Soirée conférence au Don des Dragons

9

28 novembre 2016 par aupaysdescavetrolls

Le weekend du 25 au 27 novembre 2016 avait lieu la 14ème édition de la convention du don des dragons à Strasbourg. Cette convention est entièrement au bénéfice du  Téléthon. Au programme de cette convention, il y a principalement des jeux de plateaux et des jeux de rôles mais aussi des conférences, le vendredi soir en général.

A priori, je n’étais pas complètement chaud pour aller à une conférence un vendredi soir 20h30 après une semaine chargée de boulot. Mais bon le sujet traitait du jeu, avec des intervenants dont j’étais en train de lire l’ouvrage. Célindanaé ne m’y a quand même pas trainé, mais elle était nettement plus enthousiaste que moi… Finalement une excellente soirée, pleine de bonnes interventions et considérations sur un de nos loisirs préféré quoique trop rare : le jeu de rôle.

Dans le cadre de son weekend jeu, regroupant à la fois des rôlistes pour une grosse convention, des joueurs de jeu de plateau, des joueurs console ou figurine, le Don des Dragons propose effectivement le vendredi soir avant l’évènement une soirée débat. Cette année, le thème de départ était : Le jeu entre recherche et création. Les invités étaient surtout dans la sphère du jeu de rôle :

  • Coralie David et Jérôme « Brand » Larré, des éditions Lapin Marteau. Éditeur notamment du jeu de rôle Ruyuutama que je compte bien faire jouer dans les prochains temps, et aussi de la collection des ouvrages sur le jeu de rôle ayant donné lieu à un financement participatif dont nous avons parlé 2 fois sur ce blog.
  • Olivier Trocklé, lead designer, graphiste, illustrateur de jeux, travaillant actuellement chez Sans Détour. Il a illustré l’affiche de la convention avec Agathe Gastaldi.
  • Julien Pouard, Podcaster des Voix d’Altaride.
_20161128_185927

Olivier Trocklé, Julien Pouard, Coralie DAvid et Jérôme « Brand » Larré

À noter que Coralie David travaille aussi chez Mnémos où elle est directrice d’ouvrage et a notamment collaboré avec Fabien Cerutti sur le bâtard de Kosigan, excellente série dont 2 tomes sont parus pour le moment. Nous avions assisté à une conférence lors des Imaginales intitulée  Jeu de rôle et imaginaire avec Jean-Philippe Jaworski, Fabien Cerutti et Alexis Fontbonne et dont la modération était assurée par Fabien Fernandez. Ces 2 conférences étaient assez proches par leur thème mais leurs contenus se sont avérés plutôt différents.

La table ronde a ainsi commencé par le parcours de chacun et en quoi leur parcours de formation avait pu les aider. Ensuite on est entré plus dans le vif du sujet, avec des questions sur le public rôliste actuel, la place du jeu de rôle dans la société, ou le financement participatif. Les intervenants prenant la parole lorsqu’ils pouvaient enrichir le débat et faire vivre leur expérience. Le public d’une bonne vingtaine de personnes a posé pas mal de questions, et dans le ton du public comme celui des intervenants on avait bien l’impression de faire partie d’une même « famille » de joueurs.

Je retiens un certain nombre d’idées fortes de cette soirée :

=> le jeu de rôle fait partie intégrante de la culture populaire, mais est très peu connu du grand public.

=> les difficultés pour connaitre réellement le nombre de rôlistes en France, avec une fourchette de population énorme, et un certain flou concernant la définition d’un joueur de jeu de rôle. Jérôme Larré avançait que le nombre de joueurs était sans doute « largement supérieur au nombre de membres de certaines fédérations sportives qui ont pignon sur rue ».

=> le problème d’amener les jeunes vers le jeu de rôle, car d’une part il y a eu une absence de transmission à une certaine époque (effet Dumas?), et d’autre part il y a peu de structures qui proposent ce type d’activité. Les joueurs, mais sans doute aussi des structures comme les fédérations ou associations, peuvent avoir un rôle à jouer à ce niveau pour intervenir au maximum dans les médiathèques / centres sociaux-culturels/… Il est aussi intéressant de noter que le fossé au niveau culturel est grand entre la génération « joueur des années 80/95 » et les jeunes. Les exemples de déconvenues entre maître et jeunes joueurs étaient à ce sujet aussi marquants que drôles.

=> l’importance du financement participatif pour faire vivre les structures actuelles d’édition dans le jeu de rôle. L’éditeur Lapin Marteau présent ne peut exister que parce que sa première campagne, un gros pari, a réussi. Ce type de financement se multiplie ces derniers temps. D’après les intervenants il peut être source de créativité, mais cet aspect dépend beaucoup de l’éditeur.

 Le jeu de rôle a également toujours énormément de succès lors de conventions comme ce fut le cas par exemple à la convention du don des dragons où les tables se sont remplies en quelques jours à peine. Cette conférence était vraiment très intéressante, avec d’excellents intervenants et permettait d’avoir un aperçu de ce que le jeu de rôle peut amener et les différentes connections qu’il y a entre jeu de rôle, jeux de plateau et littérature.

Lhotseshar et Célindané.

Publicités

9 réflexions sur “Soirée conférence au Don des Dragons

  1. Boudicca dit :

    Un milieu que je ne connais malheureusement pas du tout, merci pour le compte rendu 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Apophis dit :

    « la génération joueur des années 80/95 » *lève la main* (a commencé en 85-86)

    Aimé par 1 personne

    • Et par curiosité tu joues encore? tu as commencé tout jeune en tout cas 🙂

      J'aime

      • Apophis dit :

        Si on compte les livres dont vous êtes le héros dans le Jeu de rôle, j’ai commencé à dix ans, 11-12 ans pour le JdR classique.

        Non, je ne joue plus au jeu sur table depuis une quinzaine d’années, faute de temps (horaires très contraignants) et de partenaires (j’ai beaucoup déménagé). Par contre, je suis resté dans un domaine connexe, puisque je fais du MMORPG depuis dix ans.

        Aimé par 1 personne

      • On en fait plus trop non plus faute de temps mais quand on peut faire une partie (souvent du Cthulhu) c’est toujours super. Pour le MMORPG on en a fait pendant pas mal de temps mais plus depuis pas mal de temps. Tu as joué auxquels?

        J'aime

  3. Xapur dit :

    Ah, ces jeunes (moi j’ai joué à D&D dans les années 80, je suis un vieux croulant !).
    Sinon je trouve très bien cette initiative pour le Téléthon, ça change un peu des défis sportifs !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Contact

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Mon profil sur Babelio.com
lesfantasydamanda.wordpress.com/

Blog de critiques littéraires en fantasy

Amélire en rouge

À la découverte des littératures de l'imaginaire

Ma Lecturothèque

Résumés et chroniques de mes dernières lectures

*****Mon féerique blog littéraire!!!!!*****

Une trainée de poussiere de fée dans cet océan de livres

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Lorhkan et les mauvais genres

Science-fiction, fantastique, fantasy

Albédo

Univers Imaginaires

Les Kroniques de Kalendir

Nouvelles de fantasy (et parfois de S-F !)

Le culte d'Apophis

Voyage au coeur des espaces infinis de la SF, de la Fantasy et du Fantastique

La Bibliothèque d'Aelinel

A la croisée de l'Histoire et de l'Imaginaire

Les Lectures de Xapur

un blog sf + fantasy

La Faquinade

Le site critique d'un Vil Faquin : littératures de l'imaginaire, ciné, jeu et culture geek.

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres (critique, chronique et analyse)

%d blogueurs aiment cette page :