a pas trop de temps…

•16 parties de Codenames, qui plait beaucoup à nos parents. J’adore le principe et les associations d’idées parfois assez folles que l’on peut faire.

•12 parties de Assaut sur l’Empire, jeu auquel 05870867-acf7-4697-8d89-8b3df36bfa54je prends toujours autant de plaisir à jouer avec mon fils de 5 ans fan de Star wars.
J’essaye d’ajouter progressivement de nouvelles règles (on  ne joue qu’en escarmouche sans cartes commandement) et il est assez incroyable de le voir assimiler les différentes capacités des troupes qu’il joue. Ah oui il passe son temps à me massacrer avec l’Empire…

•12 parties de Mysterium, que l’on n’a d’abord pas trop apprécié et qui finalement se joue bien en famille comme avec des non joueurs. À noter un ratio de 50% de réussite.

•10 parties de Descent 2ème édition, jeu que l’on avait du mal à sortir avant l’application. Cette année, nous avons pu faire la mini-campagne du manoir aux corbeaux (victoire de l’Overlord sur le fil à la dernière mission, avec un super Skarn Carl Lewis). Ensuite, nous avons démarré les 3 premières missions de l’application. Mon fils adore les monstres mais les parties sont un peu plus longues que dans Assaut sur l’empire, donc sa préférence va à ce dernier. Je trouve pour ma part que ce jeu est vraiment d’une grande richesse tactique, ou le côté coopératif est très fort.

•10 parties de Medieval Academy, un désormais classique qui plait bien aux gamers sans être trop prise de tête, toujours très intense, avec des tonnes de tactiques gagnantes.

•10 parties de Small World, que l’on adore à 2 avec Célindanaé ou avec nos amis. Le renouvellement des parties, en plus avec Realms est juste génial.

Nous avons donc réussi notre challenge 10 jeux joués 10 fois dans l’année. Cette année je m’étais fixé de ne pas acheter (trop) de nouveaux jeux et de jouer aux jeux que l’on avait dans notre ludothèque. Chose faite à peu près si l’on excepte la période de Noël et 1 ou 2 financements participatifs… oups !

  • Les découvertes de l’année que l’on n’attendait pas :

Dead of winter. D’habitude les jeux de zombies deadofwinter_baricadesme gonflent, mais dans le genre celui-ci arrive à faire passer l’aspect survie du groupe sur le devant de la scène, en donnant une certaine profondeur aux différents héros, avec une mécanique un peu moins inexorable que dans un pandémie par exemple. La tension est permanente plus que désespérée. La première partie s’est conclue par la victoire finale de votre serviteur car c’est quand même un jeu de filou, avec des objectifs secrets, et ça j’aime 😉

Pandémic Cthulhu qui ne partait pas gagnant (Pandémie est le seul jeu que j’ai supprimé de ma ludothèque depuis 25 ans !), mais nous a bien plu, déjà parce que l’on a gagné (on n’est pas non plus des bleus 😉 ) et ensuite parce qu’il est 1.000.000 plus fun que son aîné en partie pour son design et ses figurines.

Sbires, un jeu financé sur Ulule, qui se révèle être un très bon jeu de placement d’ouvriers pour donner des bonus de cartes, puis un jeu assez tactique où l’on cherche à optimiser l’utilisation de sa main de carte formée précédemment. Le graphisme est super. 4 parties jouées, avec de belles rigolades.

img_20161113_115535

Metropolys, un jeu récupéré en déstockage que j’avais loupé à sa sortie, mais j’ai trouvé ça excellent au niveau mécanique et jeu caché. Le matos est un peu « vintage » mais il ressortira très facilement celui-là.

Gare à la toile: Si j’avais compté le nombre de parties faites dans l’année c’est celui-ci qui sera en tête toutes catégories confondues, car mon fils adore, et réclame tout le temps. Il est sympa pour les parents patients, et le matériel est très joli en plus d’être parfaitement adapté au thème.

  • Les jeux auxquels on ne joue pas beaucoup mais quand on les sort quel pied :

2 parties de X-wing où je me suis fait ratatiner par l’alliance, avec ma première sortie de navette classe lambda.

1 victoire de Horreur à Arkham en 2 heures avec des personnages que l’on ne connaissait pas issus de l’extension de Innsmouth.

  • Les déceptions de l’année

Time stories: J’en attendais surement trop. Le jeu est sympa, mais je n’arrive pas à bien comprendre l’engouement de ce jeu. La mécanique est correcte, mais on se retrouve devant une espèce de Sherlock / Jeu de rôles /livre dont vous êtes le héros et on ne sait pas toujours comment bien se placer. Attention je n’ai pas passé un mauvais moment en y jouant, mais j’espérais bien mieux. À voir ce que donne les extensions, car j’y rejouerai surement… avec moins d’attentes.

Steam park: Je n’ai pas accroché. C’est sympa sans plus, on essaye de se faire une stratégie au milieu de lancers de brouettes de dés, et ça capote à pas grand chose parce que l’on n’a pas pris en compte le nombre de déjections déjà présentes dans notre parc.

Quadropolis: Mouais, un jeu à la Sim city, très joli mais finalement pas original pour un sous. On choisit la bonne tuile (le mécanisme de choix du rang / colonne est le côté le plus tactique du jeu) et on la place dans sa ville de manière à choisir le meilleur emplacement en terme de points de victoires.

Piratoons: un jeu où l’on construit son bateau et on remplit les espaces avec de l’équipage, des marchandises et des canons. Diablement joli avec un matos impressionnant, mais sinon c’est fadasse…

Dominion: Je sais qu’il y a beaucoup d’amateurs de ce jeu, mais pour moi comme pour Célindanaé ce n’est pas génial du tout. Il a comme gros désavantage d’avoir été découvert après Star Realms, Arctic scavanger ou Cthulhu realms, qui sont nerveux, diversifiés, et très funs à jouer.

Discoveries: J’en avais lu pas mal de bien, mais autant ma femme que moi, on a eu du mal à rentrer dedans, la mécanique est sympa mais il faut pas mal planifier pour finalement se faire piquer la carte que l’on voulait. Sûrement bien entre gros joueurs qui comptent tout de type analysis paralysis rapide (si ça existe), mais on n’a pas accroché. À retenter peut-être, mais on a tellement de choses mieux qu’il n’aura peut-être pas de nouvelle chance.

Sinon comme l’an passé on a eu quelques moments de jeux intense, moins gros jeux que l’an passé (ou entre Res publica, Civilization, et Zargos ou 14h de Cthulhu d’affilée on avait fait fort), mais je tenais à signaler 2 moments ludiques majeurs :

  • le week end jeu de notre ludothèque d’Obernai, la Lud’o, dans un chalet des Vosges ou nous avons enchaîné une dizaine de parties de jeux de toute sorte, dans une super ambiance, avec toute la famille et 30 autres membres de la Lud’o.
  • le Don des Dragons, convention de jeux et jeux de rôles où nous avons pu découvrir 2 prototypes de jeux de Bruno Cathala et y jouer avec leur auteur. Il y avait aussi Sébastien Pauchon auteur de Metropolys qui m’a dédicacé ce jeu…

don-des-dragons-strasbourg

Pour 2017, j’espère que l’on pourra maintenir une telle activité ludique, et ajouter quelques mémorables parties à notre historique. Les jeux auxquels j’aimerais bien jouer cette année : Théséus (que Célindanaé n’aime pas), Conflict of heroes et Quatermaster des wargames qui ont peu de chances de sortir, Dungeon Lords, Eclipse, Demeures de l’épouvante, Fureur de Dracula, Abyss Kharnage 7th continent………….

Bonne année 2017 !!

Lhotseshar

Publicités

4 réflexions sur “Bilan jeux 2016

  1. Lutin82 dit :

    J’adorais les jeux de plateaux… mais c’était avant. Maintenant, j’ai une famille et je suis la seule à aimer…
    Bref, je ne connais plus rien à tout cela.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
lesfantasydamanda.wordpress.com/

Blog de critiques littéraires en fantasy

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :